CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, a dévoilé la mise à jour économique des finances publiques de la province ainsi que son plan de relance économique, le 12 novembre. 1,8 G$ seront investis en nouvelles initiatives dont 1,5 G$ seront réservés à la relance économique, M. Girard a également annoncé que le déficit projeté pour 2020 se chiffre à 15 G$.

Pour l’année 2020, le PIB réel du Québec devrait reculer de 6,0 % tandis que le PIB mondial devrait reculer de 4,6 %. Cependant, un rebond de 5 % est prévu pour 2021. Selon Éric Girard, un déficit structurel de 5,5 G$ à 7 G$ sera à résorber afin de retrouver l’équilibre budgétaire, une situation que le ministre des Finances croit atteindre d’ici les cinq prochaines années.

Cette année, le déficit devrait se chiffrer à 15 G$ tandis que des déficits de 8 G$ et 7 G$ sont prévus pour les deux prochaines années respectives. Ces montants incluent une provision pour éventualité de 4 G$, 3 G$ et 1 G$ respectivement.

«La priorité du gouvernement est de gérer la crise sanitaire afin de protéger les Québécois et d’éviter une surcharge du réseau de la santé. La sécurité sanitaire est essentielle à la relance économique», a exposé Éric Girard.

Déjà, ce dernier voit d’un bon œil le futur de l’économie québécoise une fois cette crise historique traversée. «Au printemps dernier, nous avons fermé 40 % de l’économie pendant huit semaines. À ce jour, nous avons récupéré 97 % du niveau d’emploi de février. Actuellement, dans la deuxième vague, c’est moins de 5 % de l’économie qui est mis sur pause.»

1,8 G$ pour de nouvelles initiatives et relancer l’économie

De ces 1,8 G$ investis dans de nouvelles initiatives, 287 M$ sont prévus afin de soutenir les Québécois et l’économie. Déjà, 100 M$ ont été annoncés pour contrer la détresse psychologique ainsi que 50 M$ afin de venir en aide aux services de garde subventionnés pour qu’ils sécurisent leurs installations en raison de la pandémie. S’ajoutent à ces mesures 57 M$ pour adapter les milieux d’enseignement à la nouvelle réalité ainsi que 10 M$ pour venir en aide aux clientèles vulnérables.

Pour les 1,5 G$ restants de ce montant, ils seront investis dans la relance économique de la province. 459 M$ sur deux ans seront destinés à la réintégration des Québécois sur le marché du travail. 477 M$ pour stimuler la croissance économique, en investissant dans la numérisation des entreprises, la recherche et les régions, en stimulant les exportations, en soutenant les secteurs stratégiques comme l’aéronautique, l’aluminium ainsi que dans les sciences de la vie, a énuméré le ministre.

Également, 547 M$ seront réservés à la relance verte et encourager la production québécoise et l’achat local.

12,7 G$ investis afin de gérer la pandémie

Depuis mars dernier, le gouvernement du Québec a accordé 12,7 G$ pour gérer les impacts de la pandémie dans la province. 5 G$ de ce montant ont permis de renforcer le système de santé que ce soit pour reconnaître les efforts additionnels des travailleurs de la santé (1,9 G$), acquérir du matériel et des équipements de protection (2,2 G$) ainsi que d’augmenter le dépistage et la capacité de traitement des tests (1 G$).

De plus, 5,9 G$ ont été injectés afin de soutenir les Québécois et l’économie, dont 81 M$ pour les services de garde subventionnés et les clientèles vulnérables, 752 M$ pour soutenir les élèves et le personnel en milieu scolaire, 125 M$ pour les entreprises fortement touchées (65 M$ pour le secteur touristique, 50 M$ pour le secteur culturel, notamment), ainsi que 2,3 G$ pour soutenir les services municipaux.

Les 1,8 G$ annoncés pour la relance économique viennent compléter ce montant.

Indexation pour l’année d’imposition 2021

Par voie de communiqué, le ministère des Finances a aussi fait savoir que le taux d’indexation qui s’appliquera dès le 1er janvier 2021 concernant les paramètres du régime d’imposition des particuliers, des prestations d’aide financière de dernier recours ainsi que certains tarifs gouvernementaux sera de 1,26 %.

Cette indexation correspondra à un allégement fiscal de près de 424 M$ pour les contribuables, permettre aux Québécois plus démunis de bénéficier d’une aide financière additionnelle de près de 33 M$ dans le cadre des programmes d’assistance sociale ainsi que des revenus additionnels de plus de 25 M$ pour le gouvernement.

Les plus lus

Repensons Lévis devient un parti politique municipal

Formé à la fin du printemps dernier, le collectif citoyen Repensons Lévis a officiellement été autorisé à titre de parti politique municipal par le Directeur général des élections du Québec, le 13 novembre.

COVID-19 : Québec étudie la possibilité de fermer les écoles

François Legault, premier ministre du Québec, accompagné de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, et de Horacio Arruda, directeur national de santé publique, a annoncé lors d’une conférence de presse concernant la situation de la COVID-19 dans la province, qu’il a demandé à la Santé publique d’étudier la possibilité de fermer les écoles pour une période de temps «bien défin...

Un collectif citoyen pour un transport plus vert à Lévis

Le Collectif Virage a été mis sur pied en décembre dernier. Ce regroupement de citoyens lévisiens souhaite sensibiliser les citoyens et les élus municipaux au développement d’une mobilité durable axée sur le transport collectif et actif afin de contrer la crise écologique provoquée par l’activité humaine ainsi que d’améliorer la qualité de vie sur le territoire.

Une manifestation contre le gouvernement se termine à Lévis

Des centaines d‘automobilistes ont convergé vers le secteur Lauzon, samedi après-midi, dans le cadre d’une manifestation automobile contre les mesures de la Santé publique.

Des appuis municipaux pour le projet Laurentia

En compagnie de Guylaine Sirois, la préfet de la MRC de Témiscouata, et de Mario Girard, le président-directeur général du Port de Québec, le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont pris part à une conférence de presse virtuelle, le 9 novembre dernier. À cette occasion, les deux élus de la Rive-Sud tout comme leur collègue du Témiscouata ont réit...

Action de l’APTS devant le siège social du CISSS-CA

Des membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) ont manifesté devant le siège social du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) à Sainte-Marie, le 3 novembre. Par cette action, la section régionale du syndicat provincial voulait inciter les dirigeants du CISSS-CA à mettre de la pression sur le go...

Les restrictions prolongées jusqu’au 23 novembre

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé le 26 octobre que les restrictions imposées en zone rouge sont prolongées jusqu’au 23 novembre. De plus, les élèves de troisième secondaire devront, passer à l’enseignement hybride, dès le 2 novembre.

Legault demande aux Québécois de demeurer prudents

En compagnie du Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique, et de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, le premier ministre du Québec, François Legault, a fait le point sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province. Comme depuis un certain temps, le chef du gouvernement a demandé à ses concitoyens de poursuivre leurs efforts afin de freiner la pro...

Rapport du vérificateur général : la Ville en retard dans la gestion de ses actifs et l’entretien de ses bâtiments

Le vérificateur général de la Ville de Lévis, Yves Denis, déposait, le 26 octobre, le tome 2 de son rapport et ses recommandations pour l’année 2019. Dans ce dernier, M. Denis a notamment relevé une gestion non organisée et non uniforme des actifs de l’organisation municipale ainsi que de grandes lacunes au niveau de l’entretien correctif de ses bâtiments.

Manifestation de membres du personnel de soutien du CSSDN

Des employés du soutien scolaire du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) affiliés à la CSN, notamment des éducatrices de services de garde, ont manifesté ce matin sur le viaduc permettant au chemin des Îles d'enjamber l'autoroute 20. Ces travailleurs ont effectué cette action en raison de la décision du gouvernement provincial d'ajouter trois journées pédagogiques supplémentaires à ...