Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le président du Comité des finances et conseiller municipal, Clément Genest, ont présenté le programme triennal d’immobilisations (PTI) 2020-2021-2022.

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi que 54 M$ pour l’asphaltage et la réfection des rues.

Plus de détails à venir demain sur notre site Internet au sujet de plusieurs projets inscrits au PTI : centrale de police, parc à chien, ski à Lévis ainsi que le logement social et communautaire.

Présenté aux citoyens lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal ce 18 novembre, le PTI 2020-2021-2022 totalise des investissements de 401,2 M$.

Projet le plus coûteux de ce PTI, la construction d’un nouvel édifice multifonctionnel incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques a été annoncé pour un montant de 39,4 M$ (sur un projet total de 53 M$).

Assurer la pérennité des infrastructures

«Pour les trois prochaines années, les principaux investissements prévus au PTI sont affectés à la pérennité et au développement des infrastructures municipales», a souligné la Ville.

Dans le PTI, les sommes les plus importantes vont aux travaux d’aqueduc et d’égouts (71,3 M$). En plus, un nouveau site de traitement des eaux usées sera construit à Saint-Romuald (4,9 M$) et le réservoir d’eau potable à Saint-Étienne remplacé (4,4 M$).

Le deuxième plus gros budget va à l’asphaltage et la réfection des rues, bordures et trottoirs (54 M$). Ces travaux seront complétés par la réfection du chemin de la grève Gilmour, à Lauzon (2,9 M$) ainsi que des aménagements à la terrasse du Chevalier-De Lévis et sur la côte des Bûches (1,6 M$).

Loisirs et culture : de nouveaux équipements

Le PTI planifie l’agrandissement de l’aréna de Lévis avec l’ajout d’une nouvelle glace (11,2 M$), la construction des locaux de musique et de danse au Centre culturel de Lévis (8,8 M$), l’aménagement du parc de l’Anse-Benson (8,4 M$), la construction d’un chalet de service au parc de la Rivière Etchemin (2,5 M$), l’aménagement de nouveaux jeux d’eau (1,9 M$).

Des travaux d’entretien sont aussi inscrits au PTI, tels que la réfection du système de réfrigération de l’aréna André-Lacroix et la réfection des terrains de tennis (874 000 $).

Transports : trois grands projets

En matière de transport, la ville prévoit d’investir 12,2 M$ dans le prolongement de la rue Saint-Omer et son raccordement au boulevard Étienne-Dallaire est, 10,5 M$ pour son projet de transport en commun sur le boulevard Guillaume-Couture et 1,4 M$ pour l’interconnexion des réseaux cyclables.

48 M$ pour le développement économique

La Ville se prépare à accueillir de nouvelles entreprises sur son territoire et veut favoriser la réalisation de projets de développement industriel, grâce à l’acquisition de terrains, la viabilisation de rues et l’installation de services. Ainsi, 37,3 M$ (des 47,9 M$ réservés au développement économique) seront investis dans plusieurs des 14 parcs industriels du territoire, dont le parc industriel de Charny (16,3 M$), le parc industriel Bernières (10,5 M$), le parc industriel Lauzon (5,8 M$) et l’Innoparc.

«Ce PTI s’inscrit dans la volonté de la Ville d’assurer la pérennité de ses infrastructures; de poursuivre sa croissance; d’accroître son développement économique et le développement de ses parcs industriels; de favoriser la qualité de vie des citoyens», a expliqué la municipalité.

Pour les trois prochaines années, ce PTI s’appuie sur des emprunts nets de 261,6 M$ (82,3 M$ en 2020, 87,9 M$ en 2021 et 91,4 M$ en 2022).


Les plus lus

COVID-19 : une nouvelle fermeture des commerces à Lévis serait désastreuse

Alors que la deuxième vague de COVID-19 semble se rapprocher de plus en plus, le maire Gilles Lehouiller s’alarme des conséquences désastreuses que de nouvelles mesures de fermeture préventive des commerces pourraient avoir à Lévis. La région pourrait en effet basculer d’un niveau d’alerte jaune à orange entrainant un reconfinement partiel si le nombre de cas continue d’augmenter.

Legault lance un rappel à l'ordre

Alors que les nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus sont à la hausse au Québec depuis quelques jours, le premier ministre du Québec, François Legault, a appelé les Québécois, le 31 août, à respecter scrupuleusement les consignes de la Santé publique afin que l'épidémie ne reprenne pas de vigueur.

Écoles : la CSQ demande au ministre de la Santé de sortir de sa «bulle imaginaire»

Par voie de communiqué, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations du réseau scolaire ont dénoncé, le 21 septembre, «l'incohérence des mesures, appliquées de manière disparate d'un milieu à l'autre», et l'impossibilité de maintenir les bulles de distanciation dans les écoles. Même que devant «l'aveuglement volontaire» des autorités et du ministère de l'Éducation, elles ont invité...

Conseil en bref : les trottoirs du chemin du fleuve seront modifiés

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux se sont rassemblés lors d’une séance ordinaire du conseil, le 14 septembre dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Pont de Québec : «les libéraux n'ont plus d'excuse» selon Blaney

À la suite du dévoilement du rapport du négociateur Yvon Charest sur l’avenir du pont de Québec dans le Journal de Québec, le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé au gouvernement libéral «d’enfin respecter leur promesse, faite il y a plus de cinq ans», et de procéder à sa réfection.  

Lettre d'opinion - Surplus budgétaire à Lévis, une fausse bonne nouvelle…

Lundi dernier, la Ville de Lévis annonçait qu’elle prévoyait enregistrer des surplus de 7,4 millions de dollars pour l’année budgétaire 2020. Ceux-ci s’ajoutent à une série d’années excédentaires, dont l’an dernier, quand 13 millions de dollars restaient dans les coffres de la Ville à l’aube de la crise sanitaire. Que la gouvernance municipale ne soit pas surendettée, certes. Mais derrière cette «...

Québec revient à la charge pour accélérer la réalisation de projets d'infrastructure

La présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l'Administration gouvernementale, Sonia LeBel, a déposé mercredi matin le projet de loi 66 (Loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure), à l'Assemblée nationale. Cette pièce législative remplace le défunt projet de loi 61, présenté ce printemps et qui avait été fortement critiqué.

La Ville prévoit 7,4 M$ en surplus pour 2020

La Ville de Lévis a dévoilé l’état de sa situation financière, le 14 septembre dernier. Malgré le contexte de la pandémie de la COVID-19, la municipalité prévoit un excédent de 7,4 M$ à la fin de l’année financière.

L'acquisition d'un navire par Ottawa critiquée par le Bloc

La députée du Bloc québécois (BQ) de Beauport-Limoilou, Julie Vignola, a dénoncé, le 16 septembre, les délais du gouvernement Trudeau quant à la signature du contrat de conception de base pour le Jean-Lapierre, le traversier pour les Îles-de-la-Madeleine que doit construire Chantier Davie Canada.

La FIPEQ-CSQ a lancé une grève générale illimitée

Les quelque 10 000 responsables de services de garde en milieu familial (RSG) affiliées à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), dont fait partie plusieurs RSG du Grand Lévis, ont déclenché ce matin une grève générale illimitée.