À la suite de l'adoption du budget 2021 de la Ville de Lévis, la cheffe intérimaire de Repensons Lévis, Monica Beaudet, a critiqué le travail de l'administration Lehouillier dans plusieurs dossiers. CRÉDIT : COURTOISIE

Par voie de communiqué, le nouveau parti politique sur la scène municipale, Repensons Lévis (RL), a réagi à l'adoption du budget 2021 de la Ville par le conseil municipal. La formation politique estime que le plus récent exercice financier «démontre clairement que la municipalité est affaiblie par l'ère Lehouillier».

En ce qui a trait au budget, RL a critiqué la croissance de la richesse foncière uniformisée de Lévis. Le parti politique argue que, depuis le début de l’ère Gilles Lehouillier (maire de Lévis), la croissance moyenne de la richesse foncière uniformisée de Lévis est de 3,6 %, alors que sous l'administration précédente, des croissances moyennes de la richesse foncière uniformisée de 12,2 % étaient enregistrées. Du même souffle, RL a souligné que ces deux dernières années, Lévis s'est classée 8e et 9e du groupe des dix plus grandes villes du Québec en rapport à cette croissance.

Comme la dette municipale continue de croître, RL estime que la Ville «s’endette davantage alors que faiblit sa capacité à générer de nouveaux revenus». «Ces chiffres parlent d’eux-mêmes : plusieurs quartiers se dévitalisent et le développement économique en est affecté. Pour contrer cette tendance, il est important d’axer toute décision politique sur des réflexions pensées sur le long terme, tout en soutenant le tissu entrepreneurial», a affirmé Monica Beaudet, la cheffe intérimaire de Repensons Lévis.

Dans un autre ordre d'idées, malgré que la Ville a récemment annoncé des investissements pour s'attaquer à ce problème dans son plus récent programme triennal d'immobilisations (PTI), RL s'en est pris au «laxisme» de l'administration Lehouillier quant à l'entretien des bâtiments municipaux. Rappelons que dans l'un de ses rapports, le vérificateur général de la municipalité, Yves Denis, a critiqué la Ville pour sa gestion de ses actifs.

«Cela revient à reconnaître qu’on a négligé l’entretien de notre maison et que maintenant, notre toit coule, les fenêtres laissent passer les courants d’air et le robinet fuit. La négligence du maire quant à l’entretien des infrastructures publiques est un grave manquement et les recommandations du vérificateur général doivent être mises en branle au plus vite afin d’assurer un environnement sain et sécuritaire à l’ensemble de la fonction publique lévisienne», a soutenu Mme Beaudet.

Enfin, RL a partagé sa déception devant la gestion de la Ville en ce qui concerne les gaz à effet de serre (GES). La formation politique soutient que, contrairement à ce qui était inscrit dans le Plan de réduction des GES de 2013-2021 de la Ville de Lévis, aucun inventaire des GES émis par la Ville n’a été réalisé depuis le début de l’ère Lehouillier.

Du même souffle, RL déplore que l'objectif de ce plan, une réduction des GES de 3,5 % sur 8 ans était «peu ambitieux», alors que la Fédération canadienne des municipalités recommande une réduction de 20 % sur une durée de 10 ans des émissions des secteurs d’activités sur lesquels une ville exerce un contrôle direct.

Les plus lus

Paiement de taxes suspendu et l’état des entreprises à Lévis

Lors d’une conférence de la Ville de Lévis, le 20 janvier dernier, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a annoncé que les taux d’intérêt pour les retards de paiement des taxes municipales seront suspendus jusqu’au 1er juin prochain. Également, il a dévoilé les résultats d’un sondage mené auprès des entreprises du territoire afin de connaître l’état de leur situation entre les mois d’octobre et de n...

Gilles Lehouillier réagit à la candidature de Stephan Dupont

En marge du conseil municipal du 25 janvier, le maire de Lévis a réagi à l’annonce d’un candidat indépendant dans le district de Pintendre. Gilles Lehouillier a également commenté la situation pandémique actuelle sur le territoire lévisien.

Perspectives 2021 - Une qualité de vie à préserver

Pour le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, la prochaine année sera marquée par de nombreux investissements de son administration dans les infrastructures récréatives. En maintenant le cap sur cet objectif, le premier citoyen de Lévis croit fermement que Lévis pourra conserver sa grande attractivité.

Conseil en bref : Lévis veut moderniser sa réglementation animalière

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour la première séance ordinaire du conseil municipal de l’année, le 11 janvier dernier.

La Ville bonifie les accès aux activités de plein air

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

Stephan Dupont veut devenir le conseiller municipal de Pintendre

L'animateur de radio au FM93, Stephan Dupont, a annoncé. le 24 janvier, qu'il sera candidat aux prochaines élections municipales à Lévis. Le 7 novembre prochain, il désire obtenir la confiance des résidents de Pintendre afin de devenir le conseiller municipal de ce quartier.

Davie : des investissements prévus à Victoria critiqués par Blaney et Gourde

Les députés conservateurs de Bellechasse-Lévis-Les Etchemins et Lévis-Lotbinière, Steven Blaney et Jacques Gourde, ont fait une sortie, le 13 janvier dernier, afin de dénoncer l’intention du gouvernement fédéral d’investir environ 3 G$ afin de transformer ses installations d’Esquimalt, à Victoria en Colombie-Britannique. Les deux élus de la région déplorent que ce projet aide l’un des compétiteurs...

Lehouillier offre ses condoléances aux proches du maire de Montmagny

En son nom, celui des membres du conseil municipal et des Lévisiens, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 4 janvier, ses condoléances à la famille et aux proches de Rémy Langevin, maire de Montmagny, qui a récemment perdu son combat contre le cancer.

Repensons Lévis choisira son chef en mai

Les membres de Repensons Lévis seront appelés à désigner le leader du nouveau parti municipal, le 30 mai lors du premier congrès de la formation. Les candidats dans chacun des districts de la Ville seront aussi choisis de la même façon.

«Des signes encourageants, mais il reste encore beaucoup de chemin à faire»

Pour une deuxième fois cette semaine, le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation pandémique jeudi. S'il s'est réjoui de la baisse du nombre de nouveaux cas, François Legault n'a pas caché l'inquiétude qui l'habite toujours en ce...