CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Dans le cadre de l’élaboration de sa Politique environnementale, Lévis a entamé le 17 février une nouvelle démarche de consultation publique. Pandémie oblige, l’exercice se déroule en ligne jusqu’au 7 mars prochain.

Désirant que son nouveau plan de match environnemental suscite notamment la mobilisation des Lévisiens à poser des «petits gestes qui comptent», l’administration Lehouillier désire que la Politique environnementale «tienne compte des préoccupations et des besoins de la population». 

Rappelons d’ailleurs qu’afin d’atteindre cet objectif, un sondage avait été mené par Léger auprès de plus de 2 000 citoyens de la municipalité l’an dernier. Plus de 90% des répondants avaient alors manifesté un intérêt pour les enjeux liés à l’environnement. De plus, des rencontres avec des organismes, des entreprises et des institutions de Lévis sensibilisés à cet enjeu ont été tenues.

«Nous voulons que notre ville continue d’être un leader en environnement et cela exige la participation de chacun et chacune d’entre nous. Comme jamais auparavant, notre politique de l’environnement fera appel à la participation citoyenne. La Ville de Lévis est un chef de file au Québec en matière d’environnement. Notre qualité de vie dépendra de notre capacité à mobiliser la population vers la nécessité absolue du respect de notre environnement pour nos générations et les générations futures», a affirmé Gilles Lehouillier, le maire de Lévis, pour expliquer l’importance du nouvel exercice de consultation publique.

Exprimer son opinion

Grâce aux consultations menées l’an dernier, la municipalité a pu cibler les enjeux environnementaux prioritaires et établir les orientations à privilégier dans la Politique environnementale. C’est sur ce plan de travail que la Ville veut consulter les citoyens sur une plateforme disponible au www.ville.levis.qc.ca/environnement. 

Pour ce faire, les Lévisiens pourront répondre à six sondages thématiques portant sur des propositions d’engagement que la municipalité envisage en ce qui a trait à la consommation responsable, l’eau, le zéro déchet, les milieux naturels, les changements climatiques et la qualité du milieu de vie. De plus, les citoyens qui prendront part à cette consultation publique pourront émettre leurs idées ou partager des projets «inspirants pour imaginer ensemble la Ville de Lévis comme référence en environnement» sur un babillard. 

Les personnes qui souhaitent s’exprimer, mais qui n’ont pas accès à la plateforme virtuelle peuvent également le faire par courriel à environnement@ville.levis.qc.ca ou par téléphone au 418 839-2002.

Notons finalement que Gilles Lehouillier espère que le conseil municipal pourra adopter la Politique environnementale en mai ou en juin. Une table de concertation serait ensuite créée pour mobiliser les citoyens et divers intervenants sur cet enjeu. Par la suite, le plan d’action lié à la politique, où la Ville inscrira notamment ses objectifs mesurables pour protéger l’environnement, sera adopté ultérieurement.

Les plus lus

Boulevard Jean-Garon : les entrepreneurs pas chauds à l'idée

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a dévoilé, le 23 février, les résultats d'un sondage mené plus tôt ce mois-ci auprès des dirigeants d'entreprises situées sur la route du Président-Kennedy afin de connaître leur opinion sur la possibilité d'un changement de nom de la portion lévisienne de l'artère. 78 % des répondants ont alors manifesté leur opposition à tout changeme...

La Ville s’entend avec la SPA Beauce-Etchemin

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a officialisé l’entente entre la municipalité et la Société protectrice des animaux (SPA) Beauce-Etchemin concernant la gestion animalière lors d’une conférence de presse, le 11 février dernier. Cette entente qui s’estime à 3,4 M$ s’étirera du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2026.

Fermeture d'une partie du chemin du Fleuve : la Ville fait marche arrière

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 10 février, que des modifications au concept d'aménagement du nouveau parc de la Pointe-Benson, à Saint-Romuald, seront apportés. Ces dernières permettront de laisser le chemin du Fleuve ouvert à la circulation automobile.

Conseil en bref : Lévis devrait faire affaire avec la SPA Beauce-Etchemins

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux se sont rassemblés de façon virtuelle lors d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 8 février dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Chaudière-Appalaches restera en zone rouge

Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

Un premier candidat pour Repensons Lévis

Après avoir mené une investiture, RepensonsLévis (RL) a annoncé, le 21 février, que Sylvain Gagnon sera son candidat au poste de conseiller du district Saint-David, lors des prochaines élections municipales àLévis en novembre prochain.

Le conseil municipal du 22 février en bref

Les conseillers et le maire de Lévis se sont réunis virtuellement, le 22 février, pour une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des points marquants discutés et des décisions d'importance qui ont été prises par les échevins lors de cette réunion.

Lehouillier veut que la région passe bientôt en zone orange

Au lendemain de la conférence de presse portant sur les consignes sanitaires à suivre au cours des deux prochaines semaines, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, n’a pas caché sa déception devant la décision du gouvernement provincial de maintenir la Chaudière-Appalaches en zone rouge. Comprenant cependant les craintes de Québec quant aux impacts potentiels de la semaine de relâche, le premier c...

RL critique la Ville pour l’entretien de ses infrastructures récréatives

À la suite de la situation rapportée par le Journal concernant l’équipe de bénévoles qui déneigeait le parc des Chutes-de-la-Chaudière, Repensons Lévis (RL) en a profité pour critiquer l’administration municipale quant à l’entretien de ses infrastructures récréatives durant les quatre saisons.

Élaboration de la Politique environnementale de Lévis : la Ville consulte de nouveau ses citoyens

Dans le cadre de l’élaboration de sa Politique environnementale, Lévis a entamé le 17 février une nouvelle démarche de consultation publique. Pandémie oblige, l’exercice se déroule en ligne jusqu’au 7 mars prochain.