Une séance du conseil municipal s’est tenue le 15 octobre à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

L’ancien président de la Chambre de commerce de Lévis a signé le livre d’or de la Ville de Lévis, lors de la séance du conseil municipal du 15 octobre.  

Martin Pellerin a laissé sa marque au sein de l’organisme où il a occupé différentes fonctions pendant ses 11 années d’implication. La Ville a souligné le tournoi de hockey des entreprises qu’il a créé et son implication dans le dossier du troisième lien.

Le maire Gilles Lehouillier a félicité Martin Pellerin, « source de fierté pour la population lévisienne».

La Maison des Aînés porte un nouveau nom

Le bâtiment situé au numéro 10 de la rue Giguère, où se déroulent plusieurs activités destinées aux aînés pour les aider à conserver un mode de vie actif, s’appellera désormais Centre communautaire de la Maison des aînés de Lévis. Attaché à la dénomination de Maison des Ainés, l’organisme qui gère les activités veut ainsi souligner la vocation communautaire pour les aînés actifs de l'édifice.

Ce changement veut surtout prévenir toute confusion avec la création de 2 600 places en maison des aînés d’ici la fin du présent mandat, promise par le gouvernement du Québec. Ces maisons des aînés sont en effet des centres d’hébergement de soins longue durée (CHSLD) pour les personnes âgées en perte d’autonomie.

1,8 M$ pour l’agrandissement du VBP

Dans le cadre du projet d’agrandissement de la salle de spectacle du Vieux Bureau de Poste (VBP), la Ville a annoncé une participation financière de 1 834 000 $, soit le tiers des coûts du projet, conditionnellement à l’obtention des subventions des gouvernements du Québec et du Canada d’au minimum 33 % chacune, soit des aides couvrant 66 % des coûts.

Lévis contre la violence conjugale

La Ville apporte son soutien à la campagne de sensibilisation Municipalité alliée contre la violence conjugale, menée depuis 2016 par le Regroupement des Maisons pour femmes victimes de violence conjugale et ses 43 maisons membres.

Après avoir adopté une résolution au conseil municipal, l’organisme demande à la Ville d’afficher publiquement sa prise de position au cours des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes, qui ont lieu chaque année du 25 novembre au 6 décembre.

À ce jour, 515 municipalités du Québec, réparties dans 17 régions et plus de 90 MRC, se sont devenues des «alliées» contre la violence conjugale. «En tant que gouvernement de proximité, l’engagement des municipalités est nécessaire pour contrer la banalisation de la violence à l’égard des femmes, changer les mentalités et mieux faire connaître les ressources d’aide existantes», partage l’organisme sur son site Internet. 

Les plus lus

Logement social : où sont les investissements?

Le regroupement Concertation Logement Lévis lance un cri d’alarme face à la situation du logement social et communautaire à Lévis. Ses membres s’inquiètent de l’absence de nouveaux investissements ces dernières années.

La FPMQ demande l’équité au sein des corps policiers

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FMPQ) a demandé à la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, de mettre fin à l’iniquité dans le financement des services policiers entre les corps de police municipaux et les municipalités desservies par la Sûreté du Québec (SQ), le 27 octobre dernier.

Écolivres cherche son équilibre

Depuis l’ouverture de sa seconde succursale en mars 2018 à Saint-Romuald, Écolivres rencontre des difficultés financières. Une subvention de 20 000 $ accordée par la Ville devrait permettre à l’organisme de passer le cap puisque ses activités sont en forte croissance.

Les jeunes aussi ont voté à Lévis

Même s’ils ne sont pas en âge de voter, des élèves du primaire et du secondaire ont participé à une simulation de vote dans leur école. Les jeunes pouvaient donner leur voix à l’un des candidats officiels qui se présentaient aux élections fédérales de 2019 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière.

Élections fédérales : les vainqueurs et les défaits réagissent

Les députés du Parti conservateur du Canada Steven Blaney, dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, et Jacques Gourde, dans Lévis-Lotbinière, ont remporté pour une cinquième fois consécutive leurs élections, le 21 octobre dernier.

La jeunesse consultée par le Québec

L’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, était de passage à Lévis, le 11 octobre. Première de cinq, cette consultation mènera à l’élaboration du Plan jeunesse 2021-2026 du gouvernement québécois, qui sera lancé en décembre prochain.

Conseil en bref : les commerçants de la rue Saint-Laurent peuvent demander une aide

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 28 octobre à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

Melançon en veut davantage pour aider les médias

À la suite d’une visite du Journal dans le cadre de la Semaine nationale des journaux le 9 octobre, la porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, Isabelle Melançon, a profité de l’occasion pour demander au gouvernement provincial un plan d’aide plus ambitieux pour les médias. La députée libérale de Verdun déplore notamment que Québec n’ait pas mis en place ...

Les élus municipaux ajustent leur salaire

À la suite de la mise en place d’une imposition fédérale sur l’allocation de dépenses des élus municipaux, le conseil municipal a demandé la modification de la rémunération des élus municipaux afin de compenser cette perte.