Marc Picard veut que l'urgence de Paul-Gilbert rouvre ses portes jusqu'à 23h dès le début de 2019. CRÉDIT : ARCHIVES

Foi de Marc Picard, député de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour Chutes-de-la-Chaudière, la diminution de services prévue à l’urgence du Centre Paul-Gilbert de Charny, situé dans son comté, n’est que temporaire. Le nouveau gouvernement caquiste travaille activement pour que l’urgence rouvre ses portes jusqu’à 23h au début de l’année prochaine.

En rappel : L'urgence de Paul-Gilbert fermera à 19h dès le 3 novembre

«Nous prévoyons un retour à la normale pour le début de 2019, comme c’est le cas au moment où l’on se parle, soit que l’urgence soit ouverte de 7h à 23h, sept jours sur sept», a affirmé M. Picard lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal, le 23 octobre dernier.

Rappelons que le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 18 octobre, que l’urgence du Centre Paul-Gilbert allait fermer ses portes dès 19h, à partir du 3 novembre. C’est en raison d’un manque de médecins que l’établissement a dû prendre cette décision «temporaire». Actuellement, l’urgence lévisienne peut compter sur 7 médecins alors qu’il en faudrait 12 pour maintenir les services actuels.

Pour permettre un retour des heures d’ouverture actuelles, le CISSS-CA a été autorisé par le ministère de la Santé et de Service sociaux à embaucher quatre médecins provenant d’autres régions.

«Il va y avoir 4 nouveaux médecins, mais on travaille pour en avoir plus parce qu’il en faudrait idéalement en avoir 12», a expliqué M. Picard.

Une diminution plus drastique évitée

Du même souffle, le député des Chutes-de-la-Chaudière a assuré que ce dossier était une priorité pour tous les intervenants impliqués et qu’ils travaillaient pour que les impacts soient les moindres pendant la période temporaire de diminution des services.

«Le plan initial était pire que ça. C’était de fermer l’urgence à 16h la semaine et qu’elle soit fermée lors des fins de semaine. Nous avons travaillé avec M. Paradis (François, député de Lévis), le ministère de la Santé et le CISSS-CA pour obtenir un sursis de quelques mois et des services accrus des cliniques médicales des environs», a argué Marc Picard.

Le député caquiste a aussi profité de l’occasion pour lancer une pointe au précédent gouvernement libéral, en ce qui a trait à sa gestion du dossier. «Ça fait des mois que le CISSS-CA est sur ce dossier. […] Je ne veux pas lancer de pierre à l’ancien gouvernement, mais il n’a pas été très proactif», a déploré M. Picard.

Bonification à «moyen terme»

Partisan depuis longtemps d’une bonification des services au Centre Paul-Gilbert, le député des Chutes-de-la-Chaudière estime que les services à l’urgence de l’hôpital de Charny devront être améliorés au cours des prochaines années.

«Chaque année, cette urgence reçoit en moyenne 50 000 visites. Il faudrait plutôt la voir comme un deuxième point de service de l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis. Elles doivent fonctionner ensemble. Par exemple, s’il y a un besoin de médecins à Paul-Gilbert, des médecins de l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis pourraient y aller, et vice-versa», a conclu M. Picard.

 

Les plus lus

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

Conseil en bref : la Ville met fin au projet Rabaska

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 27 janvier dernier.

Blaney à la défense du troisième lien

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a livré, le 17 janvier, un nouveau vibrant plaidoyer en faveur de la construction d'un troisième lien interrives entre Québec et Lévis à l'est.

Politique : Babu songe à se présenter… et dans Bellechasse

À une époque où de plus en plus de personnalités publiques font le saut en politique ou tentent de le faire, certains hésitent à se lancer ou préfèrent le moment opportun pour le faire. L’animateur Dany «Babu» Bernier, bien connu à Lévis pour son émission sur les ondes de CJMD, n’a jamais caché son intérêt pour le sujet, mais ne sait pas encore dans quelle catégorie il se situe. S’il devait se la...

Un Lévisien dans les coulisses de l’Assemblée nationale

Originaire de Saint-Nicolas, Jean-Christophe Anderson est l’un des cinq stagiaires qui participent au stage de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant depuis le mois de septembre dernier. Ce stage, qui se terminera en juin, lui permet de découvrir les coulisses de l’Assemblée nationale en étant jumelé à un député du parti au pouvoir et un député d’un parti de l’opposition, il participera également à u...

Le développement au cœur de la vision du maire Lehouillier

Exercice annuel livré par le maire de la Ville devant la communauté d’affaires lévisienne, le dîner-conférence de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) du 4 février a donné l’occasion à Gilles Lehouillier de rappeler sa vision d’avenir du «Lévis de demain». L’accent a été mis sur l'impact des nouvelles infrastructures et constructions sur le territoire.

Voyer tente de nouveau sa chance

Lors d’une entrevue à l’émission Les sales des nouvelles de CJMD 96,9, André Voyer a annoncé, le 23 janvier, qu’il sera candidat indépendant à la mairie de Lévis lors des prochaines élections municipales de 2021.

311, portail Web et heures de glace : de nouveaux services

Horaires élargis des équipements sportifs pour le public et amélioration du service client de la Ville de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé, lors de sa conférence annuelle devant la communauté d’affaires, que la municipalité compte mettre en service de nouveaux outils.

Maison des aînés et alternatives : 185 nouvelles places dans la région

De passage le 28 janvier à Disraeli pour une tournée avec François Jacques, député de Mégantic, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais (sur la photo), a profité de l'occasion pour annoncer que 156 places en maison des aînés et 29 places en maison alternative seront créées en Chaudière-Appalaches.

Développement culturel : 167 500 $ de plus pour Lévis

Le gouvernement du Québec a bonifié de 444 135 $ les sept ententes de développement culturel (EDC) en Chaudière-Appalaches. La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la région, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce dans un communiqué le 24 janvier.