Si la collecte du bac bleu est toujours assurée, le triage des matières recyclables est affectée par la crise du COVID-19. CRÉDIT : ARCHIVES

En raison de nouveaux bouleversements provoqués par la crise du coronavirus, la Ville de Lévis a annoncé, le 27 mars, qu'elle a procédé à certains ajustements à certains services essentiels.

D'abord, en raison de la suspension des activités au centre de tri de Lauzon de Société VIA afin de freiner la propagation de la COVID-19, la Ville de Lévis et l'entreprise d'économie sociale responsable du tri des matières récupérées de la ville ont dû conclure une nouvelle entente.

Grâce à ce pacte, la Ville pourra poursuivre la collecte des matières recyclables (bac bleu), tout comme celle des déchets (bac vert) et des matières compostables (bac brun).

Toutes les matières recyclables seront acheminées comme à l’habitude au centre de tri de Lauzon. Toutefois, les matières qui seront traitées sont le carton, les plastiques et l’aluminium.

La Ville de Lévis et Société VIA poursuivent leurs discussions en vue d’assurer le traitement maximal des autres matières recyclables. Sinon, la Ville de Lévis pourrait utiliser l’incinérateur et le site d’enfouissement de Saint-Lambert-de-Lauzon pour se départir des matières que Société VIA n'auraient pu trier.

«Le carton, le papier et l'aluminium sont triés mécaniquement, grâce notamment à des capteurs optiques. VIA est à la recherche d'autres solutions pour les autres matières. Ce que je tiens à préciser, c'est que ça ne change strictement rien pour les citoyens. (...) Contrairement à Québec qui entreposera 80 % des matières collectées, nous n'avons pas cette capacité d'entreposage et nous ne pouvons pas laisser les ballots de matières recyclées dehors», a expliqué Gilles Lehouillier, maire de Lévis, en marge d'une conférence de presse.

Importantes modifications à la STLévis

Ensuite, en raison d'une baisse d'achalandage de 80 %, la Société de transport de Lévis (STLévis) réduira les fréquences de ses parcours d'autobus et retirera certaines lignes Express vers Sainte-Foy. Concrètement, l'organisation n'offrira désormais que 50 % de l'offre habituelle en heures de service. Les horaires modifiés seront publiés d'ici la fin de l'après-midi au www.stlevis.ca.

Par contre, l'organisation paramunicipale maintiendra tous ses parcours, les services de taxibus, le service de transport adapté et les horaires réguliers du samedi et du dimanche. Le tout permettra à la STLévis de continuer d'assurer ses services essentiels, notamment pour permettre aux travailleurs de la santé de se rendre à l'Hôtel-Dieu de Lévis et au Centre Paul-Gilbert.

«Nous desservons toujours les clients qui travaillent dans les services essentiels et nous favorisons toujours la mobilité des citoyens qui ont besoin du transport en commun pour leurs déplacements. (...) Ça ne sert à rien d'avoir des autobus vides. Ainsi, il fallait apporter des modifications responsables tout en nous assurant de maintenir ce service essentiel qu'est le transport en commun», a souligné M. Lehouillier.

En raison des modifications, les 80 chauffeurs à temps plein de la STLévis verront leurs horaires modifiés. Une moitié du groupe travaillera pendant une semaine tandis que l'autre prendra la relève lors de l'autre semaine.

Des employés toujours au boulot

Lors de la conférence de presse, le premier citoyen de Lévis a tenu à rassurer ses concitoyens en lien avec certains services offerts par la municipalité.

En premier lieu, Gilles Lehouillier a indiqué que la réparation des nids de poule sera effectuée, en priorisant les artères principales et collectrices. Les normes de distanciation sociale exigées par les gouvernements seront respectées par les équipes de la Ville lors des travaux. D'ailleurs, les citoyens peuvent toujours prévenir la Ville de l'apparition d'un trou sur la chaussée au www.ville.levis.qc.ca/accueil/formulaires/nid-de-poule/.

En deuxième lieu, le maire a rappelé que l'équipe du service à la clientèle est opérationnelle à 100 % et peut répondre aux appels des citoyens au 418 839-2002.

En troisième lieu, Gilles Lehouillier a annoncé que son administration a bel et bien l'intention de tenir des camps de jour cet été, si les autorités provinciale et fédérale l'autorisent au cours des prochaines semaines. Ainsi, l'inscription à ce service municipal n'est pour le moment que reportée.

En quatrième lieu, l'élu a tenu à rassurer les Lévisiens susceptibles d’être touchés par les crues printanières et les risques d’inondation, notamment sur les rives des rivières Chaudière et Beaurivage. Des accroche-portes seront bientôt distribués par les pompiers afin de diffuser l’information nécessaire. De plus, les équipements nécessaires ont déjà été réservés, dont la pelle amphibie (grenouille), afin d'intervenir au besoin.

Une aide appréciée

Enfin, Gilles Lehouillier a profité de sa rencontre à distance avec les médias pour dresser un premier bilan du programme de soutien financier pour renflouer le fonds de roulement d'entreprises, mis en place plus tôt cette semaine. Au moment d'écrire ces lignes, une trentaine d’entreprises ont déjà déposé des demandes pour analyse.

Rappelons que cette initiative, administrée par Développement économique Lévis, offre aux entreprises connaissant des difficultés de pouvoir compter sur un prêt sans intérêt pouvant varier de 5 000 $ à 20 000 $ maximum, selon l’ampleur des besoins. Ces prêts sont remboursables en 3 ans avec la possibilité d'un moratoire de 12 mois. Les personnes intéressées à obtenir plus d'information sur le programme peuvent consulter le www.courantlevis.com/covid19-programme-particulier/.

Les plus lus

Blaney veut des correctifs à la PCUE

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé, le 7 mai, au gouvernement libéral d'apporter des correctifs à la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Selon l'élu conservateur, la mesure aura des «impacts dévastateurs» sur l'économie et la vitalité des collectivités du comté.

Un parc canin à Lévis dès l’automne

Le maire de la Ville de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé des investissements de 20 M$ pour les parcs et espaces verts du territoire au cours des deux prochaines années lors d’une conférence de presse, le 28 mai dernier. Dans ces différents projets, le maire a notamment fait savoir que Lévis aura son tout premier parc canin qui était attendu depuis plusieurs années par les citoyens.

Lévis prépare un plan d’achat local

Un comité consultatif composé de gens d’affaires lévisiens vient d’être créé par la Ville afin d’élaborer un plan d’achat local. Ce comité mettra en place des initiatives «qui inciteront la population à consommer localement et à encourager les entreprises d’ici».

Le conseil municipal du 11 mai en bref

De nouveau grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 11 mai, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal tenue à huis clos. Voici un résumé des décisions importantes prises par les conseillers lors de cette réunion.

Un important surplus qui allégera le fardeau des contribuables

C’est lors de la séance du conseil du 25 mai que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté le rapport financier 2019 de la Ville. À la suite du dernier exercice, la municipalité enregistre un surplus de 13 M$. Avec une partie de cette manne, les échevins lévisiens désirent alléger le fardeau fiscal de leurs concitoyens pour l’an prochain.

Petits rassemblements extérieurs et certains soins de nouveau permis

Lors de la conférence de presse quotidienne portant sur l'évolution de la pandémie dans la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé, mercredi, que les Québécois pourront de nouveau réaliser certaines activités. Petits rassemblements extérieurs, soins chez le dentiste ou coupe de cheveux seront bientôt permis.

François Legault revient sur certaines critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.

Assouplissement des règles pour les aînés

Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

COVID-19 : les autorités provinciales font le point sur la situation

Faisant face aux journalistes pour une première fois depuis vendredi, les dirigeants provinciaux ont effectué une mise à jour sur plusieurs dossiers en lien avec la crise de la COVID-19.