CRÉDIT : MÉLANIE LABRECQUE

Fort de la poussée du Bloc québécois dans les sondages, le candidat de la formation pour Lévis-Lotbinière, François-Noël Brault, est sûr que les électeurs de la circonscription lui accorderont leur confiance le 21 octobre. Ce dernier estime qu’il est en mesure d’offrir une alternative solide au député sortant, le conservateur Jacques Gourde.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

En entrevue, il est revenu sur plusieurs points qu’il souhaite défendre si les citoyens de la région décident de l’envoyer à la Chambre des communes.

En matière d’immigration, il espère que son parti pourra persuader le gouvernement fédéral de déléguer complètement cette compétence au Québec. «On aimerait que presque l’ensemble de notre immigration parle le français. […] On veut qu’il y ait une meilleure intégration et cela passe par la langue.»

Si les nouveaux Québécois s'expriment en français à leur arrivée, il serait par conséquent plus facile de les convaincre de venir s’établir à l'extérieur des grands centres, comme dans Lévis-Lotbinière qui a un important besoin de main-d’œuvre, a-t-il ajouté. «Aussi, on devrait encourager ceux qui sont déjà présents, qui vivent à Montréal et qui n’ont pas d’emploi, à envisager la vie en région, dans Lévis-Lotbinière par exemple.»

Agriculture

François-Noël Brault confirme qu’il défendra la gestion de l’offre. Les brèches consenties dans les derniers traités internationaux ne font qu’affaiblir, selon lui, tout un pan de l’économie québécoise. «Quand on attaque le modèle de la gestion de l’offre, on s'en prend à celui des fermes familiales au Québec.»

Il dénonce, au passage, le fait que les concessions aient toujours était faites au détriment des agriculteurs. «Pourquoi ne demande-t-on pas des concessions à l’industrie pétrolière de l’ouest ou à l’industrie automobile de l’Ontario? Je pense que finalement, l’élite anglophone du Canada choisit toujours de préserver ses industries stratégiques et que c'est toujours nous, les Québécois, qui devons faire des compromis.»

Le gouvernement devra également passer de la parole aux actes, selon lui, et compenser les pertes encourues par les agriculteurs. «On veut que ce soit effectif le plus rapidement possible et que ce ne soit pas temporaire.»

Environnement

Le candidat a réaffirmé son opposition au projet d’oléoduc proposé par le chef conservateur, Andrew Scheer, de même que son inquiétude face à l’industrie du gaz de schiste.

Dans les deux cas, le potentiel de contamination des sources d’eau est bien présent. «Dans Lotbinière, on n’a pas de centre de traitement des eaux. Alors, s’il y a une contamination de la nappe phréatique, c’est directement la source d’eau potable qui est affectée.»

Par ailleurs, il estime qu’il est important d’investir en recherche et développement en agriculture afin de mettre au point de nouvelles technologies qui limiteront les émissions de gaz à effet de serre.

Pouvoir

Même si le Bloc québécois sera un parti d’opposition au lendemain de l’élection, M. Brault croit que sa formation politique pourra avoir une influence. 

«On prévoit qu’il y aurait un gouvernement minoritaire. On veut que le Bloc ait la balance du pouvoir. Quand on est dans un contexte de balance de pouvoir, il y a un jeu de négociation avec le gouvernement. Il ne peut pas nous imposer ses démarches comme il le souhaite. À ce moment-là, on est en situation où l'on peut négocier.»

François-Noël Brault rappelle aussi que le travail d’un député est de collaborer avec les autres élus, peu importe le palier gouvernemental. En ce sens, il se dit prêt à travailler avec les maires de la MRC de Lotbinière et de Lévis ainsi qu’avec le gouvernement du Québec.

 

Les plus lus

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

Les RI demandent «des conditions de travail décentes»

Par voie de communiqué, l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ) a demandé au gouvernement du Québec, le 22 novembre, d’offrir des conditions de travail «décentes et équitables» aux préposés aux bénéficiaires œuvrant dans les 33 ressources intermédiaires (RI) de Chaudières-Appalaches, au moment où doit s’amorcer sous peu la renégociation de l’Enten...

Le conseil municipal du 25 novembre en bref

Les échevins lévisiens se sont réunis, le 25 novembre, lors d'une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des décisions importantes qu'ont prises les conseillers lors de la soirée.

Melançon en veut davantage pour aider les médias

À la suite d’une visite du Journal dans le cadre de la Semaine nationale des journaux le 9 octobre, la porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, Isabelle Melançon, a profité de l’occasion pour demander au gouvernement provincial un plan d’aide plus ambitieux pour les médias. La députée libérale de Verdun déplore notamment que Québec n’ait pas mis en place ...

Les élus municipaux ajustent leur salaire

À la suite de la mise en place d’une imposition fédérale sur l’allocation de dépenses des élus municipaux, le conseil municipal a demandé la modification de la rémunération des élus municipaux afin de compenser cette perte.

Remise lévisienne de médailles de l’Assemblée nationale

Dans le cadre de la remise des médailles de l’Assemblée nationale à des Lévisiens d’exception, le député et président de l’Assemblée nationale, François Paradis, a souligné les succès d’organismes, d’entreprises et de Lévisiens marquants au Patro de Lévis, le 7 novembre dernier.

Opérations déneigement : des améliorations pour faciliter le stationnement de nuit

En marge du conseil municipal du 25 novembre, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé des changements en ce qui a trait au stationnement de nuit lors des opérations déneigement à Lévis. Afin de permettre à un plus grand nombre de citoyens de stationner dans les rues cet hiver pendant la nuit, des améliorations ont été mises en place par la municipalité en vue de la prochaine saison hivern...

Davie : la CSN veut qu'Ottawa passe de la parole aux actes

Par voie de communiqué, le conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN a fait savoir, le 20 novembre, qu'il s'attend à ce que le nouveau conseil des ministres du gouvernement fédéral, assermenté depuis peu, se mette rapidement au travail pour la Davie.

Grève au CN : les conservateurs demandent que le parlement soit convoqué

La grève des quelque 3 200 employés du Canadien National (CN), déclenchée le 19 novembre, pourrait, si elle perdure, avoir des répercussions importantes dans l’économie locale. C’est pour cette raison que les députés conservateurs à la Chambre des communes, Jacques Gourde (Lévis-Lotbinière), Richard Lehoux (Beauce) et Pierre Paul-Hus (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles) ainsi que des représentants d...

La future centrale de police de Lévis coûtera 53 M$

Le montant total de l’investissement représente le double de ce qui avait été énoncé par la Ville en février 2016. Et ce n’est finalement pas sur le terrain présenté alors que sera construit le bâtiment.