CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Les échevins de Lévis se sont réunis virtuellement, le 13 septembre, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des décisions importantes qui ont été prises ainsi que des points majeurs discutés lors de la réunion.

Parc réclamé à Saint-Nicolas

Lors de la période de questions, plusieurs citoyens de Saint-Nicolas ont transmis des questions à l’administration Lehouillier afin de savoir pourquoi le parc promis sur la rue de l’Étoile n’était toujours pas sorti de terre.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a indiqué que le contrat pour la réalisation cet automne de la phase 1 du projet avait finalement été octroyé à Tessier Récréo-Parc. Le premier citoyen a expliqué que la pandémie a provoqué plusieurs difficultés en ce qui a trait à l’attribution de contrats, notamment en ce qui a trait au niveau des approvisionnements.

«Vous avez raison, il est temps d’aller rapidement dans ce dossier. Lors de notre comité plénier, on s’est d’ailleurs engagé à accélérer la réalisation de la phase 2. On va mettre les bouchées doubles pour donner un parc à la hauteur de vos attentes», a promis le premier citoyen.

Travaux prolongés à l’Aréna André-Lacroix

 À la demande d’un citoyen déplorant que des activités se déroulant normalement à l’Aréna André-Lacroix se tiendront cet hiver au vétuste aréna de Saint-Romuald, le maire de Lévis a confirmé que de nouveaux travaux devront être menés dans l’amphithéâtre de Lauzon.

Gilles Lehouillier a indiqué que des correctifs doivent être apportés à la nouvelle dalle de béton, coulée l’an dernier dans le cadre des travaux de remplacement du système de réfrigération de l’Aréna André-Lacroix. Il a ajouté que les travaux correctifs seront à la charge des responsables impliqués. «On s’excuse des désagréments, (mais il est important de corriger les anomalies constatées). Une chance qu’on a l’aréna de Saint-Romuald pour que les activités sportives puissent se poursuivre normalement», a souligné le magistrat.

Nouvelle étape franchie vers le lien mécanique

Le conseil municipal a adopté deux résolutions lors de la séance en vue de concrétiser la création d’un lien mécanique entre le haut de la falaise, dans l’axe de la rue Marie-Rollet, et le secteur de la Traverse, dans le Vieux-Lévis.

D’abord, les conseillers ont autorisé l’acquisition par la Ville des lots 2 434 515 et 2 434 516 du cadastre du Québec, des lots appartenants au gestionnaire immobilier Méribec situés au sud de la rue Saint-Laurent. Pour ce faire, la municipalité donnera une indemnité financière d’un montant maximum de 920 000 $, taxes nettes incluses, à Méribec et lui cédera les lots 4 457 030 et 5 368 218, soit le stationnement municipal situé à proximité du bâtiment appartenant à Méribec qui accueille notamment l’un des établissements de la microbrasserie Le Corsaire. Rappelons qu’avant cette entente, la Ville avait décrété l’expropriation des deux lots appartenant à Méribec qu’elle convoitait.

Ensuite, les échevins ont approuvé le versement d’une indemnité provisionnelle d’un montant forfaitaire de 8 128 $ à Regart, centre d’artistes en art actuel. Comme l’organisme lévisien louait des locaux dans l’un des bâtiments de Méribec sous le coup d’une expropriation, Regart s’est prévalu d’une disposition inscrite dans la Loi sur l’expropriation, qui permet à un locataire de l’édifice de réclamer une indemnité à l’expropriant.

Notons qu’en ce qui a trait au lien mécanique, Gilles Lehouillier a dévoilé que son administration ferait une annonce avant les élections municipales.

La Ville obtient un trésor

Lors de leur rencontre, les conseillers ont également adopté une résolution pour accepter la donation d’une collection du célèbre artiste lévisien Albert Rousseau. À la suite du décès de Marcel Rousseau, fils d’Albert Rousseau, en janvier 2019, un ensemble d’objets, d’archives et d’œuvres ont été proposés gratuitement à la Ville de Lévis.

L’épouse de Marcel Rousseau, Lucie Labonté, souhaitait faire la donation de ce fonds d’atelier de l’artiste Albert Rousseau. La collection se compose d’un ensemble d’estampes et sérigraphies, de photographies, de documents d’archives, de livres, d’objets relatifs aux études de l’artiste, de matériel d’artiste, d’un chevalet et de soies d’impression.

Rappelons qu’Albert Rousseau est considéré comme l’un des meilleurs peintres-paysagistes du Québec au 20e siècle. Il a également inspiré plusieurs artistes avec son Moulin des arts à Saint-Étienne-de-Lauzon. Le don de Lucie Labonté complétera une collection portant sur Albert Rousseau bien garnie, la municipalité détenant déjà les archives du peintre ainsi que du Moulin des arts.

Vers la conclusion d’une nouvelle entente culturelle

Toujours dans le domaine artistique, les échevins ont finalement adopté une résolution pour signifier l’intention de la Ville de Lévis de renouvelle sa participation dans l’Entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ). Le nouveau pacte sera en vigueur pour 2022 et 2023.

Les discussions pour le renouvellement de l’Entente de développement culturel 2022-2023 sont en cours depuis le printemps dernier. Le cadre de soutien financier a déjà été communiqué par le MCCQ et s’établit ainsi : 258 000 $ en 2022 et 258 000 $ en 2023 pour une entente globale de 516 000 $ sur 2 ans. La contribution du MCCQ sera de 129 000 $ par année, pour un total de 258 000 $, et celle de la Ville de Lévis sera équivalente, soit 129 000 $ par année pour un total de 258 000 $.

Les plus lus

Marc Picard tire sa révérence

Après 19 ans de travail à titre de député provincial de la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard a annoncé, le 3 août, en entrevue avec le Journal qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors de l’élection de cet automne. Bien qu’il avait réaffirmé son intention de se représenter en juin dernier, le député caquiste a entamé une nouvelle réflexion au courant du mois de juillet et a...

Réaménagement de la tête des ponts à Québec : le projet passe à une autre étape

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a annoncé, le 30 juin que le projet de réaménagement des échangeurs au nord des ponts Pierre-Laporte et de Québec passe à l'étape de l'élaboration du dossier d'affaires.

Nominations à la Ville de Lévis

Les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 27 juillet, pour une séance extraordinaire de l'instance. La réunion a permis aux élus d'approuver les nominations de deux dirigeants.

Troisième lien : forages marins en cours

Comme plusieurs Lévisiens l'ont constaté au cours des dernières semaines, des forages marins en eau profonde sont actuellement menés le long du tracé du futur tunnel Québec-Lévis en vue de terminer la caractérisation des sols.

Conseil en bref : nomination d’un nouveau directeur au SPVL

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre de la dernière séance ordinaire du conseil municipal avant le congé de la saison estivale, le 12 juillet dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Une mesure qui arrive «trop peu, trop tard»

Bien qu'elles accueillent favorablement l'annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de payer à taux double le temps supplémentaire effectué par les travailleurs de la santé, les organisations syndicales les représentant se sont désolées, le 21 juillet, qu'il y ait des conditions à l'application de cette mesure et du «laxisme du gouvernement Legault dans ce dossier».

Les principaux partis se préparent pour la campagne

Malgré que l’été semble marquer une certaine pause dans la précampagne électorale, les principaux partis politiques provinciaux planchent sur leurs préparatifs dans la région en vue des élections provinciales qui auront lieu le 3 octobre prochain.

Candidate pour l’environnement

Candidate de Québec solidaire (QS) dans Lévis en 2007, 2008 et 2012, Valérie Cayouette-Guilloteau défendra de nouveau les couleurs de la formation politique de gauche dans ce comté lors des prochaines élections provinciales. Si c’est plutôt les questions sociales qui l’avaient incitée à briguer les suffrages au tournant des années 2010, la professeure de philosophie au Cégep Limoilou sera le visag...

QS : une nouvelle recrue dans Chutes-de-la-Chaudière

Candidate de Québec solidaire (QS) dans Chutes-de-la-Chaudière, Caroline Thibault se lance en politique pour la première fois et briguera le poste de députée dans cette circonscription lors du scrutin du 3 octobre prochain. L’environnement et l’accès à des logements abordables pour les familles sont au cœur de ses préoccupations.

Mario Fortier candidat conservateur dans Chutes-de-la-Chaudière

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a annoncé Mario Fortier comme nouveau candidat dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, le 8 août. L’ancien conseiller municipal, qui a œuvré de 2009 à 2021 et avait été défait lors des dernières élections municipales à Lévis, affrontera donc la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) Martine Biron lors des prochaines élections provinciales.