Les députés conservateurs Pierre Paul-Hus, Jacques Gourde et Richard Lehoux demandent au gouvernement d’agir rapidement afin de régler le conflit de travail au CN. CRÉDIT : MÉLANIE LABRECQUE

La grève des quelque 3 200 employés du Canadien National (CN), déclenchée le 19 novembre, pourrait, si elle perdure, avoir des répercussions importantes dans l’économie locale. C’est pour cette raison que les députés conservateurs à la Chambre des communes, Jacques Gourde (Lévis-Lotbinière), Richard Lehoux (Beauce) et Pierre Paul-Hus (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles) ainsi que des représentants des milieux agricoles et du propane demandent au nouveau gouvernement de se réunir d’urgence afin de trouver une solution au conflit de travail.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

Le transport ferroviaire étant interrompu, l’approvisionnement du Québec en gaz propane l’est également, ce qui fragilise plusieurs secteurs de l’économie.

«Depuis lundi, notre approvisionnement est amputé de 90 %. Nous devons gérer nos inventaires, étirer nos livraisons. Nous avons coupé certains clients et priorisé ceux avec du vivant : les fermes avec des animaux. Malheureusement, si la situation continue, on sera probablement dans l’impossibilité de tous les servir, ce qui pourrait avoir des conséquences vraiment désastreuses pour les producteurs qui pourraient perdre des animaux, des usines pourraient fermer», a décrié le président-directeur général de Propane GRG, Michel Breton.

Déjà, les impacts de cette pénurie affectent les producteurs agricoles. Ces derniers doivent faire des choix difficiles. «On a du propane pour chauffer nos bâtiments pendant une semaine encore. On a du grain qui n’est pas séché. On a mis ça de côté pour se concentrer sur les animaux, mais d’ici quelques jours, si on n’a pas de propane, ce grain deviendra une perte nette puisqu’il va pourrir», a illustré le copropriétaire de la ferme Lorge de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, Pascal Boivin.

Urgence

«On parle de pertes de centaines de millions de dollars à venir dans les prochains jours pour les agriculteurs et elles ne seront pas compensées par aucune compagnie d’assurance. Ce sera désastreux pour l’économie locale. Ensuite, ce seront les secteurs industriels et résidentiels qui seront touchés», a lancé le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde.

Pour les élus conservateurs, il est impératif que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, agisse rapidement. «Justin Trudeau a le choix, soit qu’il est en mesure de trouver une solution avec le conseil des ministres ou qu’il rappelle le parlement pour faire voter une loi», a poursuivi le député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Pierre Paul-Hus.

Ce dernier ajoute qu’il s’agit d’une question de sécurité. «Au Québec, on compte 300 000 résidences unifamiliales qui ont besoin de propane pour le chauffage. Il y a aussi les maisons pour personnes âgées et la restauration.»

Les trois députés conservateurs indiquent qu’eux et leurs collègues sont prêts à se rendre à Ottawa dans les prochaines heures afin de siéger et d’enclencher un processus législatif qui mettrait fin à la crise. D’ailleurs, ils lancent un appel aux autres partis d’opposition afin qu’ils les appuient dans cette démarche.

Les plus lus

Stratégie nationale de construction navale : le Bloc déçu des mois d'attente pour la Davie

Si le Bloc québécois salue que Chantier Davie a été présélectionné avant les Fêtes pour devenir le troisième chantier partenaire dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), le parti a déploré, le 7 janvier, les mois d'attente provoqués par l'étape de demande de propositions et d’évaluation avant que l'entreprise lévisienne obtienne des contrats dans le cadre de ce progra...

Les libéraux laissent pantois Blaney

Le député conservateur fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a dressé, le 17 décembre, un bilan de la courte session parlementaire qui s’est tenue à la Chambre des communes dans les dernières semaines. S’il salue certaines «mesures intéressantes» promises par le gouvernement libéral minoritaire, l’élu lévisien déplore l’accroissement de la dette du gouvernement fédéral.

Lachance a le sentiment du devoir accompli

La députée provinciale de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a dressé son bilan de la dernière session parlementaire à l'Assemblée nationale. Selon elle, les derniers mois lui ont permis de poursuivre son travail au profit des citoyens de son comté.

Pont de Québec : le Bloc déplore des «délais inacceptables»

Par voie de communiqué, la députée du Bloc québécois de Beauport-Limoilou, Julie Vignola, a critiqué, le 14 janvier, le gouvernement fédéral libéral en ce qui a trait à sa gestion du dossier du pont de Québec.

Conseil en bref : la famille Garon souhaite s’entendre avec la Ville

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 13 janvier dernier.