Les maisons en rangée avant leur démolition qui s'est amorcée hier. CRÉDIT : COURTOISIE

Dans un échange de courriels avec le Journal, le vice-président du Groupe d'initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), Gaston Cadrin, a déploré la démolition de maisons en rangée «patrimoniales» sur la rue Saint-Laurent, près de l'intersection avec la rue Montcalm. La destruction du complexe surplombant le Parcours des Anses et le fleuve Saint-Laurent s'est amorcée hier.

«C'est vraiment déplorable qu'on soit obligé de détruire ces maisons de style mansart construites vers 1880. Des maisons en rangée ou maisons de ville du XIXe siècle sont très rares à Lévis. Il y en a au coin des rues de l'Entente et Saint-Joseph ainsi qu'entre la côte du Passage et le début de la rue Wolfe», a lancé M. Cadrin.

Selon Radio-Canada, la démolition du complexe était nécessaire puisqu'il était menacé par un glissement de terrain. D'ailleurs, l'opération a été autorisée par un arrêté du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Du même souffle, le vice-président du GIRAM n'a pas caché sa crainte que le terrain, disposant d'une des meilleures vues de la région sur le Vieux-Québec et le fleuve Saint-Laurent, soit récupéré par un promoteur en vue d'y construire des unités d'habitation. Il demande donc l'intervention de la Ville de Lévis.

«La Ville devrait s'entendre avec le propriétaire actuel pour acquérir le terrain afin d'offrir à tous cette superbe panorama sur Québec dans ce secteur dépourvu d'espace vert», a suggéré M. Cadrin.

Le propriétaire mécontent de la sortie

Une solution qui ne reçoit pas l'approbation du propriétaire des maisons en rangée, Claude Tremblay.

Encore sous le choc d'avoir assisté à la démolition de son «plan de retraite» puisqu'il ne s'attendait pas à devoir réaliser cette intervention, M. Tremblay aimerait que le sort du terrain demeure entre ses mains. Il trouve d'ailleurs ridicule l'idée de l'espace vert de Gaston Cadrin.

«Je me suis tapé 28 ans de travail pour entretenir et refaire cette propriété en respectant sa valeur patrimoniale. Le patrimoine me tient à coeur comme le démontrent mes engagements à ce niveau. Que quelqu'un vienne me dire de ne rien bâtir sur ce site pour qu'il devienne un espace vert, ça vient me chercher. À 300 mètres à peine, il y a le parc du Lieu historique national du chantier A.C. Davie et un peu plus loin le quai Paquet. Il faudrait que la trame urbaine soit continue comme c'était le cas avant la démolition des maisons en rangée», a lancé celui qui s'est notamment fait connaître pour ses campagnes citoyennes contre l'oléoduc de Valero le long du fleuve Saint-Laurent.

Ne sachant pas encore ce qu'il fera avec sa propriété, Claude Tremblay assure toutefois qu'il prendra tous les moyens pour que son projet ou celui d'un nouveau propriétaire, s'il vend le terrain, respecte le patrimoine bâti du secteur. Se basant sur un avis qu'il a commandé à un géologue, il croit fermement que le site peut accueillir une nouvelle construction.

Les plus lus

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

Conseil en bref : la Ville met fin au projet Rabaska

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 27 janvier dernier.

Politique : Babu songe à se présenter… et dans Bellechasse

À une époque où de plus en plus de personnalités publiques font le saut en politique ou tentent de le faire, certains hésitent à se lancer ou préfèrent le moment opportun pour le faire. L’animateur Dany «Babu» Bernier, bien connu à Lévis pour son émission sur les ondes de CJMD, n’a jamais caché son intérêt pour le sujet, mais ne sait pas encore dans quelle catégorie il se situe. S’il devait se la...

Un Lévisien dans les coulisses de l’Assemblée nationale

Originaire de Saint-Nicolas, Jean-Christophe Anderson est l’un des cinq stagiaires qui participent au stage de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant depuis le mois de septembre dernier. Ce stage, qui se terminera en juin, lui permet de découvrir les coulisses de l’Assemblée nationale en étant jumelé à un député du parti au pouvoir et un député d’un parti de l’opposition, il participera également à u...

Le développement au cœur de la vision du maire Lehouillier

Exercice annuel livré par le maire de la Ville devant la communauté d’affaires lévisienne, le dîner-conférence de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) du 4 février a donné l’occasion à Gilles Lehouillier de rappeler sa vision d’avenir du «Lévis de demain». L’accent a été mis sur l'impact des nouvelles infrastructures et constructions sur le territoire.

311, portail Web et heures de glace : de nouveaux services

Horaires élargis des équipements sportifs pour le public et amélioration du service client de la Ville de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé, lors de sa conférence annuelle devant la communauté d’affaires, que la municipalité compte mettre en service de nouveaux outils.

Voyer tente de nouveau sa chance

Lors d’une entrevue à l’émission Les sales des nouvelles de CJMD 96,9, André Voyer a annoncé, le 23 janvier, qu’il sera candidat indépendant à la mairie de Lévis lors des prochaines élections municipales de 2021.

Maison des aînés et alternatives : 185 nouvelles places dans la région

De passage le 28 janvier à Disraeli pour une tournée avec François Jacques, député de Mégantic, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais (sur la photo), a profité de l'occasion pour annoncer que 156 places en maison des aînés et 29 places en maison alternative seront créées en Chaudière-Appalaches.

Développement culturel : 167 500 $ de plus pour Lévis

Le gouvernement du Québec a bonifié de 444 135 $ les sept ententes de développement culturel (EDC) en Chaudière-Appalaches. La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la région, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce dans un communiqué le 24 janvier.

Gourde appuie MacKay

Lors d'une conférence de presse à La Boîte à Malt, à Saint-Nicolas, le 17 février, le député conservateur de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a donné son appui à Peter MacKay, candidat à la course à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC).