L’OMH de Lévis sera responsable du réaménagement de ces propriétés acquises par la Ville de Lévis afin de revitaliser le Vieux-Lauzon. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry (Bienville) et Fleur Paradis (Lauzon) ainsi que du directeur général de l’Office municipal d’habitation de Lévis, François Roberge, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que la ville allait investir 4 M$ pour revitaliser le secteur de la rue Saint-Joseph, à Lauzon. Comme précédemment annoncé, cet effort municipal sera axé sur l’implantation de logements sociaux et la rénovation.

«Aujourd’hui, nous dévoilons des gestes concrets donnant le feu vert pour l’amélioration d’une artère qui a eu jadis ses lettres de noblesse. Les mesures favoriseront le développement du logement abordable, diversifié et de qualité qui va répondre aux besoins des résidents du secteur ainsi que de donner le coup d’envoi à l’amélioration du secteur», s’est notamment réjouie Fleur Paradis, lors d’une conférence de presse le 9 juillet.

À cette occasion, Gilles Lehouillier a indiqué que la municipalité a fait l’acquisition de six propriétés situées sur la portion ouest de la rue Saint-Joseph, soit les 58-60b, 64, 71, 75, 79-81 et 85, rue Saint-Joseph. Organisme mandaté par la Ville pour y parvenir, l’Office municipal d’habitation améliorera ces sites qui feront désormais partie de son parc immobilier, dans le but d’y implanter des logements sociaux tout en améliorant le cadre bâti.

Un comité déposera plus tard des recommandations en ce sens à la municipalité, après avoir mené des consultations auprès des résidents directement concernés. Par la suite, la Ville déposera un projet à la Société d’habitation du Québec (SHQ) pour compléter son montage financier.

«Dans les six propriétés acquises par la Ville, il y a actuellement 13 logements. C’est sûr qu’on n’ira pas en bas de ça. On va peut-être profiter du réaménagement pour ajouter des logements ainsi qu’aménager un parc ou un stationnement, comme l’un des sites acquis est un terrain où il n’y a aucun édifice pour le moment», a expliqué le directeur général de l’OMH de Lévis.

Soutenir la rénovation

Dans un autre ordre d’idées, le maire a confirmé que la Ville a mis en place un programme d’aide financière pour aider les propriétaires des environs de la rue Saint-Joseph, entre les rues Fraser et Caron, qui désirent effectuer des rénovations sur leurs propriétés.

Les propriétaires admissibles, qui seront contactés par la Ville, pourront obtenir une aide financière allant jusqu’à 60 000 $ pour la rénovation ou la restauration de l’enveloppe extérieure de leur bâtiment. Les propriétaires qui soumettront une demande pourront obtenir une subvention atteignant jusqu’à 65 % des coûts admissibles.

Pour concrétiser ce programme, la Ville injectera 2,4 M$. L’administration Lehouillier a réservé 300 000 $ en 2021, 900 000 $ en 2022 et 815 000 $ en 2023 pour garnir l’enveloppe qui aidera les propriétaires. Notons que la SHQ remboursera 50 % des coûts du programme à la municipalité.

Miser sur l’économie sociale et la Davie

Cependant, le plan de match dévoilé par l’administration Lehouillier le 9 juillet ne contient pas de mesures afin d’attirer de nouveaux commerces dans le Vieux-Lauzon. Lors des consultations pour l’élaboration du programme particulier d’urbanisme du Vieux-Lauzon, plusieurs résidents du secteur avaient demandé à la municipalité de travailler à amener des commerces de proximité dans le quartier.

Toutefois, le maire de Lévis assure que son équipe s’attaquera également à cet enjeu. «Dans les prochaines années, on va appuyer beaucoup de projets proposés par des entreprises d’économie sociale afin d’amener des commerces de proximité dans les vieux quartiers grâce aux programmes d’aide financière du gouvernement du Québec. De plus, je suis convaincu que la relance du Chantier Davie, autour duquel le quartier a été construit, va ramener des commerces de voisinage. Avant que le chantier vivote, il y avait plusieurs commerces de voisinage», a-t-il conclu.

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Un troisième mandat consécutif pour Gilles Lehouillier

Comme en 2013 et en 2017, les Lévisiens ont fait confiance à Gilles Lehouillier afin qu’il dirige les destinées de la Ville de Lévis. Ses concitoyens lui ont confié un troisième mandat consécutif à titre de maire de Lévis avec une large majorité, à l’issue des élections municipales le 7 novembre.

Un conseil municipal houleux à Beaumont

La séance ordinaire du conseil municipal de Beaumont du 15 novembre aura été marquée par les disputes. Vestiges du fort de Beaumont, comité consultatif d’urbanisme, raccordement du secteur Orléans au réseau d’aqueduc et d’égout et enquête sur une conseillère municipale ont attisé les tensions lors de la réunion des élus beaumontois.

Transport en commun : LF10 promet de rendre permanente la tarification sociale

Par voie de communiqué, Lévis Force 10 et sa candidate dans le district Bienville, la conseillère municipale sortante Amélie Landry, ont dévoilé les engagements de la formation politique au niveau communautaire. Si le parti obtient de nouveau le pouvoir le 7 novembre prochain, il s'engage notamment à rendre permanente la tarification sociale à la Société de transport de Lévis (STLévis).

LF10 dépose son cadre financier

Lors de sa dernière conférence de presse avant le jour du scrutin dimanche, le maire sortant de Lévis et chef de Lévis Force 10 (LF10), Gilles Lehouillier, et son équipe de candidats aux postes de conseillers ont déposé, le 5 novembre, le cadre financier de leur plateforme électorale. Comme avec ses engagements électoraux, la formation politique entend miser sur la continuité si elle obtient de no...

Repensons Lévis fier de ses engagements et de sa campagne

Le chef de Repensons Lévis (RL) et candidat à la mairie de Lévis, Elhadji Mamadou Diarra, accompagné de plusieurs candidats de son parti au poste de conseiller municipal, a fait le bilan de sa campagne électorale et a tenu à inviter les citoyens à sortir voter le 7 novembre prochain.

Les candidats à la mairie présentent leurs engagements verts

Organisée par le Filon, la Coop FA, le Collectif Virage, le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches, la Corporation de développement communautaire de Lévis, Écolivres, la Ressourcerie de Lévis et la Société Via, les candidats à la mairie de Lévis ont participé à une discussion virtuelle où chacun a présenté ses engagements quant à l’environnement. Sous quatre thématiques, dont la ...

RL veut s’assurer du bien-être des employés de la Ville

En compagnie de plusieurs candidats de son parti à des postes de conseiller, le chef de Repensons Lévis (RL) et candidat à la mairie de Lévis, Elhadji Mamadou Diarra, a présenté les engagements de sa formation politique afin d’assurer le bien-être des employés de la Ville de Lévis, le 27 octobre.

La crise climatique : un enjeu important pour André Voyer

Le candidat à la mairie de Lévis, André Voyer, compte faire de la crise climatique un enjeu prioritaire s’il venait qu’à être élu à la tête de Lévis, le 7 novembre prochain. Aux grands maux, les grands moyens, le Lévisien souhaite que Lévis devienne un modèle quant aux mesures à prendre pour faire face aux changements climatiques.

Saint-David : Cantin s'en prend à ses adversaires

Par voie de communiqué, le candidat indépendant au poste de conseiller dans le district Saint-David, David Cantin, a critiqué, le 1er novembre, les positions défendues par ses adversaires, Serge Côté (Lévis Force 10) et Sylvain Gagnon (Repensons Lévis), en ce qui a trait à leurs promesses sur les infrastructures récréatives et le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire vers l'ouest.