Le conseil municipal a notamment approuvé le renouvellement de la convention collective des cols bleus de Lévis. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Les échevins de Lévis ont officiellement approuvé les deux ententes intervenues entre la Ville et les syndicats représentant les cols bleus et les professionnels de la municipalité, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal le 12 juillet. Par erickdeschenes@journaldelevis.com

Rappelons d’emblée que c’est en mai dernier que les accords avaient été conclus entre la municipalité et les groupes représentant près de 550 cols bleus lévisiens, affectés notamment à l'entretien de la voie publique et des édifices et parcs municipaux, ainsi que les quelque 160 professionnels de la Ville, qui travaillent entre autres dans les directions du développement économique, des communications et de l’urbanisme.

Cependant, les détails entourant les pactes pour le renouvellement des conventions collectives de ces employés, échus depuis le 31 décembre 2019, n’avaient alors pas été dévoilés puisqu’ils n’avaient pas été approuvés par les syndiqués et les élus.

Les nouvelles ententes seront en vigueur jusqu’au 31 décembre 2024. Elles prévoient d’abord des augmentations salariales de 2 % par année pour la durée des contrats de travail. De plus, l’administration Lehouillier a indiqué que les nouveaux pactes contiennent des conditions de travail favorisant le développement et l’efficience des membres du personnel en plus de leur permettre une «plus grande flexibilité dans l’exercice de leur fonction». Des clauses favorisant l’attractivité des emplois disponibles à la Ville sont également inscrites dans les nouvelles ententes.

Des ententes «gagnant-gagnant»

Avant l’approbation officielle des accords intervenus avec les cols bleus et les professionnels, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a profité de l’occasion pour se réjouir de cette nouvelle réussite de son administration au niveau des relations de travail.

«Ces deux nouvelles conventions collectives renferment des conditions répondant aux besoins actuels et futurs des membres du personnel. Les négociations se sont passées dans un climat harmonieux, de confiance et de bonne foi. C’était important pour le conseil municipal de respecter le paramètre de l’augmentation salariale de 2 % par année et les syndicats étaient conscients du respect de la capacité de payer des contribuables», a souligné le premier citoyen de Lévis.

Notons finalement qu’en ce qui a trait en ce moment aux relations de travail avec ses employés, la Ville de Lévis n’a désormais qu’à conclure qu’une entente avec l’Association des cadres.

Les plus lus

Marc Picard tire sa révérence

Après 19 ans de travail à titre de député provincial de la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard a annoncé, le 3 août, en entrevue avec le Journal qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors de l’élection de cet automne. Bien qu’il avait réaffirmé son intention de se représenter en juin dernier, le député caquiste a entamé une nouvelle réflexion au courant du mois de juillet et a...

Réaménagement de la tête des ponts à Québec : le projet passe à une autre étape

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a annoncé, le 30 juin que le projet de réaménagement des échangeurs au nord des ponts Pierre-Laporte et de Québec passe à l'étape de l'élaboration du dossier d'affaires.

Nominations à la Ville de Lévis

Les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 27 juillet, pour une séance extraordinaire de l'instance. La réunion a permis aux élus d'approuver les nominations de deux dirigeants.

Troisième lien : forages marins en cours

Comme plusieurs Lévisiens l'ont constaté au cours des dernières semaines, des forages marins en eau profonde sont actuellement menés le long du tracé du futur tunnel Québec-Lévis en vue de terminer la caractérisation des sols.

Conseil en bref : nomination d’un nouveau directeur au SPVL

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre de la dernière séance ordinaire du conseil municipal avant le congé de la saison estivale, le 12 juillet dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Une mesure qui arrive «trop peu, trop tard»

Bien qu'elles accueillent favorablement l'annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de payer à taux double le temps supplémentaire effectué par les travailleurs de la santé, les organisations syndicales les représentant se sont désolées, le 21 juillet, qu'il y ait des conditions à l'application de cette mesure et du «laxisme du gouvernement Legault dans ce dossier».

Les principaux partis se préparent pour la campagne

Malgré que l’été semble marquer une certaine pause dans la précampagne électorale, les principaux partis politiques provinciaux planchent sur leurs préparatifs dans la région en vue des élections provinciales qui auront lieu le 3 octobre prochain.

Candidate pour l’environnement

Candidate de Québec solidaire (QS) dans Lévis en 2007, 2008 et 2012, Valérie Cayouette-Guilloteau défendra de nouveau les couleurs de la formation politique de gauche dans ce comté lors des prochaines élections provinciales. Si c’est plutôt les questions sociales qui l’avaient incitée à briguer les suffrages au tournant des années 2010, la professeure de philosophie au Cégep Limoilou sera le visag...

QS : une nouvelle recrue dans Chutes-de-la-Chaudière

Candidate de Québec solidaire (QS) dans Chutes-de-la-Chaudière, Caroline Thibault se lance en politique pour la première fois et briguera le poste de députée dans cette circonscription lors du scrutin du 3 octobre prochain. L’environnement et l’accès à des logements abordables pour les familles sont au cœur de ses préoccupations.

Mario Fortier candidat conservateur dans Chutes-de-la-Chaudière

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a annoncé Mario Fortier comme nouveau candidat dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, le 8 août. L’ancien conseiller municipal, qui a œuvré de 2009 à 2021 et avait été défait lors des dernières élections municipales à Lévis, affrontera donc la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) Martine Biron lors des prochaines élections provinciales.