CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

«Dans le cadre du grand parc urbain de la rivière Chaudière, on entreprendra dès 2022, une première phase pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et des aménagements extérieurs au parc des Chutes-de-la-Chaudière», a d’emblée lancé Gilles Lehouillier.

Ce projet qui comprendra deux phases fait partie de la stratégie globale de la Ville pour la mise en valeur du fleuve et de ses affluents. M. Lehouillier a tenu à rappeler que le parc des Chutes-de-la-Chaudière accueille 800 000 visiteurs par année et que ce nouvel investissement contribuera à la qualité de vie des citoyens lévisiens.

Au cours de la deuxième phase, qui avancera parallèlement à la première, la municipalité souhaite développer un parc linéaire avec une piste cyclable qui longera la rivière Chaudière jusqu’aux chutes en passant sous l’autoroute 20. Actuellement, la Ville travaille à acquérir les terrains nécessaires pour la mise en œuvre de cette partie du projet.

Quant à cette première phase, les travaux de conception démarreront au début 2022 pour ainsi pouvoir démarrer le chantier de construction d’ici la fin de cette même année. Le premier citoyen a qualifié le pavillon d’accueil actuel d’«inadéquat» pour les usagers du parc et que le nouveau permettra de desservir les visiteurs autant en été qu’en hiver.

Conservation et protection des milieux naturels

Rappelons qu’à l’hiver 2020, l’organisation municipale souhaitait modifier le zonage d’une petite partie du parc afin d’implanter une aire à vocation récréotouristique. Questionné à propos d’éventuels commerces dans cette partie du parc, le maire a assuré qu’il n’y «a pas d’autres projets (d’infrastructures) sur la table à dessin pour le moment».

«On va peut-être voir à se doter de certaines infrastructures (ultérieurement), mais on ne sait pas encore ce que ça pourrait être. On a une petite section récréotouristique qui pourra accueillir ces infrastructures (dont le pavillon d’accueil), mais on n’a pas encore de plans là-dessus. On consultera la population avant d’aller de l’avant avec d’autres possibilités», a-t-il soulevé.

Ajoutons que la Ville souhaite préserver et mettre en valeur les milieux naturels du parc des Chutes-de-la-Chaudière, elle qui considère ce site comme une «très grande richesse pour l’interprétation des milieux naturels, pour son contexte historique et son contexte géomorphologique», notamment en offrant un accès plus facile aux chutes.

Un financement pour la deuxième phase?

Bien que l’investissement concernant la construction du pavillon d’accueil soit assumé complètement par la municipalité, la seconde phase pourrait être admissible au programme Trame verte et bleue métropolitaine de la Communauté métropolitaine de Québec à hauteur de «75 à 80 %» du projet.

Le concept du plan directeur de la Ville pour la mise en valeur des rives de la rivière Chaudière comprendra à terme : un corridor naturel interactif mettant en valeur la nature et l’histoire du parc sous un mode d’apprentissage et de découvertures ludiques, un parc urbain à l’entrée est avec le pôle d’accueil, un pôle récréatif et de conservation dans le secteur ouest, des zones de conservation et d’interprétation ainsi que des zones de conservation intégrale.

Les plus lus

Mairie de Lévis : cinq candidats en lice

Depuis le 1er octobre à 16h30, le portrait des luttes qui auront cours dans le cadre des élections municipales au Québec est connu. À Lévis, cinq candidats croiseront notamment le fer pour devenir le maire de la ville, le 7 novembre prochain.

Environnement : RL veut planter 150 000 arbres en 10 ans

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a présenté ses engagements environnementaux, le 4 octobre. S'il obtient le pouvoir le 7 novembre prochain, le parti s'engage notamment à planter 150 000 arbres lors des 10 prochaines années.

Repensons Lévis veut bonifier le troisième lien

Accompagné des candidats de ce parti aux postes de conseiller dans les districts Christ-Roi et Bienville, Gaston Gourde et Patricia Turcotte, le chef et candidat à la mairie de Repensons Lévis (RL), Elhadji Mamadou Diarra, a présenté la position de sa formation sur le dossier du troisième lien, le 7 octobre. «Résolument» en faveur du tunnel Québec-Lévis, RL veut cependant bonifier le projet afin d...

Stéphan Dupont renonce à se porter candidat

Lors de son émission quotidienne de radio au FM93, Stéphan Dupont a annoncé, le 30 septembre, qu'il ne se portera finalement pas candidat au poste de conseiller municipal dans le district Pintendre, lors des présentes élections municipales à Lévis.

LF10 – Équipe Lehouillier souhaite mettre en place un fonds vert

Lors d’une conférence de presse, le 7 octobre, portant sur les engagements en environnement du parti municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le maire sortant et candidat à la mairie de Lévis, Gilles Lehouillier a annoncé que son équipe souhaitait développer un fonds vert, mettre œuvre 15 actions concrètes concernant l’environnement et développer trois nouveaux grands parcs urbains sur le te...

Repensons Lévis veut doter la Ville d’une stratégie de développement immobilier

Le parti de l’opposition dans la course à la mairie lévisienne, Repensons Lévis (RL), a annoncé, lors d’un point de presse le 1er octobre en après-midi, son appui aux résidents du quartier résidentiel de l’Aquifère à Saint-Nicolas. Ceux-ci mécontents du projet immobilier du Quartier Élévation. Citant ce dossier en exemple, RL a promis de mettre en place une stratégie de développement immobilier s’...

S’engager de nouveau pour l’environnement

Candidat lors des deux dernières élections fédérales, Chamroeun Khuon tente maintenant sa chance au niveau municipal pour la course à la mairie de Lévis. Le dentiste souhaite devenir le premier citoyen de la municipalité afin de notamment mettre en place un programme résolument écologiste.

Un ancien élu de LF10 sous l'ère Roy Marinelli donne son appui à RL

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé lundi que l'ancien maire de Saint-Romuald de 1995 à 2002, conseiller municipal du district Saint-Romuald sous les couleurs de Lévis Force 10 (LF10) de 2005 à 2013 et candidat néodémocrate en 2015 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Jean-Luc Daigle, lui donnait son appui.

Repensons Lévis dénonce le vol de pancartes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a fait une sortie, le 23 septembre, afin de dénoncer le vol de certaines de ses pancartes électorales, particulièrement dans le district Lauzon.

Se représenter pour donner plus de pouvoir aux citoyens

Seul adversaire de Gilles Lehouillier lors des élections municipales en 2017, André Voyer tentera de nouveau sa chance cet automne lors de la course à la mairie de Lévis. Avec cette nouvelle candidature indépendante, le résident de Lauzon désire mettre en place son projet de démocratie municipale directe s’il obtient la confiance de ses concitoyens le 7 novembre prochain.