Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour freiner la propagation de la COVID-19 ainsi que d'aides pour soutenir des organismes et entreprises. CRÉDIT : ARCHIVES

L'administration Lehouillier a fait le point sur la situation de la COVID-19 dans la municipalité, lors d'une conférence de presse mardi. À cette occasion, les dirigeants de la Ville de Lévis ont notamment annoncé qu'il mettait à pied temporairement plus de 300 employés occasionnels ou saisonniers à cause de la crise.

Ces employés sont principalement ceux qui oeuvrent dans les équipements sportifs et les centres communautaires de la Ville, fermés déjà depuis un certain temps afin de freiner la propagation de la COVID-19.

Du même souffle, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que Lévis passait en «mode services essentiels». 700 des 1 370 employés restants de la municipalité sont attitrés à cette besogne. Voici la liste des services qui sont toujours assurés par la Ville de Lévis :

- Sécurité civile;

- Service de police (et le personnel administratif nécessaire au maintien de la mission);

- Services d’incendie (et le personnel administratif nécessaire au maintien de la mission);

- Service de traitement des eaux;

- Collecte des déchets et gestion des matières résiduelles (incluant la cueillette du recyclage);

- Centrale 911;

- Service des équipements motorisés (et le personnel nécessaire au soutien des services essentiels);

- Service des travaux publics (comme le déneigement et l'entretien d’urgence);

- Cour municipale en matière criminelle;

- Transport en commun (Société de transport de Lévis);

- Service des biens immobiliers (entretien nécessaire au soutien des services essentiels et surveillance des bâtiments municipaux);

- Direction de la gestion du capital humain (santé et sécurité du travail, dotation et relations de travail);

- Direction des technologies de l’information;

- Direction des communications (pour l’information transmise aux citoyens);

- Service de la paie (d’ici le vendredi 27 mars);

- Certaines équipes nécessaires en soutien à l’offre des services essentiels.

Au niveau politique, les séances du conseil municipal prévues à l'horaire auront lieu, mais à huis clos et par visioconférence. En ce qui a trait aux conseils d'arrondissement, ils sont annulés jusqu'à nouvel ordre.

Notons également que l'écocentre de Lévis fermera ses portes à partir de demain, jusqu'au 13 avril.

Conserver une force de frappe

Quant aux 670 employés de la Ville qui ne sont pas affectés aux services essentiels, ils effectueront du télétravail (400 travailleurs) ou seront mis en disponibilité (270 travailleurs) jusqu'au 13 avril.

Principalement des cols bleus, les employés mis en disponibilité toucheront leur plein salaire tout comme les fonctionnaires en télétravail. Les travailleurs en disponibilité effectueront différentes tâches nécessaires pour la Ville tout en demeurant disponibles pour la municipalité si elle est frappée par un fort taux d'absentéisme en raison de la COVID-19.

«Par exemple, la semaine dernière, des employés en disponibilité ont effectué des appels dans le cadre de notre vaste sondage avec la Chambre de commerce pour dresser un portrait de la situation des entreprises lévisiennes. Nous voulons que ces gens assurent la relève si plusieurs employés affectés aux services essentiels tombent malades à cause du coronavirus. On ne sait pas quel scénario nous vivrons à cause de la COVID-19. Si le pire survient, nous aurons des employés disponibles pour soutenir les services essentiels», ont expliqué Gilles Lehouillier et Gaétan Drouin, coordonnateur de la sécurité civile de la Ville.

Support à Moisson Québec et aux entreprises

Lors de la conférence de presse, le premier citoyen lévisien a aussi profité de l'occasion pour annoncer que la Ville a dégagé 100 000 $ pour permettre à Moisson Québec d’assurer le maintien de l’approvisionnement alimentaire auprès des personnes et familles en situation de vulnérabilité. Concrètement, cette somme permettra,  entre autres, aux services d’entraide et au Comptoir alimentaire Le Grenier de maintenir leur mission alimentaire sur le territoire de Lévis pour les trois prochaines semaines.

Également, l'administration Lehouillier a débloqué 1 M$ pour soutenir les entreprises grâce à un nouveau programme. Gérée par Développement économique Lévis, l'initiative permettra à des entreprises d'obtenir un prêt sans intérêt, allant de 5 000 $ à 20 000 $, pour renflouer leur fonds de roulement. Le formulaire à remplir pour avoir accès à cette aide sera disponible au courantlevis.com.

«Selon les premières estimations rendues possibles grâce à notre sondage auprès de nos entreprises, on estime que les pertes financières pour 3 500 des 4 500 entreprises lévisiennes, comparativement à la même période l'an dernier, sont d'environ 450 M$. C'est pourquoi nous annonçons la création de ce programme d'aide puisque nos entreprises sont durement touchées», a souligné Gilles Lehouillier.

Dans un autre ordre d'idées, le maire a aussi indiqué que le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) modifiait sa façon de déployer ses services. Pour chaque appel, une évaluation sera faite et les policiers offriront le «service approprié», soit un déplacement policier immédiat, le dépôt d'un rapport d'événement via le système en ligne par le citoyen ou un appel téléphonique des policiers.

Enfin, Gilles Lehouillier a profité de sa tribune pour remercier les employés municipaux, les organismes communautaires, les entreprises et les citoyens pour leur travail et le respect des consignes gouvernementales.

«Le respect des consignes, ce sera le gage de notre réussite collective pour endiguer la pandémie. (...) La mobilisation, l’entraide et la solidarité font partie de l’ADN de Lévis. Nous traverserons cette épreuve avec force et résilience», a conclu le maire.

Les plus lus

COVID-19 : une nouvelle fermeture des commerces à Lévis serait désastreuse

Alors que la deuxième vague de COVID-19 semble se rapprocher de plus en plus, le maire Gilles Lehouiller s’alarme des conséquences désastreuses que de nouvelles mesures de fermeture préventive des commerces pourraient avoir à Lévis. La région pourrait en effet basculer d’un niveau d’alerte jaune à orange entrainant un reconfinement partiel si le nombre de cas continue d’augmenter.

Legault lance un rappel à l'ordre

Alors que les nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus sont à la hausse au Québec depuis quelques jours, le premier ministre du Québec, François Legault, a appelé les Québécois, le 31 août, à respecter scrupuleusement les consignes de la Santé publique afin que l'épidémie ne reprenne pas de vigueur.

Écoles : la CSQ demande au ministre de la Santé de sortir de sa «bulle imaginaire»

Par voie de communiqué, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations du réseau scolaire ont dénoncé, le 21 septembre, «l'incohérence des mesures, appliquées de manière disparate d'un milieu à l'autre», et l'impossibilité de maintenir les bulles de distanciation dans les écoles. Même que devant «l'aveuglement volontaire» des autorités et du ministère de l'Éducation, elles ont invité...

François Legault tâte le pouls chez les élus de la région

Le premier ministre du Québec, François Legault, était de passage à Saint-Henri dans la MRC de Bellechasse pour rencontrer les maires de la région afin de discuter de relance économique et de santé, le 27 août. Une vingtaine de maires ainsi que la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, ont participé à cette rencontre.

COVID-19 : Québec n'envisage pas d'implanter une application de notification de contact, pour le moment

Lors d'une conférence de presse à Montréal le 25 août, le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, a annoncé que le gouvernement provincial n'ira pas de l'avant avec l'implantation d'une application mobile pour soutenir la lutte contre la COVID-19. Toutefois, Québec n'écarte pas d'utiliser une application de notification de contact si une deuxième vague d'infecti...

Conseil en bref : les trottoirs du chemin du fleuve seront modifiés

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux se sont rassemblés lors d’une séance ordinaire du conseil, le 14 septembre dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

«Un vent de fraîcheur» à la tête des conservateurs

La course à la chefferie du Parti conservateur du Canada (PCC) s’est conclue dans la nuit du 24 août dernier, alors qu’Erin O’Toole a été élu à titre de chef du parti politique. Jacques Gourde, député conservateur de Lévis-Lotbinière, et Steven Blaney, député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, se réjouissent de la nouvelle.

Services de garde : Québec dévoile son plan d’action

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du conseiller médical stratégique de la Santé publique, le Dr Richard Massé, le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, a annoncé, le 27 août, que les services de garde éducatifs à l’enfance demeureront ouverts advenant une deuxième vague de COVID-19 dans la province.

Pont de Québec : «les libéraux n'ont plus d'excuse» selon Blaney

À la suite du dévoilement du rapport du négociateur Yvon Charest sur l’avenir du pont de Québec dans le Journal de Québec, le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé au gouvernement libéral «d’enfin respecter leur promesse, faite il y a plus de cinq ans», et de procéder à sa réfection.  

Lettre d'opinion - Surplus budgétaire à Lévis, une fausse bonne nouvelle…

Lundi dernier, la Ville de Lévis annonçait qu’elle prévoyait enregistrer des surplus de 7,4 millions de dollars pour l’année budgétaire 2020. Ceux-ci s’ajoutent à une série d’années excédentaires, dont l’an dernier, quand 13 millions de dollars restaient dans les coffres de la Ville à l’aube de la crise sanitaire. Que la gouvernance municipale ne soit pas surendettée, certes. Mais derrière cette «...