Dès le 28 mai, les gens de la région pourront manger sur une terrasse extérieure d'un restaurant. CRÉDIT : BIGSTOCK

Comme promis au cours des dernières semaines, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé, le 18 mai, le plan de déconfinement de la société québécoise en raison de l'amélioration de la situation épidémiologique du Québec et des progrès de la campagne de vaccination. Dès la fin du mois, les Québécois pourront profiter d'allègements aux mesures sanitaires.

«Aujourd'hui, c'est une grosse journée et une grosse étape. Les Québécois ont bien répondu aux demandes lancées pour aller se faire vacciner. De génération à génération, les Québécois sont allés se faire vacciner. Même si nous avions une petite inquiétude pour cette tranche d'âge, les jeunes ont aussi répondu à l'appel. C'est grâce à vous tous que je peux annoncer aujourd'hui ce plan de déconfinement», a d'emblée affirmé M. Legault, lors d'un point de presse à Québec.

D'abord, le vendredi 28 mai, cinq mesures de déconfinement entreront en vigueur partout au Québec. Les couvre-feux seront levés et les terrasses extérieures des restaurants pourront être ouvertes (zones rouge et orange : deux personnes seules avec enfants mineurs ou occupants d'une même résidence). Également, les rassemblements dans les cours arrières de maisons réunissant un maximum de huit personnes ou deux ménages (avec respect des normes de distanciation) ainsi que les voyages interrégionaux dans la province seront de nouveau autorisés. Les grandes salles et les stades extérieurs pourront aussi accueillir 250 personnes par section, pour un maximum de 2 500 spectateurs.

Par la suite, d'ici le lundi 31 mai, la majorité des régions du Québec passeront en zone orange (palier alerte). Ainsi, les élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire de ces régions pourront assister à leur cours en présentiel à temps plein et les salles à manger des restaurants et les gyms pourront rouvrir leurs portes.

Le vendredi 11 juin, les bars pourront servir leurs clients sur leurs terrasses extérieures, partout au Québec, et les sports collectifs à l'extérieur pourront de nouveau être pratiqués avec un maximum de 25 personnes. Au plus tard le lundi 14 juin, une autre étape de déconfinement sera franchie alors que la majorité des régions du Québec passeront en zone jaune (palier de préalerte). Dans ces régions, deux ménages pourront se rencontrer à l'intérieur d'une résidence et les bars pourront rouvrir leurs portes.

Le vendredi 25 juin, les personnes ayant reçu deux doses d'un vaccin contre la COVID-19 pourront se voir à l'intérieur sans porter de masque ou respecter des mesures de distanciation sociale. De plus, les camps de jour et les camps de vacances pourront ouvrir et les festivals ou autres activités tenus à l'extérieur pourront accueillir un maximum de 2 500 personnes.

D'ici le lundi 28 juin, Québec prévoit que la majorité des régions de la province seront désormais en zone verte (palier de vigilance). 10 personnes provenant de trois ménages pourront se rencontrer à l'intérieur d'une résidence et les sports intérieurs pourront de nouveau être pratiqués.

«Il est important d'y aller avec une approche progressive pour limiter le nombre de contacts sociaux. Si on ouvre trop rapidement, il y aura une explosion de contacts (et possiblement de nouveaux cas de COVID-19). Notre plan veut éviter un déconfinement trop rapide, dans un contexte où plusieurs variants du coronavirus sont présents au Québec», a expliqué le Dr Horacio Arruda, le directeur national de santé publique.

D'ailleurs, le premier ministre a invité les Québécois à éviter tout déplacement à l'extérieur de la province. Il a également demandé au gouvernement fédéral de maintenir les mesures de contrôle aux frontières et de quarantaine pour les personnes qui entrent au pays.

Notons de plus que les allègements prévus ne seront toutefois pas appliqués dans les territoires visés par des mesures spéciales d'urgence (zone rouge foncée).

Accélérer la vaccination

Dans un autre ordre d'idées, les dirigeants se sont réjouis des succès obtenus lors de la campagne de vaccination. François Legault a alors annoncé que 75 % des Québécois auront reçu leur première dose de vaccin contre la COVID-19 d'ici le 15 juin, soit une dizaine de jours avant l'objectif initialement fixé par Québec.

Du même souffle, il a indiqué que le gouvernement provincial espère que tous les Québécois de 12 ans et plus ayant reçu une première dose auront reçu leur deuxième dose d'ici la fin du mois d'août. 

Pour atteindre cet objectif, les adolescents pourront bientôt recevoir le vaccin. Québec espère que les Québécois qui le désirent âgés entre 12 et 17 ans recevront leur première dose à la fin mai ou au début juin. En ce qui a trait à la deuxième dose, elle sera donnée aux adolescents québécois à la mi-août.

«Si on atteint cet objectif d'avoir administré deux doses à 75 % de la population âgée de 12 ans et plus, on croit notamment que l'obligation du port du masque pourra être levée dans plusieurs lieux publics et que les étudiants des cégeps et des universités pourront suivre de nouveau des cours en présentiel», a conclu M. Legault.

 

Les plus lus

La Chaudière-Appalaches encore en zone orange la semaine prochaine?

Si le gouvernement provincial désire que la Chaudière-Appalaches passe en zone jaune (palier de préalerte) lundi prochain, la région pourrait être la seule du Québec à demeurer lundi prochain en zone orange, en raison de sa situation épidémiologique.

La Ville crée une nouvelle direction pour la sécurité dans ses rues

La Ville de Lévis en est à l’élaboration d’une nouvelle direction des transports et de la mobilité durable au sein de son administration, a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le 27 mai dernier. Cette nouvelle branche administrative de la Ville aura comme premier mandat d’entreprendre un chantier sur la sécurité dans les rues résidentielles et la fluidité de la circulation sur l’ensembl...

Démolition de l’ancien hôtel Victoria refusée, le dossier des Scies Mercier bientôt étudié

Lors de la séance du 25 mai du conseil municipal de la Ville de Lévis, les échevins se sont penchés sur deux dossiers précédemment étudiés par le comité de démolition qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des derniers mois : les demandes pour démolir l’ancien hôtel Victoria (5204-5224, rue Saint-Laurent) et le bâtiment ayant accueilli les Scies Mercier (220, rue Napoléon-Mercier).

Lévis Force 10 dévoile son équipe

Le maire de Lévis et chef du parti politique municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, les candidats qui composeront son équipe lors de la prochaine élection municipale prévue à l’automne. 12 des 15 échevins qui composent actuellement le conseil municipal seront de retour afin de solliciter un autre mandat tandis que trois nouveaux visages bien connus...

Surchauffe immobilière : Québec met en place des mesures de protection

«Afin de maintenir la capacité des ménages d'effectuer leurs versements hypothécaires en cas de modifications de la conjoncture économique et d'éviter qu'ils se placent dans une situation d'endettement excessif», l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé le 21 mai dernier qu'à compter du 1er juin, le nouveau taux admissible applicable aux prêts hypothécaires résidentiels non assurés sera l...

Repensons Lévis fait une place aux jeunes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 8 juin, qu'il crée une aile jeunesse, Relève RL.

Des projets lévisiens appuyés par Québec

C’est le 17 juin dernier que la pelletée de terre marquant le début des travaux de réaménagement du parc de l’Anse-Benson à Saint-Romuald d’une durée de deux ans a été effectuée. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que Geneviève Guilbault, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, en ont profité pour annoncer deux autres nouveaux investissements de Québec sur le territoi...

Une première candidate pour Repensons Lévis

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 4 juin, l'identité du quatrième membre qui défendra ses couleurs lors des prochaines élections municipales. En novembre prochain, Liz-Ann Picard tentera de devenir la conseillère municipale du district Lauzon. Il s'agit de la première femme à être officiellement candidate pour RL.

Un sixième candidat pour Repensons Lévis

Daniel Saindon (sur la photo) portera les couleurs de Repensons Lévis (RL) afin de devenir conseiller municipal du district Charny lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. La formation a dévoilé l’identité du rival de Karine Lavertu, conseillère actuelle et candidate de Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le 18 juin dernier.

RL veut que le bâtiment des Scies Mercier devienne un Espace bleu

À quelques heures de la séance extraordinaire du conseil municipal consacré au dossier de la démolition du bâtiment des Scies Mercier, Repensons Lévis (RL) et son candidat dans le district Notre-Dame, Elhadji Mamadou Diarra, ont fait une sortie afin de partager leur espoir de voir l'ancienne usine devenir un Espace bleu.