CRÉDIT : ARCHIVES

En compagnie de Karine Laflamme, présidente du Guichet unique Action main-d’œuvre Lévis et conseillère municipale du district Taniata, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a notamment présenté, le 12 mars, les résultats de sondages menés en lien avec les impacts de la pandémie sur la main-d’œuvre. Lors de cette rencontre avec les journalistes, le premier citoyen a une nouvelle fois souligné l’importance des actions mises en place par son administration afin d’attirer des travailleurs à Lévis.

Selon les résultats de ces sondages qui ont également été présentés le 10 mars aux intervenants collaborant au Guichet unique Action main-d’œuvre Lévis, la Ville estime que la pandémie a provoqué des pertes d’emplois temporaires évaluées à un peu plus de 10 000 entre décembre 2020 et janvier 2021.

En moyenne, 8 emplois perdus sur 10 sont des mises à pied temporaires liées aux mesures mises en place par la Santé publique. D’ailleurs, 80 % des pertes d’emplois se trouvent dans les secteurs des commerces et des services, du tourisme, de l’hébergement et de la restauration ainsi que de la culture, des spectacles et des loisirs.

Ainsi, les perspectives d’avenir à Lévis demeurent intéressantes avec des milliers de postes disponibles, selon l’administration Lehouillier. Les sondages ont fait ressortir que la proportion d’entreprises qui éprouvent des difficultés de recrutement est particulièrement élevée dans le secteur manufacturier et technologique (58,5 %), le transport (55,6 %) et la construction (54 %).

Dans un autre ordre d’idées, le maire de Lévis a également rappelé que la municipalité a attiré des entreprises, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle, qui créeront des emplois à valeur ajoutée. Ces dernières auront donc besoin d’une main-d’œuvre qualifiée.

Continuer d’assurer la vitalité de Lévis

Bien heureuse d’avoir appris dernièrement que Lévis se classait pour une troisième édition consécutive au premier rang pour sa vitalité économique parmi les villes québécoises de 100 000 habitants et plus et désirant conserver ce titre, l’administration Lehouillier veut accentuer ses efforts afin de s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre.

Lors de la rencontre des partenaires du Guichet unique Action main-d’œuvre Lévis tenue le 10 mars, le maire a lancé un appel à la mobilisation. Tous les partenaires ont convenu de travailler «conjointement et rapidement à la mise en place d’outils favorisant la formation et l’attractivité de la main-d’œuvre».

Pour trouver de nouveaux travailleurs, la Ville de Lévis veut miser une nouvelle fois sur les personnes immigrantes. Alors qu’elles sont actuellement plus de 5 000 sur le territoire, Gilles Lehouillier espère faire passer le nombre de personnes immigrantes à Lévis à 7 000.

Pour atteindre cet objectif, la Ville de Lévis entend continuer d’appuyer le Tremplin, un organisme lévisien favorisant l’intégration des personnes immigrantes, ainsi que participer à des activités de recrutement à l’international.

De plus, la municipalité poursuivra ses efforts afin d’attirer des citoyens d’autres régions du Québec pour qu’ils s’établissent et travaillent à Lévis. Pour ce faire, elle misera sur les outils développés depuis la création du Guichet unique Action main-d’œuvre Lévis, soit l’outil de recherche d’emploi, la carte interactive des services de proximité et communautaires, la trousse de promotion Vivez le courant Lévis ainsi que le site Web de Courant Lévis.

«Nous désirons que Lévis demeure longtemps en tête de peloton des grandes villes québécoises en ce qui a trait à sa vitalité économique et que la croissance de notre ville se poursuive. En plus, comme le souhaite le gouvernement provincial, nous désirons créer des emplois à valeur ajoutée sur notre territoire. C’est donc pour cela que nous devons poursuivre nos efforts afin d’attirer des travailleurs sur le territoire», a conclu M. Lehouillier.

Les plus lus

Lehouillier se lance dans «l’élection de trop», selon RL

Repensons Lévis (RL) a réagi, le 9 avril, à l’annonce du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui a confirmé son intention d’obtenir un troisième mandat à la tête de Lévis en novembre prochain. Selon RL, la population lévisienne doit «tourner la page sur l’ère Lehouillier» et estime que le premier citoyen de Lévis s’engage dans «une élection de trop».

COVID-19 : vers un resserrement des mesures dans la région?

Face à l'importante augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 constatée en Beauce au cours des dernières semaines, le gouvernement provincial envisage de resserrer les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. C'est notamment que ce qu'a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors d'une mise à jour sur la situation pandém...

Boulevard Jean-Garon : les proches de l'ancien élu ne discuteront plus avec l'administration Lehouillier

Par voie de communiqué, la famille et les amis de Jean Garon ont réagi, le 14 avril, aux déclarations du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, en ce qui a trait à leur demande de renommer la route du Président-Kennedy en boulevard Jean-Garon afin d'honorer la mémoire de l'ancien maire et député de Lévis. Devant le refus de l'administration Lehouillier de considérer leur souhait, le groupe ne discute...

Poules urbaines : le conseil municipal va de l’avant avec le projet

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé le dépôt d’un nouveau règlement venant encadrer l’implantation de poulaillers domestiques lors d’une conférence de presse, le 29 mars. Cette demande citoyenne était récurrente depuis l’automne dernier.

COVID-19 : le maire de Lévis reçoit une première dose de vaccin

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a reçu la première dose d'un vaccin contre la COVID-19, cet après-midi au centre de vaccination massif de Lévis.

Un budget somme toute satisfaisant pour la région

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».

Une action de QS à Lévis contre le projet GNL Québec

Une dizaine de militants de Québec solidaire (QS) Chaudière-Appalaches ont déployé une bannière contre le projet GNL Québec, le 14 mars, au-dessus de l’autoroute 20 à la hauteur du viaduc de Saint-Rédempteur. L’opération était menée en simultané dans 14 villes du Québec.

Troisième lien : Lehouillier rencontre Legault

À la sortie d’une rencontre avec le premier ministre du Québec, François Legault, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a indiqué, le 31 mars dernier, que le gouvernement lui a réitéré sa ferme intention d'amorcer le projet du tunnel Québec-Lévis avant les prochaines élections provinciales prévues pour 2022.

COVID-19 : les mesures spéciales d'urgence prolongées d'une semaine

Si le nombre de cas de COVID-19 se stabilise dans les trois régions du Québec sous le coup des mesures spéciales d'urgence, la situation dans les hôpitaux de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et de l'Outaouais continue de se détériorer. En raison de ce constat, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 20 avril, que les mesures spéciales d'urgence en vigueur da...

Gilles Lehouillier sollicitera un troisième mandat

Le maire de Lévis et chef de Lévis Force 10, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 9 avril, qu’il sera le candidat de son parti à la mairie de Lévis lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. Si les Lévisiens lui font de nouveau confiance, il obtiendrait alors un troisième mandat à la tête de la ville.