CRÉDIT : ARCHIVES

La députée du Bloc québécois (BQ) de Beauport-Limoilou, Julie Vignola, a dénoncé, le 16 septembre, les délais du gouvernement Trudeau quant à la signature du contrat de conception de base pour le Jean-Lapierre, le traversier pour les Îles-de-la-Madeleine que doit construire Chantier Davie Canada.

Mme Vignola a fait cette sortie à la suite de l'annonce, par le ministre des Transports du gouvernement fédéral Marc Garneau, de l'acquisition pour 155 M$ du Villa de Teror, un traversier construit en Italie et opéré en Espagne depuis deux ans.

Après des travaux de radoub, ce traversier assurera temporairement dès l'an prochain la liaison entre l'Île-du-Prince-Édouard et les Îles-de-la-Madeleine sous le nom du NM Madeleine II. En 2026, le navire de remplacement permanent qui sera construit par la Davie, le NM Jean-Lapierre, prendra le relais.

Cependant, l'élue bloquiste est déçue que le contrat de conception du Jean-Lapierre, le traversier qui assurera dès 2026 cette liaison, n’est toujours pas signé, «des mois après l’annonce de l’octroi de ce contrat à la Davie». 

«Le Canada a une politique de construction ''nationale'', mais est le premier à ne pas la respecter. Cela fait des années que nous savons que les navires faisant la traversée vers les Îles-de-la-Madeleine sont à changer.  (...) Pendant que le gouvernement magasine à grands frais un navire, il tarde à signer le contrat de conception pour le Jean-Lapierre. Ce faisant, il continue de nuire à sa propre économie, et ce, au moment où nous avons besoin de mesures de relance! Signer le contrat de conception, puis le contrat de construction du Jean-Lapierre aurait dû être prioritaire! C’est une question de logique : c’est notre économie que nous avons à relancer, ce sont nos expertises que nous devons conserver, pas celles des autres», a argué Mme Vignola.

Ottawa se justifie

Pour sa part, dans le communiqué de presse annonçant l'acquisition du Villa de Teror, le gouvernement libéral a assuré que cette solution n'est que temporaire et que Davie réalisera bel et bien la construction de deux nouveaux traversiers pour l'est du pays.

«L'acquisition du NM Villa de Teror, qui est une mesure temporaire, assurera que les citoyens des Îles de la Madeleine aient accès au service de traversier fiable dont ils dépendent afin de demeurer connectés au continent via l'Île-du-Prince-Édouard, et ce, jusqu'à ce que le nouveau traversier, le NM Jean Lapierre, soit mis en service en 2026. La continuité de ce service essentiel est vitale non seulement pour la communauté locale, mais également pour les entreprises et les touristes», a déclaré Marc Garneau.

Du même souffle, Ottawa a souligné qu'au cours de ce processus d'approvisionnement, d'autres fournisseurs intéressés ayant un traversier qui répondait aux exigences opérationnelles minimales de Transports Canada ont été invités à soumettre un énoncé de capacités avant que le contrat ne soit attribué.

«Les fournisseurs intéressés avaient 15 jours civils pour soumettre un énoncé de capacités visant à démontrer qu'ils rencontraient les exigences énumérées, mais aucun autre fournisseur n'a été en mesure de démontrer qu'il peut répondre à ces exigences», a soutenu le gouvernement libéral.

Les plus lus

Conseil en bref : nouvelles règles pour les chiens et chats en préparation

De retour en séance à huis clos à cause des restrictions sur les rassemblements mises en place par la santé publique, le conseil municipal s’est réuni le 28 septembre à distance. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

COVID-19 : François Legault justifie à nouveau les mesures

Face aux critiques visant le durcissement des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus et les nombreuses frustrations causées par les nouvelles fermetures, le premier ministre François Legault a rappelé que Québec «n’avait pas le choix».

Écoles : la CSQ demande au ministre de la Santé de sortir de sa «bulle imaginaire»

Par voie de communiqué, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations du réseau scolaire ont dénoncé, le 21 septembre, «l'incohérence des mesures, appliquées de manière disparate d'un milieu à l'autre», et l'impossibilité de maintenir les bulles de distanciation dans les écoles. Même que devant «l'aveuglement volontaire» des autorités et du ministère de l'Éducation, elles ont invité...

Conseil en bref : la Ville a pour objectif un gel de taxes

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour une séance ordinaire du conseil municipal, le 13 octobre dernier.

Construction navale : les libéraux contreviendraient à la SNCN selon Blaney

Par voie de communiqué, Steven Blaney, député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a dénoncé «la démarche sournoise des libéraux» pour acheter un vieux brise-glace à l'étranger afin de couvrir les besoins de la Garde côtière canadienne dans les Grands Lacs, ce qui contreviendrait à la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). L'élu conservateur est plutôt d'avis qu'Ottawa devrait p...

Une aide financière pour les entreprises contraintes à fermer

Québec bonifie les aides aux entreprises dans les zones rouges, la Communauté métropolitaine de Montréal, la région de la Capitale-Nationale, à l'exception des MRC de Portneuf et de Charlevoix, ainsi que la région de la Chaudière-Appalaches, à l'exception des MRC de L'Islet, de Montmagny et des Etchemins.

Une grande femme du Québec raconte son histoire

L’ex-première ministre du Québec, Pauline Marois, a publié Pauline Marois : Au-delà du pouvoir aux éditions Québec Amérique, écrit par Elyse-Andrée Héroux, le 28 septembre dernier. Dans cet ouvrage biographique, la femme originaire de la région partage l’histoire chargée de sa vie professionnelle et personnelle. La politicienne livre au lecteur une partie importante de ce qui a forgé la nation qué...

Québec revient à la charge pour accélérer la réalisation de projets d'infrastructure

La présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l'Administration gouvernementale, Sonia LeBel, a déposé mercredi matin le projet de loi 66 (Loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure), à l'Assemblée nationale. Cette pièce législative remplace le défunt projet de loi 61, présenté ce printemps et qui avait été fortement critiqué.

Lévis reçoit plus de 12 M$ des gouvernements

Le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, s’est réjoui de l’attribution d’une aide financière de 12 522 994 $, financée à parts égales entre les gouvernements du Québec et du Canada, à la Ville de Lévis.

La FIPEQ-CSQ a lancé une grève générale illimitée

Les quelque 10 000 responsables de services de garde en milieu familial (RSG) affiliées à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), dont fait partie plusieurs RSG du Grand Lévis, ont déclenché ce matin une grève générale illimitée.