CRÉDIT : COURTOISIE

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

«Depuis longtemps, les libéraux et le Bloc ont laissé tomber les régions du Québec. Avec notre Plan de rétablissement du Canada, et nos Contrats régionaux, on va agir pour des régions fortes. Les régions méritent un gouvernement fédéral qui les écoute, qui les respecte et qui pense à leur développement économique, culturel et social. C’est plus que des promesses en l’air, ce sont des contrats avec nos régions. Ce sont des feuilles de route vers la reprise économique», a déclaré M. O’Toole, par voie de communiqué.

Durant les cent premiers jours d’un gouvernement conservateur, Erin O’Toole promet de mettre en œuvre les engagements suivants :

- Soutenir et financer 40% des coûts du projet du troisième lien Québec-Lévis;

- Protéger la gestion de l’offre, établir le programme de compensation pour l’Accord avec les États-Unis et établir des normes de réciprocité pour assurer que nos normes de qualité sont respectées;

- Réparer et entretenir le Pont de Québec;

- Renouveler la flotte de brise-glaces, en partenariat avec le chantier naval Davie, qui sera désigné comme un partenaire à part entière de la Stratégie nationale de construction navale;

- Soutenir et participer au financement du prolongement de l’autoroute 73 au sud de St-Georges;

- Lutter contre la pénurie de main-d’œuvre avec des incitatifs fiscaux pour le retour au travail et un accès accéléré aux travailleurs temporaires;

- Imposer des peines plus sévères contre la violence conjugale et réformer le système des libérations conditionnelles;

- Construire une infrastructure numérique pour connecter l’ensemble de Chaudière-Appalaches à Internet haute vitesse d’ici 2025;

- Augmenter les prestations de maladie de l’assurance-emploi à 52 semaines pour les gens qui ont une maladie grave;

- Mettre fin à la pénalité fiscale sur la vente d’une ferme ou d’une petite entreprise à un membre de sa famille.

«Comme premier ministre, je veux relancer et diversifier l’économie régionale. Je veux des régions fortes. Je veux les mettre en valeur ! On doit donner une économie plus dynamique à nos jeunes, avec de bons emplois, tout en pensant aux familles, aux travailleurs et aux retraités. C’est important d’avoir une vision et de gros projets axés sur les régions. On a besoin de rêver grand. Ç’a toujours été la force du Québec. On ne peut pas passer à côté de ces engagements et de ces projets. C’est le temps d’agir pour le Québec et ses régions», a conclu Erin O’Toole.

Les plus lus

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir les députés de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis est désormais clair.

Les Scies Mercier ne seront pas démolies, décide la Ville

En marge du conseil municipal du 30 août, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé que la demande de démolition des Scies Mercier a été refusée par les échevins lévisiens. Cette décision a été prise notamment en raison de la grosseur du projet immobilier qui a été proposé au comité de démolition de la Ville de Lévis et de la vive opposition citoyenne.

La piste Guillaume-Couture, une «impression de déjà-vue»?

L’annonce de la Ville sur la réalisation du projet de piste cyclable multifonctionnelle longeant le boulevard Guillaume-Couture fait des remous alors que Repensons Lévis (RL) croit que c’est «une impression de déjà-vu». Quant au maire, il affirme que le nouveau parti devrait «remettre son calendrier à jour».

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : un investissement de 3,2 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

Lien mécanique du Vieux-Lévis : appel de projets lancé

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 16 septembre, que l’appel de projets pour la réalisation du lien mécanique reliant la rue Saint-Laurent à la rue Marie-Rollet dans le Vieux-Lévis est maintenant ouvert. Le promoteur de ce projet, faisant partie du programme particulier d’urbanisme du Vieux-Lévis qui a été adopté en 2017, devrait être sélectionné au printemps 2022.

Repensons Lévis présente son dernier candidat

Figure bien connue dans le milieu coopératif régional, Francis Duperron sera le candidat de Repensons Lévis (RL) pour le poste de conseiller du district Saint-Romuald lors des prochaines élections municipales de novembre. Il s'agissait du dernier poste à pourvoir pour la formation politique en vue de la prochaine campagne électorale.

O’Toole présente son «contrat» avec la Chaudière-Appalaches

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis présente son équipe et sa vision

Elhadji Mamadou Diarra, chef et candidat à la mairie de Lévis de Repensons Lévis, nouveau parti politique municipal qui se mesurera à Lévis Force 10 – Équipe Gilles Lehouillier à la prochaine élection municipale prévue le 7 novembre, a présenté, le 12 septembre dernier, son équipe complète ainsi que les grandes lignes de sa vision de Lévis, s’il venait qu’à être élu.

Repensons Lévis présente son avant-dernier candidat

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé son 14e candidat pour un poste de conseiller aux prochaines élections municipales à Lévis. Sous les couleurs du parti s'opposant à celui du maire, Gabriel Samson I tentera d'obtenir la confiance des électeurs du district Saint-Jean le 7 novembre prochain.

Un débat dans Lévis-Lotbinière marqué par les critiques contre le travail de certains partis

À l'invitation du Centres d'études collégiales (CEC) de Lotbinière, trois candidats des principaux partis en lice dans Lévis-Lotbinière se sont réunis le 14 septembre pour débattre. Devant des élèves de ce campus du Cégep de Thetford, Ghislain Daigle, le porte-couleur du Parti libéral du Canada (PLC), Jacques Gourde, le député sortant et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC), et Samuel La...