CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Les échevins de Lévis se sont réunis virtuellement, le 13 septembre, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des décisions importantes qui ont été prises ainsi que des points majeurs discutés lors de la réunion.

Parc réclamé à Saint-Nicolas

Lors de la période de questions, plusieurs citoyens de Saint-Nicolas ont transmis des questions à l’administration Lehouillier afin de savoir pourquoi le parc promis sur la rue de l’Étoile n’était toujours pas sorti de terre.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a indiqué que le contrat pour la réalisation cet automne de la phase 1 du projet avait finalement été octroyé à Tessier Récréo-Parc. Le premier citoyen a expliqué que la pandémie a provoqué plusieurs difficultés en ce qui a trait à l’attribution de contrats, notamment en ce qui a trait au niveau des approvisionnements.

«Vous avez raison, il est temps d’aller rapidement dans ce dossier. Lors de notre comité plénier, on s’est d’ailleurs engagé à accélérer la réalisation de la phase 2. On va mettre les bouchées doubles pour donner un parc à la hauteur de vos attentes», a promis le premier citoyen.

Travaux prolongés à l’Aréna André-Lacroix

 À la demande d’un citoyen déplorant que des activités se déroulant normalement à l’Aréna André-Lacroix se tiendront cet hiver au vétuste aréna de Saint-Romuald, le maire de Lévis a confirmé que de nouveaux travaux devront être menés dans l’amphithéâtre de Lauzon.

Gilles Lehouillier a indiqué que des correctifs doivent être apportés à la nouvelle dalle de béton, coulée l’an dernier dans le cadre des travaux de remplacement du système de réfrigération de l’Aréna André-Lacroix. Il a ajouté que les travaux correctifs seront à la charge des responsables impliqués. «On s’excuse des désagréments, (mais il est important de corriger les anomalies constatées). Une chance qu’on a l’aréna de Saint-Romuald pour que les activités sportives puissent se poursuivre normalement», a souligné le magistrat.

Nouvelle étape franchie vers le lien mécanique

Le conseil municipal a adopté deux résolutions lors de la séance en vue de concrétiser la création d’un lien mécanique entre le haut de la falaise, dans l’axe de la rue Marie-Rollet, et le secteur de la Traverse, dans le Vieux-Lévis.

D’abord, les conseillers ont autorisé l’acquisition par la Ville des lots 2 434 515 et 2 434 516 du cadastre du Québec, des lots appartenants au gestionnaire immobilier Méribec situés au sud de la rue Saint-Laurent. Pour ce faire, la municipalité donnera une indemnité financière d’un montant maximum de 920 000 $, taxes nettes incluses, à Méribec et lui cédera les lots 4 457 030 et 5 368 218, soit le stationnement municipal situé à proximité du bâtiment appartenant à Méribec qui accueille notamment l’un des établissements de la microbrasserie Le Corsaire. Rappelons qu’avant cette entente, la Ville avait décrété l’expropriation des deux lots appartenant à Méribec qu’elle convoitait.

Ensuite, les échevins ont approuvé le versement d’une indemnité provisionnelle d’un montant forfaitaire de 8 128 $ à Regart, centre d’artistes en art actuel. Comme l’organisme lévisien louait des locaux dans l’un des bâtiments de Méribec sous le coup d’une expropriation, Regart s’est prévalu d’une disposition inscrite dans la Loi sur l’expropriation, qui permet à un locataire de l’édifice de réclamer une indemnité à l’expropriant.

Notons qu’en ce qui a trait au lien mécanique, Gilles Lehouillier a dévoilé que son administration ferait une annonce avant les élections municipales.

La Ville obtient un trésor

Lors de leur rencontre, les conseillers ont également adopté une résolution pour accepter la donation d’une collection du célèbre artiste lévisien Albert Rousseau. À la suite du décès de Marcel Rousseau, fils d’Albert Rousseau, en janvier 2019, un ensemble d’objets, d’archives et d’œuvres ont été proposés gratuitement à la Ville de Lévis.

L’épouse de Marcel Rousseau, Lucie Labonté, souhaitait faire la donation de ce fonds d’atelier de l’artiste Albert Rousseau. La collection se compose d’un ensemble d’estampes et sérigraphies, de photographies, de documents d’archives, de livres, d’objets relatifs aux études de l’artiste, de matériel d’artiste, d’un chevalet et de soies d’impression.

Rappelons qu’Albert Rousseau est considéré comme l’un des meilleurs peintres-paysagistes du Québec au 20e siècle. Il a également inspiré plusieurs artistes avec son Moulin des arts à Saint-Étienne-de-Lauzon. Le don de Lucie Labonté complétera une collection portant sur Albert Rousseau bien garnie, la municipalité détenant déjà les archives du peintre ainsi que du Moulin des arts.

Vers la conclusion d’une nouvelle entente culturelle

Toujours dans le domaine artistique, les échevins ont finalement adopté une résolution pour signifier l’intention de la Ville de Lévis de renouvelle sa participation dans l’Entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ). Le nouveau pacte sera en vigueur pour 2022 et 2023.

Les discussions pour le renouvellement de l’Entente de développement culturel 2022-2023 sont en cours depuis le printemps dernier. Le cadre de soutien financier a déjà été communiqué par le MCCQ et s’établit ainsi : 258 000 $ en 2022 et 258 000 $ en 2023 pour une entente globale de 516 000 $ sur 2 ans. La contribution du MCCQ sera de 129 000 $ par année, pour un total de 258 000 $, et celle de la Ville de Lévis sera équivalente, soit 129 000 $ par année pour un total de 258 000 $.

Les plus lus

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir les députés de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis est désormais clair.

Les Scies Mercier ne seront pas démolies, décide la Ville

En marge du conseil municipal du 30 août, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé que la demande de démolition des Scies Mercier a été refusée par les échevins lévisiens. Cette décision a été prise notamment en raison de la grosseur du projet immobilier qui a été proposé au comité de démolition de la Ville de Lévis et de la vive opposition citoyenne.

La piste Guillaume-Couture, une «impression de déjà-vue»?

L’annonce de la Ville sur la réalisation du projet de piste cyclable multifonctionnelle longeant le boulevard Guillaume-Couture fait des remous alors que Repensons Lévis (RL) croit que c’est «une impression de déjà-vu». Quant au maire, il affirme que le nouveau parti devrait «remettre son calendrier à jour».

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : un investissement de 3,2 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

Lien mécanique du Vieux-Lévis : appel de projets lancé

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 16 septembre, que l’appel de projets pour la réalisation du lien mécanique reliant la rue Saint-Laurent à la rue Marie-Rollet dans le Vieux-Lévis est maintenant ouvert. Le promoteur de ce projet, faisant partie du programme particulier d’urbanisme du Vieux-Lévis qui a été adopté en 2017, devrait être sélectionné au printemps 2022.

Repensons Lévis présente son dernier candidat

Figure bien connue dans le milieu coopératif régional, Francis Duperron sera le candidat de Repensons Lévis (RL) pour le poste de conseiller du district Saint-Romuald lors des prochaines élections municipales de novembre. Il s'agissait du dernier poste à pourvoir pour la formation politique en vue de la prochaine campagne électorale.

O’Toole présente son «contrat» avec la Chaudière-Appalaches

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis présente son équipe et sa vision

Elhadji Mamadou Diarra, chef et candidat à la mairie de Lévis de Repensons Lévis, nouveau parti politique municipal qui se mesurera à Lévis Force 10 – Équipe Gilles Lehouillier à la prochaine élection municipale prévue le 7 novembre, a présenté, le 12 septembre dernier, son équipe complète ainsi que les grandes lignes de sa vision de Lévis, s’il venait qu’à être élu.

Repensons Lévis présente son avant-dernier candidat

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé son 14e candidat pour un poste de conseiller aux prochaines élections municipales à Lévis. Sous les couleurs du parti s'opposant à celui du maire, Gabriel Samson I tentera d'obtenir la confiance des électeurs du district Saint-Jean le 7 novembre prochain.

Un débat dans Lévis-Lotbinière marqué par les critiques contre le travail de certains partis

À l'invitation du Centres d'études collégiales (CEC) de Lotbinière, trois candidats des principaux partis en lice dans Lévis-Lotbinière se sont réunis le 14 septembre pour débattre. Devant des élèves de ce campus du Cégep de Thetford, Ghislain Daigle, le porte-couleur du Parti libéral du Canada (PLC), Jacques Gourde, le député sortant et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC), et Samuel La...