CRÉDIT 1RE PHOTO : VILLE DE LÉVIS CRÉDIT AUTRES PHOTOS : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Québec accordera 7 M$ pour le projet Pointe Benson, alors que la part de la Ville sera de 2 M$. Le concept d'aménagement vise à mettre en valeur le paysage fluvial, tout en rendant hommage au patrimoine de Lévis.

Le projet désiré par la Ville depuis deux ans, qui bénéficiera de l'expertise de la Commission de la capitale nationale, prévoit la réalisation d'un parc-promenade comportant des éléments d'interprétation historique et archéologique pour témoigner de la vie des Premières Nations, de la colonisation française sur la rive sud, ainsi que de la présence du Régime anglais.

Concrètement, le stationnement asphalté du site sera complètement réaménagé, le lien cyclo-pédestre vers le parc de l’Anse-Benson sera amélioré, l’accès au site archéologique du manoir Wade sera planifié et amélioré et le béton de surface du mur de soutènement existant sera refait.

De plus, des éléments signalétiques de l'histoire y seront intégrés, de même qu'un sentier de découverte. La pointe Benson s'inscrit parmi les plus importants complexes archéologiques au Québec, le site portant 9 500 ans d’occupation humaine. En effet, il est l'une des premières terres d'accueil de la colonisation française sur la rive sud. Des fouilles ont également révélé des occupations amérindiennes et une quantité importante d'artéfacts. 

Selon l’échéancier établi, les travaux seront réalisés en 2020-2021, pour une ouverture du site en 2022. Notons que le projet sera suivi d’autres phases «secondaires» qui permettront notamment la mise en valeur des vestiges du manoir Wade.

Pointes contre les libéraux

 Fiers de dévoiler les esquisses du futur qui «deviendra un lieu de rassemblement pour les gens de la région», Geneviève Guilbaut et Gilles Lehouillier ont profité de l’occasion pour s’en prendre à l’ancien gouvernement libéral. Selon eux, il aurait négligé Lévis.

«C’est une belle annonce très porteuse pour les gens de Lévis et de la Rive-Sud. Elle est également hautement symbolique puisqu’elle confirme la ferme volonté de notre gouvernement de tirer un trait définitif sur l’exclusion apparente de Lévis, par le précédent régime libéral, à l’égard de son rôle clé dans le rayonnement de notre magnifique région», a souligné Mme Guilbault, lors d’un point de presse à l’hôtel de ville de Lévis.

«Nous voulons remercier la ministre pour cette aide magnifique, premier geste concret posé à Lévis (pour démontrer que Lévis est complémentaire à Québec et participe au rayonnement de la Capitale-Nationale). Je tiens à saluer cette première historique», a ajouté plus tard M. Lehouillier en guise de conclusion.

Les plus lus

Mesures de confinement : un groupe d'opposants se tourne vers les tribunaux

Quatre personnes, dont le président de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple (FDDLP), le Lévisien Stéphane Blais, un ancien candidat à la mairie de la ville en 2013 qui est désormais le chef du parti provincial Citoyens au pouvoir du Québec, ont déposé, ce matin, une demande introductive d'instance au gouvernement du Québec et à la Direction nationale de la santé publique. ...

Les rassemblements intérieurs bientôt de nouveau permis

Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

Camps de jour : Lévis veut «maximiser» le nombre de places

Au lendemain du dévoilement par le gouvernement provincial de nouvelles normes pour la tenue des camps de jour, la Ville de Lévis a annoncé, le 4 juin, qu’elle travaillait à «maximiser le nombre de places» pour permettre à davantage d’enfants de profiter de ce service municipal.

Mesures facilitantes et gratuites pour les terrasses à Lévis

La Ville de Lévis a laissé savoir par voie de communiqué, le 26 juin dernier, qu’elle autorise gratuitement l’occupation de son espace public pour l’installation ou l’agrandissement de terrasses pour l’été 2020. Certaines rues pourraient également être réservées aux piétons pendant la saison estivale.

Un projet de loi pour accélérer des travaux

Le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, a déposé mercredi matin le projet de loi 61 afin «de relancer l'économie du Québec et atténuer les conséquences de l'état d'urgence sanitaire». Avec cette pièce législative, le gouvernement provincial veut alléger certaines procédures nécessaires avant que s'amorcent 202 projets d'infrastructures ciblés par Québec afin de relancer l'économie de la...

1,1 M$ d’investissements routiers dans Bellechasse

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a annoncé, au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, un investissement de 1,1 M$ pour les projets routiers de trois municipalités de la circonscription de Bellechasse, le 10 juin. Elle a également souligné que les travaux routiers assurés par le ministère des Transports (MTQ) dans la région, dévoilés en février dernier, respecteront l’éch...

Un nouvel acteur dans la vie politique municipale

Ils sont dans la vingtaine, possèdent déjà une expérience politique et veulent contribuer au développement de leur ville. Jonathan Tanguay, Carl Lavoie et Lysa Bergeron ont créé Repensons Lévis, un groupe de réflexion qui veut influencer les décideurs municipaux et proposer de nouvelles initiatives.

Le conseil en bref

Une nouvelle fois grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 8 juin, pour siéger. Voici un résumé des décisions qui ont été prises lors de cette séance ordinaire du conseil municipal.

COVID-19 : Legault dresse un premier bilan

En reprenant une analogie sportive, le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé un premier bilan des actions du gouvernement provincial pour freiner la propagation de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire, il y a trois mois.

Le conseil municipal du 22 juin en bref

Toujours par l’entremise de la technologie, les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 22 juin, lors d’une séance ordinaire de l’instance. Voici un résumé des décisions prises par les échevins lors de leur deuxième réunion de juin.