CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en compagnie de la majorité des conseillers municipaux que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dressé, le 8 novembre, le bilan de la première année du deuxième mandat de son équipe à la tête de la ville. Le premier citoyen s’est réjoui des nombreuses réalisations du conseil et des avancées positives enregistrées dans certains dossiers.

D’emblée, Gilles Lehouillier a discuté de la mobilité, sujet au cœur de l’action politique du conseil municipal depuis plusieurs années.

En plus de se réjouir de la construction en cours de plusieurs nouvelles infrastructures, comme le viaduc de Saint-Rédempteur et la réalisation des rues de Courchevel et de la Vanoise à Saint-Romuald, le maire a salué l’arrivée de la Coalition avenir Québec (CAQ) au pouvoir à Québec, ce qui a permis de faire débloquer le dossier du troisième lien interrives à l’est.

«Grâce à un nouvel échiquier régional, à la volonté ferme des populations de Québec et de la Chaudière-Appalaches ainsi que la mobilisation de nombreux élus municipaux et de partenaires clés, le troisième lien a été ramené au cœur de l’agenda politique», a déclaré M. Lehouillier.

Ce projet est primordial selon le maire puisqu’il fait partie, avec l’amélioration des axes routiers et la réalisation d’un projet structurant en transport en commun, des solutions priorisées par son administration pour lutter contre la congestion routière.

Économie et infrastructures municipales

Dans un autre ordre d’idées, Gilles Lehouillier a profité du point de presse pour rappeler que son administration avait mis en place, depuis son retour au pouvoir, un comité consultatif sur la main-d’œuvre et l’immigration ainsi qu’une série de consultations avec les entrepreneurs lévisiens. Le tout permettra le dépôt ce printemps de plans d’action sur la main-d’œuvre et l’immigration ainsi que l’innovation et le développement industriel.

Le maire est également revenu sur la situation du chantier maritime Davie. Rappelant les actions effectuées par la coalition créée pour appuyer l’entreprise de Lauzon, Gilles Lehouillier n’a pas caché sa joie devant des signes encourageants, notamment l’octroi d’une partie du contrat de la mise à niveau des frégates de classe Halifax.

«Les résultats sont probants, mais il faudra maintenir la garde jusqu’à ce que le chantier obtienne sa juste part dans le cadre de la répartition des contrats fédéraux de la Stratégie nationale de construction navale», a cependant souligné le premier citoyen.

Du même souffle, Gilles Lehouillier a ensuite effectué une longue énumération des réalisations de la Ville de Lévis au niveau des infrastructures et des équipements municipaux.

Retour sur l’affaire Lehouillier

Par la suite, lors de la période de questions réservée aux journalistes, le maire a dû revenir sur les trois plaintes de harcèlement psychologique déposées par d’anciennes employées à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST), un moment marquant de la première année de son deuxième mandat à la tête de Lévis.

«Nous suivons le processus normal (de traitement des plaintes). Il y a deux côtés à une médaille, nous ferons connaître notre côté de médaille au moment opportun. Nous ferons le point en temps voulu», a laconiquement commenté M. Lehouillier, en ajoutant que les coûts engendrés à la Ville par l’affaire seront dévoilés «au moment opportun».

Autres projets

Lors de la période de questions, le maire a aussi discuté des projets sur lesquels son équipe et lui entendent travailler lors des autres années du deuxième mandat. Gilles Lehouillier entend ficeler les projets de stade intérieur de soccer, en partenariat avec le Collège de Lévis, et de l’aréna deux glaces dans l’arrondissement Desjardins.

Puisque la Commission scolaire des Navigateurs envisage d’utiliser le terrain prévu pour le projet afin de bâtir la nouvelle école secondaire qu’elle désire dans l’est de Lévis, l’administration Lehouillier envisage deux scénarios : doter l’Aréna de Lévis d’une deuxième glace et maintenir la glace de l’Aréna André-Lacroix ou soutenir un complexe entièrement privé.

Enfin, le maire veut terminer l’interconnexion des pistes cyclables lévisiennes et mettre en place un plan «plus ambitieux» pour lutter contre la dégradation accélérée du réseau routier municipal.


Les plus lus

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

Conseil en bref : la Ville met fin au projet Rabaska

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 27 janvier dernier.

Blaney à la défense du troisième lien

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a livré, le 17 janvier, un nouveau vibrant plaidoyer en faveur de la construction d'un troisième lien interrives entre Québec et Lévis à l'est.

Politique : Babu songe à se présenter… et dans Bellechasse

À une époque où de plus en plus de personnalités publiques font le saut en politique ou tentent de le faire, certains hésitent à se lancer ou préfèrent le moment opportun pour le faire. L’animateur Dany «Babu» Bernier, bien connu à Lévis pour son émission sur les ondes de CJMD, n’a jamais caché son intérêt pour le sujet, mais ne sait pas encore dans quelle catégorie il se situe. S’il devait se la...

Un Lévisien dans les coulisses de l’Assemblée nationale

Originaire de Saint-Nicolas, Jean-Christophe Anderson est l’un des cinq stagiaires qui participent au stage de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant depuis le mois de septembre dernier. Ce stage, qui se terminera en juin, lui permet de découvrir les coulisses de l’Assemblée nationale en étant jumelé à un député du parti au pouvoir et un député d’un parti de l’opposition, il participera également à u...

Le développement au cœur de la vision du maire Lehouillier

Exercice annuel livré par le maire de la Ville devant la communauté d’affaires lévisienne, le dîner-conférence de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) du 4 février a donné l’occasion à Gilles Lehouillier de rappeler sa vision d’avenir du «Lévis de demain». L’accent a été mis sur l'impact des nouvelles infrastructures et constructions sur le territoire.

Voyer tente de nouveau sa chance

Lors d’une entrevue à l’émission Les sales des nouvelles de CJMD 96,9, André Voyer a annoncé, le 23 janvier, qu’il sera candidat indépendant à la mairie de Lévis lors des prochaines élections municipales de 2021.

311, portail Web et heures de glace : de nouveaux services

Horaires élargis des équipements sportifs pour le public et amélioration du service client de la Ville de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé, lors de sa conférence annuelle devant la communauté d’affaires, que la municipalité compte mettre en service de nouveaux outils.

Maison des aînés et alternatives : 185 nouvelles places dans la région

De passage le 28 janvier à Disraeli pour une tournée avec François Jacques, député de Mégantic, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais (sur la photo), a profité de l'occasion pour annoncer que 156 places en maison des aînés et 29 places en maison alternative seront créées en Chaudière-Appalaches.

Développement culturel : 167 500 $ de plus pour Lévis

Le gouvernement du Québec a bonifié de 444 135 $ les sept ententes de développement culturel (EDC) en Chaudière-Appalaches. La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la région, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce dans un communiqué le 24 janvier.