C’est dans le corridor non aménagé situé entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îles que Repensons Lévis veut créer son parc Central. CRÉDIT : COURTOISIE

Le parti politique municipal Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 27 juin, son premier engagement en vue de la prochaine campagne électorale. Par l’entremise de ses candidats pour les postes de conseillers des districts Christ-Roi et Saint-David, Gaston Gourde et Sylvain Gagnon, la formation a partagé son désir de voir le corridor actuellement inutilisé entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îles devenir le parc Central.

«Lors de nos consultations menées à l’automne, plusieurs personnes nous ont partagé leur désir d’avoir accès à des équipements leur permettant de profiter de la nature à proximité de chez eux. Dans les districts Christ-Roi et Saint-David, il y a plusieurs parcs, mais ce sont des parcs pour les enfants. Le parc Central permettrait de doter ce secteur de Lévis d’équipements qui serviraient à tous. D’ailleurs, plusieurs personnes utilisent déjà le corridor pour faire du vélo ou marcher», a d’emblée souligné Sylvain Gagnon sur ce qui a motivé RL à présenter ce projet.

Rappelons que le corridor sans aménagement situé entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îles appartient à la Ville de Lévis. Avec ces terrains, la municipalité vise à prolonger le boulevard Étienne-Dallaire vers l’ouest, afin de créer une autre artère permettant aux automobilistes de circuler d’est en ouest ou d’ouest en est dans le quartier Lévis.

D’ailleurs, l’administration Lehouillier a prévu dans son plus récent programme triennal d’immobilisations de prolonger le boulevard Étienne-Dallaire entre les rues Chateaubriand et Charles-Rodrigue. Toutefois, RL estime que ce projet est «désuet» et qu’un parc à cet endroit serait plus profitable pour la communauté lévisienne.

«Si ce n’est pas un parc qui est construit dans ce corridor, ce sera un boulevard urbain à quatre voies qui passera à l’arrière de plus de 200 résidences. S’il y avait vraiment un urgent besoin pour ce nouveau tronçon, cela aurait fait longtemps qu’il aurait été construit. Avec la sortie Saint-Omer sur l’autoroute 20 qui devrait se concrétiser dans deux ou trois ans, la dynamique de la circulation va changer. Beaucoup de travailleurs vont emprunter la rue Saint-Omer pour accéder à l’autoroute plutôt que les autres artères situées plus à l’ouest dans le quartier Lévis», a soutenu Gaston Gourde.

Un parc ouvert à l’année

Plutôt que de voir la Ville investir «entre 40 et 50 M$» pour concrétiser le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire jusqu’au chemin des Îles, RL investirait plutôt jusqu’à 5 M$, lors de différentes phases, pour créer le parc Central dans ce corridor, s’il obtient le pouvoir en novembre prochain.

Le parc urbain serait à l’intérieur d’un périmètre de 57 mètres en largeur par 3,2 kilomètres en longueur entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îles. Avec les sommes investies, RL ferait aménager sur le site une piste cyclable qui se connecterait aux pistes déjà existantes, un bloc sanitaire, un parc de planche à roulettes et un jardin communautaire ainsi qu’installer de l’éclairage et du mobilier urbain.

Le parc Central serait ouvert à l’année et permettrait à ses utilisateurs de se promener en vélo, de courir ou de marcher. De plus, RL aimerait que le site accueille des activités, dont un marché public de proximité, une cabane à sucre éphémère ou des camions de cuisine de rue.

Désirant créer un parc «respectueux de l’environnement, des zones humides et des cours d’eau existants», RL y planterait plusieurs arbres. Pour ce faire, les familles de Lévis seraient mises à contribution pour planter et parrainer un arbre.

Avec la création du parc Central, le parti politique municipal estime également que le site permettrait de créer un lien naturel entre le centre-ville et le futur parc que veut aménager l’administration Lehouillier sur le site fédéral de la ferme Chapais.

«Pour une fraction du prix que coûterait la création d’un boulevard urbain, on pourrait doter Lévis d’un parc qui respecterait la quiétude des résidents des districts Christ-Roi et Saint-David et qui permettrait aux citoyens du quartier d’avoir accès à l’un des rares espaces verts facilement accessibles», a conclu M. Gourde.

Les plus lus

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir les députés de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis est désormais clair.

Les Scies Mercier ne seront pas démolies, décide la Ville

En marge du conseil municipal du 30 août, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé que la demande de démolition des Scies Mercier a été refusée par les échevins lévisiens. Cette décision a été prise notamment en raison de la grosseur du projet immobilier qui a été proposé au comité de démolition de la Ville de Lévis et de la vive opposition citoyenne.

La piste Guillaume-Couture, une «impression de déjà-vue»?

L’annonce de la Ville sur la réalisation du projet de piste cyclable multifonctionnelle longeant le boulevard Guillaume-Couture fait des remous alors que Repensons Lévis (RL) croit que c’est «une impression de déjà-vu». Quant au maire, il affirme que le nouveau parti devrait «remettre son calendrier à jour».

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : un investissement de 3,2 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

Lien mécanique du Vieux-Lévis : appel de projets lancé

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 16 septembre, que l’appel de projets pour la réalisation du lien mécanique reliant la rue Saint-Laurent à la rue Marie-Rollet dans le Vieux-Lévis est maintenant ouvert. Le promoteur de ce projet, faisant partie du programme particulier d’urbanisme du Vieux-Lévis qui a été adopté en 2017, devrait être sélectionné au printemps 2022.

Repensons Lévis présente son dernier candidat

Figure bien connue dans le milieu coopératif régional, Francis Duperron sera le candidat de Repensons Lévis (RL) pour le poste de conseiller du district Saint-Romuald lors des prochaines élections municipales de novembre. Il s'agissait du dernier poste à pourvoir pour la formation politique en vue de la prochaine campagne électorale.

O’Toole présente son «contrat» avec la Chaudière-Appalaches

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis présente son équipe et sa vision

Elhadji Mamadou Diarra, chef et candidat à la mairie de Lévis de Repensons Lévis, nouveau parti politique municipal qui se mesurera à Lévis Force 10 – Équipe Gilles Lehouillier à la prochaine élection municipale prévue le 7 novembre, a présenté, le 12 septembre dernier, son équipe complète ainsi que les grandes lignes de sa vision de Lévis, s’il venait qu’à être élu.

Repensons Lévis présente son avant-dernier candidat

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé son 14e candidat pour un poste de conseiller aux prochaines élections municipales à Lévis. Sous les couleurs du parti s'opposant à celui du maire, Gabriel Samson I tentera d'obtenir la confiance des électeurs du district Saint-Jean le 7 novembre prochain.

Un débat dans Lévis-Lotbinière marqué par les critiques contre le travail de certains partis

À l'invitation du Centres d'études collégiales (CEC) de Lotbinière, trois candidats des principaux partis en lice dans Lévis-Lotbinière se sont réunis le 14 septembre pour débattre. Devant des élèves de ce campus du Cégep de Thetford, Ghislain Daigle, le porte-couleur du Parti libéral du Canada (PLC), Jacques Gourde, le député sortant et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC), et Samuel La...