La présidente de l'UMQ, Suzanne Roy, convient que le projet de loi 61 est perfectible, mais elle estime que ses objectifs sont primordiaux dans le contexte actuel. CRÉDIT : COURTOISIE

Par voie de communiqué, l’Union des municipalités du Québec (UMQ), dont fait partie la Ville de Lévis, a demandé, jeudi, aux parlementaires de l’Assemblée nationale du Québec de collaborer et de poursuivre leur travail en vue de l’adoption du projet de loi 61.

Rappelons que ce projet de loi du gouvernement caquiste vise à instaurer des mesures d’allègement et de simplification pour mettre en chantier 202 projets d'infrastructure partout dans la province. Les partis d'opposition ne veulent toutefois pas donner leur feu vert puisqu'ils estiment que la loi affaiblit plusieurs garde-fous, notamment en ce qui a trait à la collusion et à la protection de l'environnement.

«Tout le monde en convient, pour une relance réussie, il faut miser sur les infrastructures. C’est le premier véhicule. Dans le plan de relance de l’UMQ, on parle de simplification, d’allègement et de réduction dans les délais. On parle aussi d’accélération des projets de transport collectif et de voirie locale. On ne peut pas attendre à l’automne, c’est maintenant qu’il faut passer à l’action, et cela, partout au Québec. Il ne faut pas l’oublier, le contexte est exceptionnel, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain», a soutenu la présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy.

Pour l’UMQ, les amendements déposés cette semaine par le gouvernement du Québec «vont dans la bonne direction», particulièrement au niveau environnemental et de la gestion contractuelle.

«Le projet de loi est perfectible, on en convient. Cependant, nous avons confiance que les parlementaires seront en mesure d’apporter les modifications nécessaires lors de l’étude détaillée tout en tenant compte du caractère urgent de la situation», a affirmé la présidente de l’UMQ.

Rappelons finalement que l’UMQ a lancé récemment un Plan de relance économique municipal. Le document s’appuie sur quatre axes stratégiques d’intervention : le développement durable, la mise en chantier des projets d’infrastructure, la vitalité des municipalités et des régions et le soutien aux commerces de proximité et aux entreprises.

Les plus lus

Un nouvel acteur dans la vie politique municipale

Ils sont dans la vingtaine, possèdent déjà une expérience politique et veulent contribuer au développement de leur ville. Jonathan Tanguay, Carl Lavoie et Lysa Bergeron ont créé Repensons Lévis, un groupe de réflexion qui veut influencer les décideurs municipaux et proposer de nouvelles initiatives.

PPU du Vieux-Lauzon : le conseil municipal adopte le projet de règlement

Lors de la séance ordinaire du conseil du 6 juillet, les échevins de Lévis ont adopté le projet de règlement du programme particulier d’urbanisme (PPU) du Vieux-Lauzon. Il s’agit du dernier PPU que l’administration Lehouillier désirait mettre en place dans certains quartiers historiques de Lévis.

Mesures facilitantes et gratuites pour les terrasses à Lévis

La Ville de Lévis a laissé savoir par voie de communiqué, le 26 juin dernier, qu’elle autorise gratuitement l’occupation de son espace public pour l’installation ou l’agrandissement de terrasses pour l’été 2020. Certaines rues pourraient également être réservées aux piétons pendant la saison estivale.

1,1 M$ d’investissements routiers dans Bellechasse

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a annoncé, au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, un investissement de 1,1 M$ pour les projets routiers de trois municipalités de la circonscription de Bellechasse, le 10 juin. Elle a également souligné que les travaux routiers assurés par le ministère des Transports (MTQ) dans la région, dévoilés en février dernier, respecteront l’éch...

Le conseil municipal du 22 juin en bref

Toujours par l’entremise de la technologie, les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 22 juin, lors d’une séance ordinaire de l’instance. Voici un résumé des décisions prises par les échevins lors de leur deuxième réunion de juin.

COVID-19 : Legault dresse un premier bilan

En reprenant une analogie sportive, le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé un premier bilan des actions du gouvernement provincial pour freiner la propagation de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire, il y a trois mois.

Le premier ministre Legault dans la région aujourd'hui

Le premier ministre du Québec, François Legault, effectue aujourd'hui une visite en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : Québec oblige les masques dans les transports en commun

Dans le cadre d’une conférence de presse à Montréal, le 30 juin, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun à compter du 13 juillet. À partir du 27 juillet, les usagers de transports en commun sans masque se verront refuser l’accès.

Procédure judiciaire d'opposants au confinement : Blais perd l'un de ses avocats

Dans une lettre datée du 6 juillet, le cabinet Guy Bertrand a fait savoir qu'il se retirait du pourvoi en contrôle judiciaire intenté contre le procureur général du Québec et la Santé publique par plusieurs opposants aux mesures de confinement imposées dans les derniers mois par le gouvernement provincial, dont le Lévisien Stéphane Blais.

COVID-19 : le Canada prolonge la présence des militaires dans les CHSLD

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé le prolongement des services des soldats des Forces armées canadiennes dans les CHSLD du Québec jusqu’au 26 juin, ce 12 juin.