Alexandre Cusson. CRÉDIT : COURTOISIE

À l'occasion de la rentrée parlementaire à Québec le 5 février, le président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), Alexandre Cusson, a tenu à rappeler à toutes les formations politiques représentées à l'Assemblée nationale les priorités des municipalités. La signature d'un nouveau pacte fiscal et le transfert d'un point de la taxe de vente du Québec (TVQ) sont au cœur de leurs demandes.

«Les gouvernements de proximité veulent et peuvent en faire plus pour les Québécoises et les Québécois. C'est la raison pour laquelle nous avons besoin de nouvelles sources de revenus alors même que la fiscalité municipale a atteint ses limites, les municipalités québécoises sont les plus dépendantes de ces sources de revenus que leurs homologues canadiennes, et que les changements démographiques et la dématérialisation de l'économie mènent les finances des administrations dans l'impasse. Si rien n'est fait, ce sont les citoyens qui devront payer la facture», a déclaré M. Cusson, également maire de Drummondville.

L'UMQ aimerait également que les actions de réduction des GES soient recentrées autour d'un investissement stratégique en mobilité durable en réaffectant 75 % des ressources du Fonds vert dans le transport en commun en prenant en compte la croissance des coûts d'opération des municipalités et que le paiement complet des tenants lieux de taxes aux municipalités (155 millions $) soit honoré.

Le regroupement de municipalités québécoises désire aussi que le transfert des redevances sur les ressources naturelles soit augmenté à 25 % aux municipalités (100 millions $) avec un mode de répartition revu au bénéfice des régions qui accueillent ce type d'activités économiques, que les nouveaux revenus provenant de la vente de cannabis soient partagés et que l'autonomie municipale en ce qui a trait à la réglementation de la consommation du cannabis dans les lieux publics (20 millions $) soit respectée.

Enfin, l’UMQ demande que la date du prochain scrutin municipal soit repoussée au printemps pour permettre aux élus d'avoir plus de temps pour préparer leur budget, pouvoir imprimer leurs priorités et honorer leurs engagements.

Les plus lus

Stratégie nationale de construction navale : le Bloc déçu des mois d'attente pour la Davie

Si le Bloc québécois salue que Chantier Davie a été présélectionné avant les Fêtes pour devenir le troisième chantier partenaire dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), le parti a déploré, le 7 janvier, les mois d'attente provoqués par l'étape de demande de propositions et d’évaluation avant que l'entreprise lévisienne obtienne des contrats dans le cadre de ce progra...

Les libéraux laissent pantois Blaney

Le député conservateur fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a dressé, le 17 décembre, un bilan de la courte session parlementaire qui s’est tenue à la Chambre des communes dans les dernières semaines. S’il salue certaines «mesures intéressantes» promises par le gouvernement libéral minoritaire, l’élu lévisien déplore l’accroissement de la dette du gouvernement fédéral.

Lachance a le sentiment du devoir accompli

La députée provinciale de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a dressé son bilan de la dernière session parlementaire à l'Assemblée nationale. Selon elle, les derniers mois lui ont permis de poursuivre son travail au profit des citoyens de son comté.

Pont de Québec : le Bloc déplore des «délais inacceptables»

Par voie de communiqué, la députée du Bloc québécois de Beauport-Limoilou, Julie Vignola, a critiqué, le 14 janvier, le gouvernement fédéral libéral en ce qui a trait à sa gestion du dossier du pont de Québec.

Conseil en bref : la famille Garon souhaite s’entendre avec la Ville

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 13 janvier dernier.