CRÉDIT : BIGSTOCK

Le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, a annoncé aujourd'hui une série de mesures afin de relancer la garde en milieu familial. Québec espère que ces actions permettront de «créer des milliers de places supplémentaires pour répondre aux besoins des familles».

Pour concrétiser les nouvelles mesures, des sommes totalisant près de 200 M$ seront investies par le gouvernement provincial au cours des cinq prochaines années.

Concrètement, un incitatif sera offert aux personnes qui veulent devenir responsables d'un service de garde en milieu familial (RSG). Il s'agit d'un montant forfaitaire de 3 500 $ pour soutenir les personnes qui ont déposé une demande de reconnaissance et qui s'engagent à offrir le service pendant au moins un an. Ce montant permettra notamment de faire l'achat d'équipements.

Ensuite, un soutien financier pouvant atteindre 6 000 $ sera offert aux RSG qui offriront neuf places. Cette somme leur permettra de compenser les dépenses additionnelles, en particulier l'embauche d'une personne assistante.

Enfin, un montant forfaitaire annuel de 3 000 $ sera versé pendant les deux prochaines années aux RSG ayant maintenu à leur reconnaissance au moins six places subventionnées durant une année complète d'ouverture.

D'autres initiatives viseront des allègements administratifs, législatifs et réglementaires. L'une d'elles est entré en vigueur hier, à la suite de la sanction du projet de loi no 82. Les enfants de la RSG, ou de son assistante, qui sont âgés de 9 ans et moins et qui fréquentent l'école n'ont donc plus à être comptabilisés dans le ratio s'ils sont présents pour de courtes périodes, le matin, le midi et en fin d'après–midi, ou lorsqu'ils vont à l'école ou participent à une activité estivale le reste de la journée.

«Je veux dire aux milliers de femmes et aux hommes qui accueillent des enfants dans leur maison : je vous ai entendus. Ce sont des mesures concrètes qui vont vous faciliter la vie. J'ai aussi envie de dire aux parents que ces mesures permettront de créer des places subventionnées de qualité rapidement», a souligné Mathieu Lacombe.

De leur côté, les acteurs de la garde en milieu familial ont accueilli avec joie les mesures annoncées par le ministre de la Famille.

«L'annonce d'aujourd'hui est une grande avancée pour les intervenantes en milieu familial. Avec ces mesures, le ministre démontre qu'il a entendu notre appel et pose des gestes concrets afin de valoriser le métier de responsable en milieu familial. C'est un grand pas pour recruter de nouvelles intervenantes, mais c'est aussi une reconnaissance pour toutes celles qui se dévouent chaque jour au développement de nos tout-petits depuis de nombreuses années», a notamment déclaré Valérie Grenon, présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ).

Les plus lus

La Chaudière-Appalaches encore en zone orange la semaine prochaine?

Si le gouvernement provincial désire que la Chaudière-Appalaches passe en zone jaune (palier de préalerte) lundi prochain, la région pourrait être la seule du Québec à demeurer lundi prochain en zone orange, en raison de sa situation épidémiologique.

La Ville crée une nouvelle direction pour la sécurité dans ses rues

La Ville de Lévis en est à l’élaboration d’une nouvelle direction des transports et de la mobilité durable au sein de son administration, a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le 27 mai dernier. Cette nouvelle branche administrative de la Ville aura comme premier mandat d’entreprendre un chantier sur la sécurité dans les rues résidentielles et la fluidité de la circulation sur l’ensembl...

Démolition de l’ancien hôtel Victoria refusée, le dossier des Scies Mercier bientôt étudié

Lors de la séance du 25 mai du conseil municipal de la Ville de Lévis, les échevins se sont penchés sur deux dossiers précédemment étudiés par le comité de démolition qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des derniers mois : les demandes pour démolir l’ancien hôtel Victoria (5204-5224, rue Saint-Laurent) et le bâtiment ayant accueilli les Scies Mercier (220, rue Napoléon-Mercier).

Lévis Force 10 dévoile son équipe

Le maire de Lévis et chef du parti politique municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, les candidats qui composeront son équipe lors de la prochaine élection municipale prévue à l’automne. 12 des 15 échevins qui composent actuellement le conseil municipal seront de retour afin de solliciter un autre mandat tandis que trois nouveaux visages bien connus...

Surchauffe immobilière : Québec met en place des mesures de protection

«Afin de maintenir la capacité des ménages d'effectuer leurs versements hypothécaires en cas de modifications de la conjoncture économique et d'éviter qu'ils se placent dans une situation d'endettement excessif», l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé le 21 mai dernier qu'à compter du 1er juin, le nouveau taux admissible applicable aux prêts hypothécaires résidentiels non assurés sera l...

Repensons Lévis fait une place aux jeunes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 8 juin, qu'il crée une aile jeunesse, Relève RL.

Des projets lévisiens appuyés par Québec

C’est le 17 juin dernier que la pelletée de terre marquant le début des travaux de réaménagement du parc de l’Anse-Benson à Saint-Romuald d’une durée de deux ans a été effectuée. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que Geneviève Guilbault, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, en ont profité pour annoncer deux autres nouveaux investissements de Québec sur le territoi...

RL veut que le bâtiment des Scies Mercier devienne un Espace bleu

À quelques heures de la séance extraordinaire du conseil municipal consacré au dossier de la démolition du bâtiment des Scies Mercier, Repensons Lévis (RL) et son candidat dans le district Notre-Dame, Elhadji Mamadou Diarra, ont fait une sortie afin de partager leur espoir de voir l'ancienne usine devenir un Espace bleu.

Une première candidate pour Repensons Lévis

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 4 juin, l'identité du quatrième membre qui défendra ses couleurs lors des prochaines élections municipales. En novembre prochain, Liz-Ann Picard tentera de devenir la conseillère municipale du district Lauzon. Il s'agit de la première femme à être officiellement candidate pour RL.

Un sixième candidat pour Repensons Lévis

Daniel Saindon (sur la photo) portera les couleurs de Repensons Lévis (RL) afin de devenir conseiller municipal du district Charny lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. La formation a dévoilé l’identité du rival de Karine Lavertu, conseillère actuelle et candidate de Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le 18 juin dernier.