CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 18 juin, le plan de match de la Ville de Lévis pour faire face aux problèmes de congestion routière qui seront occasionnés par les travaux prévus sur le pont Pierre-Laporte du 27 juin au 7 juillet ainsi que du 8 au 19 août prochains. La municipalité estime que ces travaux engendreront des coûts reliés à des mesures supplémentaires qui s’élèveront jusqu’à 5,5 M$.

«Uniquement au niveau de la police et de la sécurité incendie, on prévoit des dépenses additionnelles d'environ 1,3 M$. On évalue au total au niveau de la mise en place des alternatives qu’on prévoit que pour le moment, ça pourrait coûter à la Ville de Lévis autour de 5 M$ (avec un fonds de réserve d’environ 400 000 $)», a expliqué M. Lehouillier.

Rappelons que pendant ces périodes de travaux sur le pont Pierre-Laporte, seulement une voie dans chacune des directions sera ouverte à la circulation routière.

En vue de l’importante congestion anticipée sur les routes de son territoire, la Ville a mis en place un comité multidisciplinaire, dirigé par l’organisation municipale de sécurité civile de Lévis, afin de mettre en place un plan de match pour réduire au maximum les impacts sur les services municipaux.

Des mesures importantes

Comme annoncé plus tôt, la Ville transformera les voies réservées sur la portion de la route des Rivières et du boulevard Guillaume-Couture en voies d’urgence dédiées seulement aux autobus ainsi qu’aux véhicules d’urgence. Tous les autres véhicules habituellement autorisés à emprunter ces voies devront pour les deux périodes des travaux utiliser les voies régulières. La Ville ajoutera également à l’ouvrage une trentaine de policiers et une quinzaine de pompiers en surplus des effectifs réguliers.

La municipalité invite les citoyens à utiliser le transport en commun lors de leurs déplacements et a ajouté 750 cases de stationnement incitatif réparties au Cégep de Lévis, à la Cité Desjardins de la coopération, à l’UQAR ainsi qu’aux Galeries Chagnon. Rappelons que la navette Paquet offrira une desserte toutes les 20 minutes entre l’UQAR, les Galeries Chagon et la Gare fluviale de Lévis et que des titres flexibles pour 24 heures et des rabais sur les laissez-passer mensuels seront rendus disponibles par la Société de transport de Lévis et le Réseau de transport de la Capitale.

En ce qui concerne la collecte de déchets, le maire de Lévis a rappelé que la collecte hebdomadaire ne sera pas possible cet été afin d’assurer un service régulier et sans risque d’interruption. «On a un avantage à Lévis, on est l’une des seules grandes villes qui offre le compostage une fois par semaine, on invite les gens à composter davantage», a-t-il proposé comme alternative pour régler en partie les problèmes d’odeur.

Au niveau des camps de jour, les frais de retards seront suspendus pour les périodes du 28 juin au 9 juillet et du 9 au 13 août et les parents pourront annuler sans frais l’inscription de leurs enfants au programme de camps de jour pour ces deux périodes de travaux.

De plus, les bibliothèques municipales suspendront leurs frais de retard pour les documents non rendus et les réservations non honorées pendant les travaux et la période de prêts sera prolongée.

Un refoulement important sur les routes du territoire

«On anticipe que les bouchons et la longueur de la congestion vont être, selon nos estimations, un peu plus importants que ce qui est anticipé par le ministère des Transports. On anticipe plus un refoulement jusqu’à la route du Président-Kennedy minimalement (pour l’est du territoire)», a soutenu Gilles Lehouillier.

À l’ouest de la ville, la municipalité croit que le refoulement pourrait s’étendre jusqu’à la route Lagueux autant sur la route 132 que sur l’autoroute 20.

Ainsi, le premier citoyen a demandé aux entreprises qui le peuvent de préconiser le télétravail pendant la période des travaux, demander à leurs employés de faire du covoiturage ou privilégier le transport en commun et de mettre le plus possible en place des mesures qui limiteront les déplacements de leurs employés, fournisseurs et livreurs.

«C’est une situation qui est évolutive, on annonce aujourd’hui des premières mesures, mais il y en aura d’autres qui s’ajouteront au fur et à la mesure», a souligné le maire de Lévis.

Les plus lus

Revitalisation des vieux quartiers : la Ville dévoile des investissements pour le Vieux-Lauzon

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry (Bienville) et Fleur Paradis (Lauzon) ainsi que du directeur général de l’Office municipal d’habitation de Lévis, François Roberge, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que la ville allait investir 4 M$ pour revitaliser le secteur de la rue Saint-Joseph, à Lauzon. Comme précédemment annoncé, cet effort municipal sera axé...

Dominique Vien cheffe de Repensons Lévis?

Repensons Lévis (RL) discute avec Dominique Vien, l'ancienne députée libérale de Bellechasse à l'Assemblée nationale, afin qu'elle devienne la cheffe et la candidate à la mairie de Lévis de ce parti lors des prochaines élections municipales, a fait savoir la formation politique mercredi.

Conseil en bref : des avancements dans le dossier des poules urbaines

En l’absence du maire de Lévis Gilles Lehouillier, Guy Dumoulin, maire suppléant, et les conseillers municipaux se sont rassemblés virtuellement lors d’une séance ordinaire du conseil, le 6 juillet dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Deux nouvelles conventions collectives officiellement entérinées à la Ville

Les échevins de Lévis ont officiellement approuvé les deux ententes intervenues entre la Ville et les syndicats représentant les cols bleus et les professionnels de la municipalité, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal le 12 juillet. Par erickdeschenes@journaldelevis.com

Steven Blaney ne sollicitera pas de nouveau mandat

Le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a annoncé cet après-midi qu'il ne sollicitera pas un autre mandat lors des prochaines élections fédérales, qui devraient être déclenchées d'ici la fin de l'été.

Représenter la jeunesse et le Québec à Ottawa

C’est le 17 juin dernier que le Bloc québécois a tenu son assemblée d’investiture dans la circonscription de Lévis-Lotbinière. Samuel Lamarche, un jeune Lévisien de 23 ans, a alors été officiellement investi candidat de la formation dirigée par Yves-François Blanchet en vue des prochaines élections fédérales.

Le conseil municipal du 12 juillet en bref

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis virtuellement le 12 juillet, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des points importants abordés ou adoptés lors de la réunion des échevins, la dernière rencontre prévue à l’horaire avant les vacances estivales.

Le chef du SPVL quitte pour la retraite

La Ville de Lévis a annoncé, le 13 juillet, le départ à la retraite, le 4 septembre prochain, du directeur du Service de police de la Ville de Lévis, Michel Desgagné.

Steven Blaney tire sa révérence

Le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a annoncé, le 15 juillet, qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors des prochaines élections fédérales. Le représentant conservateur de ce comté depuis plus de 15 ans estime qu’il est maintenant temps pour lui «d’écrire un nouveau chapitre de sa vie».

Repensons Lévis dévoile son candidat pour Pintendre

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 20 juillet, que c'est Carl Lavoie, l'un des cofondateurs du parti, qui tentera de se faire élire sous sa bannière pour le poste de conseiller municipal du district Pintendre.