Les membres du conseil municipal connaissent depuis le 26 novembre les responsabilités qu’ils occuperont au sein des comités de la Ville de Lévis. CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Quelques jours avant la première séance ordinaire du nouveau conseil municipal de Lévis, le maire de la ville, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 26 novembre, les fonctions qu’occuperont les membres de l’instance.

D’abord, Gilles Lehouillier a dévoilé l’identité des membres qui siégeront avec lui au comité exécutif. Maire suppléant et membre de cette instance lors du dernier mandat, Guy Dumoulin sera de nouveau l'un des membres du comité exécutif. Il sera le vice-président de l’instance ainsi que le responsable de l’aménagement du territoire.

Pour le poste de maire suppléant, le conseiller municipal du district Saint-Jean sera remplacé par le conseiller municipal du district Taniata, Michel Patry. Rappelons que ce dernier effectue un retour en politique municipale à Lévis dans le cadre de ce nouveau mandat. Dans le cadre de ses fonctions, Michel Patry siégera également à la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) avec le maire de Lévis.

Également, Isabelle Demers, la conseillère municipale du district Villieu, remplacera Clément Genest, qui a quitté la vie politique cet automne, à titre de présidente du comité des finances et des comités de retraite au sein du comité exécutif.

Membres du conseil municipal au cours du dernier mandat, Serge Côté, Brigitte Duchesneau et Amélie Landry siégeront également sur le comité exécutif, respectivement à titre de responsable de la mobilité durable et du transport, de l’environnement et de la qualité de vie. Notons que les cinq membres du comité exécutif siégeront au conseil de la Communauté métropolitaine de Québec.

Autres rôles

Comme lors du mandat précédent, Ann Jeffrey (Pintendre), Michel Turner (Breakeyville) et Réjean Lamontagne (Saint-Rédempteur) seront respectivement les présidents des conseils d’arrondissement de Desjardins, des Chutes-de-la-Chaudière-Est et des Chutes-de-la-Chaudière-Ouest.

Gilles Lehouillier (comité directeur sur la mobilité durable), Karine Lavertu (conseillère de Charny / comité des services de proximité), Michel Patry (comité de développement économique, main-d’œuvre et revitalisation), Jeannot Demers (conseiller de Saint-Nicolas / commission du développement social et communautaire), Fleur Paradis (conseillère de Lauzon / commission de l’environnement), Serge Bonin (conseiller de Saint-Étienne / Régie intermunicipale de gestion des déchets et comité de démolition), Andrée Kronström (conseillère de Christ-Roi / comité de sécurité publique et circulation ainsi que commission de la culture) et Steve Dorval (conseiller de Notre-Dame / Société de transport de Lévis) assureront la présidence des plus importants comités, commissions et organismes paramunicipaux.

Ajoutons qu’un comité sur le logement social et abordable sera également en place. Amélie Landry et Fleur Paradis siégeront sur ce dernier.

Être en adéquation avec les attentes et faire place à l’opposition

Que ce soit pour les responsabilités au comité exécutif ou pour les autres comités et commissions de la Ville, Gilles Lehouillier a d’ailleurs souligné à plusieurs reprises que son administration avait apporté certains changements afin de refléter les priorités du nouveau conseil et celles identifiées par les citoyens, lors de la campagne électorale.

«Afin de répondre aux attentes de la population, la Ville de Lévis a procédé à une modernisation des mandats de ses commissions et de ses comités. Cette réforme vient actualiser les mandats confiés aux élus, en plus d’établir formellement des liens directs entre les diverses commissions, les divers comités et les membres du comité exécutif. Notre nouvelle mouture des commissions et comités s’inscrit dans cette logique de vouloir bien servir et d’accompagner la population lévisienne», a expliqué le magistrat, en ajoutant par la suite que les élus seraient appelés à aller davantage à la rencontre des citoyens et à tenir des points de presse pour les informer.

Comme il l’avait promis lors de l’assermentation des élus lévisiens le 21 novembre, le premier citoyen a également fait place au seul élu qui ne fait pas partie de sa formation politique, Serge Bonin (Repensons Lévis).

«Sur certains dossiers, M. Bonin n’est pas très loin de nous, comme le zéro déchet. La gestion des matières résiduelles sera l’un des dossiers colossaux du prochain mandat. Une fois que les gens sont élus, ils sont élus comme les candidats de Lévis Force 10, pour travailler ensemble et faire en sorte que, malgré certaines divergences, de travailler dans l’intérêt de la population. Je fais confiance à M. Bonin et son apport sera important dans les dossiers», a déclaré Gilles Lehouillier.

Soulignons finalement qu’au lendemain du dépôt de la mise à jour économique du gouvernement provincial, le maire de Lévis s’est réjoui des investissements promis par Québec pour lutter contre la pénurie de la main-d’oeuvre. Plus particulièrement, Gilles Lehouillier a salué l’intention du gouvernement provincial d’investir pour attirer les étudiants dans les formations des métiers recherchés, notamment la robotique qui a été identifiée comme l’une des solutions à la problématique par plusieurs entreprises lévisiennes.

Les plus lus

Marc Picard tire sa révérence

Après 19 ans de travail à titre de député provincial de la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard a annoncé, le 3 août, en entrevue avec le Journal qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors de l’élection de cet automne. Bien qu’il avait réaffirmé son intention de se représenter en juin dernier, le député caquiste a entamé une nouvelle réflexion au courant du mois de juillet et a...

Nominations à la Ville de Lévis

Les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 27 juillet, pour une séance extraordinaire de l'instance. La réunion a permis aux élus d'approuver les nominations de deux dirigeants.

Une mesure qui arrive «trop peu, trop tard»

Bien qu'elles accueillent favorablement l'annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de payer à taux double le temps supplémentaire effectué par les travailleurs de la santé, les organisations syndicales les représentant se sont désolées, le 21 juillet, qu'il y ait des conditions à l'application de cette mesure et du «laxisme du gouvernement Legault dans ce dossier».

Les principaux partis se préparent pour la campagne

Malgré que l’été semble marquer une certaine pause dans la précampagne électorale, les principaux partis politiques provinciaux planchent sur leurs préparatifs dans la région en vue des élections provinciales qui auront lieu le 3 octobre prochain.

Candidate pour l’environnement

Candidate de Québec solidaire (QS) dans Lévis en 2007, 2008 et 2012, Valérie Cayouette-Guilloteau défendra de nouveau les couleurs de la formation politique de gauche dans ce comté lors des prochaines élections provinciales. Si c’est plutôt les questions sociales qui l’avaient incitée à briguer les suffrages au tournant des années 2010, la professeure de philosophie au Cégep Limoilou sera le visag...

QS : une nouvelle recrue dans Chutes-de-la-Chaudière

Candidate de Québec solidaire (QS) dans Chutes-de-la-Chaudière, Caroline Thibault se lance en politique pour la première fois et briguera le poste de députée dans cette circonscription lors du scrutin du 3 octobre prochain. L’environnement et l’accès à des logements abordables pour les familles sont au cœur de ses préoccupations.

Mario Fortier candidat conservateur dans Chutes-de-la-Chaudière

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a annoncé Mario Fortier comme nouveau candidat dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, le 8 août. L’ancien conseiller municipal, qui a œuvré de 2009 à 2021 et avait été défait lors des dernières élections municipales à Lévis, affrontera donc la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) Martine Biron lors des prochaines élections provinciales.

Sanimax : le maire assure que la Ville soutient la population

Après la publication de témoignages dans des médias de Québec de citoyens de l'ouest de la ville se plaignant de nouvelles odeurs nauséabondes provenant de l'usine de Sanimax à Charny, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a assuré que son administration était proactive dans ce dossier, le 28 juillet.

Martine Biron tentera de reprendre le flambeau de Marc Picard

Le premier ministre du Québec, François Legault, était de passage à Lévis afin d’annoncer officiellement la candidature de Martine Biron dans la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, le 10 août. L’ancienne journaliste et analyste politique portera les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) à la prochaine élection provinciale dans la circonscription qui a élu Marc Picard au cours des 19 der...

Surface soutenu financièrement par Québec

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 21 juillet, qu'il attribue une aide financière de 45 500 $ au spectacle Surface, qui se déroulera du 21 au 23 juillet au quai Paquet dans le secteur de la Traverse.