CRÉDIT : ARCHIVES

Lors de sa traditionnelle conférence annuelle devant la Chambre de commerce de Lévis (CCL) le 10 février dernier, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a partagé sa conviction que sa ville est bien positionnée pour la relance économique qui s’amorcera après la pandémie.

«La relance économique, ça se prépare et nos équipes s’y attèlent déjà. Mais ce qui va permettre de faire la différence à ce chapitre, c’est l’ADN de notre ville. Lévis détient un contexte favorable pour cette relance avec sa population et son économique en croissance, son attractivité et ses valeurs. En plus, nous avons une vision ambitieuse et nous avons plusieurs projets en ligne de mire pour favoriser cette relance», a d’emblée affirmé M. Lehouillier, lors de la conférence virtuelle.

Comme il l’a déjà mentionné à quelques reprises, le maire compte sur le maintien de la cadence de la construction résidentielle pour permettre à Lévis de poursuivre sa croissance. À ce sujet, la Ville entend miser davantage sur des projets favorisant la densification et la mixité sociale. Au niveau commercial, Gilles Lehouillier a souligné que Lévis dispose de nombreux espaces dans son périmètre urbain afin de concrétiser des projets.

Mais c’est plus particulièrement avec la concrétisation de plusieurs projets de nature industrielle que Lévis espère tirer son épingle du jeu en ce qui a trait à la relance économique. Parmi ces projets, le maire a cité la phase 2 de l’Innoparc, création du Dataparc (site qui accueillera des projets d’entreprises dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée), création du parc industriel Lévis-Est (situé le long de l’autoroute 20 à proximité de la zone industrialo-portuaire à Lauzon) et le développement de plusieurs serres dans l’optique provinciale d’améliorer l’autonomie alimentaire.

De plus, Gilles Lehouillier est aussi convaincu que le futur Carrefour d’entrepreneuriat et d’innovation de Lévis (CIEL) dans l’Innoparc, la venue prochaine d’un campus régional de l’École des entrepreneurs du Québec et l’intégration prochaine du Chantier Davie à la Stratégie nationale de construction navale permettront aussi de favoriser la relance de l’économie lévisienne.

Par la suite, le maire de Lévis a également rappelé que la municipalité a mis en place diverses initiatives au cours des derniers mois afin de soutenir les entrepreneurs lévisiens, que ce soit pour les aider financièrement ou pour favoriser l’achat local.

Plaidoyer pour une révision de la fiscalité municipale

Craignant de possibles impacts de la pandémie sur les revenus de la Ville lors des prochaines années, Gilles Lehouillier a enfin profité de sa conférence pour livrer un plaidoyer en vue d’une réforme de la fiscalité.  S’il a salué les impacts du nouveau pacte Québec-municipalités (Québec leur verse la somme correspondant à la croissance des revenus qu’il tire d’un point de la taxe de vente), il déplore que la majorité des revenus des municipalités québécoises proviennent de la taxe foncière (85 % à Lévis). 

Le premier citoyen de Lévis aimerait que le gouvernement provincial diversifie les sources de revenus des villes. Pour y parvenir, Gilles Lehouillier désire que Québec mette en place des programmes comme celui du remboursement de la taxe sur l’essence qui octroie aux trois ans des sommes aux municipalités pour leurs travaux routiers ou liés aux infrastructures d’eau. Selon ce dernier, une telle initiative permettrait aux municipalités d’avoir l’assurance d’obtenir «équitablement» des sommes récurrentes, notamment pour leurs projets d’infrastructures de loisirs.

«Il faut donc absolument cibler de nouvelles sources de revenus, notamment celles liées à l’augmentation des responsabilités municipales et à un meilleur partage des fruits de la croissance économique. Malheureusement, notre ville croît, mais nous n’obtenons pas les fruits et l’usufruit de cette croissance», a déclaré M. Lehouillier.

Le maire toujours en réflexion

Dans un autre ordre d’idées, Gilles Lehouillier a dû une nouvelle fois parler de son avenir politique. Interrogé par le président de la CCL, Me Keven Laverdière, sur la possibilité qu’il sollicite un troisième mandat à titre de maire de Lévis, le premier citoyen a fait savoir qu’il réfléchissait toujours et qu’il devrait faire connaître sa décision au cours des prochaines semaines.

 

Les plus lus

Boulevard Jean-Garon : les entrepreneurs pas chauds à l'idée

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a dévoilé, le 23 février, les résultats d'un sondage mené plus tôt ce mois-ci auprès des dirigeants d'entreprises situées sur la route du Président-Kennedy afin de connaître leur opinion sur la possibilité d'un changement de nom de la portion lévisienne de l'artère. 78 % des répondants ont alors manifesté leur opposition à tout changeme...

La Ville s’entend avec la SPA Beauce-Etchemin

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a officialisé l’entente entre la municipalité et la Société protectrice des animaux (SPA) Beauce-Etchemin concernant la gestion animalière lors d’une conférence de presse, le 11 février dernier. Cette entente qui s’estime à 3,4 M$ s’étirera du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2026.

Fermeture d'une partie du chemin du Fleuve : la Ville fait marche arrière

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 10 février, que des modifications au concept d'aménagement du nouveau parc de la Pointe-Benson, à Saint-Romuald, seront apportés. Ces dernières permettront de laisser le chemin du Fleuve ouvert à la circulation automobile.

Conseil en bref : Lévis devrait faire affaire avec la SPA Beauce-Etchemins

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux se sont rassemblés de façon virtuelle lors d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 8 février dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Chaudière-Appalaches restera en zone rouge

Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

Un premier candidat pour Repensons Lévis

Après avoir mené une investiture, RepensonsLévis (RL) a annoncé, le 21 février, que Sylvain Gagnon sera son candidat au poste de conseiller du district Saint-David, lors des prochaines élections municipales àLévis en novembre prochain.

Le conseil municipal du 22 février en bref

Les conseillers et le maire de Lévis se sont réunis virtuellement, le 22 février, pour une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des points marquants discutés et des décisions d'importance qui ont été prises par les échevins lors de cette réunion.

RL critique la Ville pour l’entretien de ses infrastructures récréatives

À la suite de la situation rapportée par le Journal concernant l’équipe de bénévoles qui déneigeait le parc des Chutes-de-la-Chaudière, Repensons Lévis (RL) en a profité pour critiquer l’administration municipale quant à l’entretien de ses infrastructures récréatives durant les quatre saisons.

Lehouillier veut que la région passe bientôt en zone orange

Au lendemain de la conférence de presse portant sur les consignes sanitaires à suivre au cours des deux prochaines semaines, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, n’a pas caché sa déception devant la décision du gouvernement provincial de maintenir la Chaudière-Appalaches en zone rouge. Comprenant cependant les craintes de Québec quant aux impacts potentiels de la semaine de relâche, le premier c...

Élaboration de la Politique environnementale de Lévis : la Ville consulte de nouveau ses citoyens

Dans le cadre de l’élaboration de sa Politique environnementale, Lévis a entamé le 17 février une nouvelle démarche de consultation publique. Pandémie oblige, l’exercice se déroule en ligne jusqu’au 7 mars prochain.