CRÉDIT : COURTOISIE

Par voie de communiqué, les organismes communautaires de la Chaudière-Appalaches ont donné le coup d’envoi, tout comme 4 000 organismes communautaires autonomes à travers le Québec, d’une nouvelle phase de la campagne nationale de mobilisation Engagez-vous pour le communautaire, le 10 février. Par cette initiative, ils exigent du gouvernement provincial qu’il réinvestisse «massivement» dans le milieu communautaire, les services publics et les programmes sociaux.

Pour convaincre la population et les élus, les organismes communautaires participants réaliseront des actions de sensibilisation partout au Québec en février et en mars. Ces derniers évaluent notamment leurs besoins de financement supplémentaire à la mission à 460 M$, d’ici 2022.

Selon eux, le «réinvestissement massif» demandé permettra de diminuer les impacts négatifs «des mesures d’austérité budgétaire» des dernières décennies. Selon les participants à la campagne de mobilisation, ces mesures «ont grandement fragilisé la population, porté atteintes à plusieurs droits humains et accru les inégalités sociales».

De plus, les organismes demandent davantage de soutien financier puisqu’ils estiment que «l’urgence climatique» ne fera qu’aggraver la problématique, «car ce sont les plus vulnérables qui sont durement affectés à cause du manque de soutien et de services publics».

«Les organismes se retrouvent à répondre à des besoins de plus en plus complexes et fréquents puisque les services publics remplissent maintenant difficilement leur rôle à la suite de la période d’austérité que nous avons connue. Ils font face à des défis, tels que de devoir couvrir de grands territoires avec de petites équipes de travail, parfois de deux à trois employés. À cela s’ajoute la problématique du roulement et du manque de main-d’œuvre, entre autres, due aux difficultés d’offrir des conditions de travail compétitives face à d’autres secteurs», a mentionné Murielle Létourneau, directrice générale intérimaire de la Table régionale des organismes communautaires Chaudière-Appalaches.

«Nous sommes plus d’une centaine d’organismes d’action communautaire autonome dans la région de Chaudière-Appalaches. Des organismes qui font partie du filet social, qui ont été créés à l’initiative de la communauté et qui travaillent chaque jour à l’amélioration des conditions de vie des individus. Il s’agit d’une richesse collective qu’il faut maintenir et reconnaître à sa juste valeur», a ajouté Esther Baillargeon, intervenante à l’Association de défense des droits sociaux (ADDS) de la Rive-Sud.

 

Les plus lus

Réaménagement de l'échangeur Kennedy : Québec ira de l'avant

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 9 mars, qu'il investira plus de 354 M$ en 2020-2022 pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la Chaudière-Appalaches. À cette occasion, Québec a notamment confirmé que les premières étapes du projet de réaménagement de l'échangeur Kennedy (sortie 325) et de construction d'un pont d'étagement au-dessus ...

COVID-19 : la Ville prend des mesures et ferme plusieurs services

La Ville de Lévis a annoncé ses mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le maire de Lévis a annoncé que la Ville met maintenant en place sa cellule stratégique afin de "gérer la situation de manière efficiente". Plusieurs services municipaux ferment leurs portes immédiatement.

COVID-19 : la Ville apporte des modifications à certains services essentiels

En raison de nouveaux bouleversements provoqués par la crise du coronavirus, la Ville de Lévis a annoncé, le 27 mars, qu'elle a procédé à certains ajustements à certains services essentiels.

COVID-19 : la Ville de Lévis protège ses employés

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné de Simon Rousseau, directeur général de la Ville, et Gaétan Drouin, coordonnateur municipal de la sécurité civile, a tenu, le 16 mars, un deuxième point de presse concernant de nouvelles mesures adoptées afin de limiter la propagation de la COVID-19.

Coronavirus : Québec met en place un programme temporaire pour les travailleurs

Pour contrer la propagation de la COVID-19 et encourager l'isolement des travailleurs, le premier ministre du Québec, François Legault, et le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, ont annoncé, en fin d'après-midi lundi, la mise en place du Programme d'aide temporaire aux travailleurs (PATT COVID-19).

Conseil en bref : 1,3 M$ supplémentaire pour renouveler les véhicules de la Ville

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 9 mars à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Jacques Gourde apporte des précisions sur les mesures d'aide

Par voie de communiqué, le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a partagé, le 20 mars, les détails des mesures d’aides économiques annoncées par le gouvernement fédéral en lien avec le coronavirus (COVID-19).

Un Lévisien veut devenir chef du PQ

La course à la direction du Parti québécois (PQ) aura des couleurs lévisiennes puisqu’un des résidents de la ville, Laurent Vézina, est l’un des six aspirants au poste. Résolument indépendantiste, l’entrepreneur veut convaincre les membres et sympathisants de cette formation politique de lui faire confiance grâce à son approche économique.

COVID-19 : le nombre de décès s’alourdit au Québec et le provincial investit dans un vaccin

Quatre nouveaux décès ont été recensés lors du point de presse quotidien à propos de la situation de la COVID-19 du premier ministre du Québec, François Legault, aujourd’hui. La province compte désormais cinq décès en lien avec la COVID-19. Également, par voie de communiqué, le cabinet du ministre de l’Économie et de l’Innovation a laissé savoir que le gouvernement du Québec a investi 7 M$ pour le...

COVID-19 : le secteur de la construction continuera ses activités

Le premier ministre du Québec, François Legault, a de nouveau martelé sur les consignes de confinement à suivre et a annoncé que des projets d’infrastructure seront devancés malgré la crise de la COVID-19 lors de sa conférence de presse quotidienne, le 20 mars.