Le presbytère de Saint-Michel-de-Bellechasse. CRÉDIT : COURTOISIE - ARCHIVES

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, ont annoncé, le 13 décembre, la signature d'un avis d'intention de classement pour l'ensemble paroissial et le presbytère de Saint-Michel-de-Bellechasse.

Par cette décision, le gouvernement provincial protège donc le site, désormais classé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Pour tout immeuble classé, une autorisation de la ministre est notamment nécessaire avant «d'altérer, de restaurer, de réparer, de modifier de quelque façon ou de démolir en tout ou en partie cet immeuble, de le déplacer ou de l'utiliser comme adossement à une construction».

Rappelons que le presbytère de Saint-Michel est le troisième plus ancien presbytère au Québec. Érigé en 1740, il a été agrandi en 1790 et modifié en 1853 et en 1854. Il conserve des composantes de chacune de ces phases et n'a pas subi de modifications importantes depuis la décennie de 1920.

Pour ce qui est de l'ensemble paroissial, Québec estime qu’il est important de le protéger puisqu’il témoigne de l'histoire de la paroisse de Saint-Michel. L’ensemble comprend l'église, la grange à dîme, le cimetière et le presbytère. Les bâtiments et aménagements qu'il regroupe, bien qu'ils aient été modifiés ou reconstruits, occupent le même emplacement depuis 1712, ce qui en fait l'un des plus anciens noyaux paroissiaux du Québec.

Notons que la ministre de la Culture a également signé un avis d'intention de classement pour l'orgue de l'église de Saint-Michel, qui a été fabriqué en 1897 par le facteur Napoléon Déry, et pour le bâton de bedeau, qui a été conçu par l'orfèvre Laurent Amiot vers 1820.

Des élus heureux

À la suite de cette annonce, la députée de Bellechasse et le maire de Saint-Michel, Stéphane Garneau, ont salué la décision prise par la ministre de la Culture.

«Le presbytère est un témoin matériel de l'une des plus anciennes paroisses de la rive sud du Québec, voire d'Amérique, dont les origines remontent à 1678. Notre gouvernement est à l'écoute du milieu et c'est pourquoi la ministre pose ce geste fort de protection envers le presbytère. Maintenant, les gens doivent se mobiliser pour son avenir et le garder bien vivant! », a déclaré Stéphanie Lachance.

«Ce jour doit être marqué d'une pierre blanche. C'est une partie de l'histoire du Québec, l'histoire d'un héritage, que nous consolidons aujourd'hui. Un héritage qui nous a été confié, qui nous survivra et qui est en ce sens une sorte de balise, présente et future. Une société ne peut avancer sans savoir d'où elle vient. L'intention annoncée permettra de planifier de façon judicieuse, clairvoyante et responsable la préservation du presbytère et de son environnement, ce patrimoine matériel et visuel d'exception. Nous pourrons enfin nous donner la chance d'envisager un avenir prometteur pour ce bien des habitantes et habitants de Saint-Michel, ce bien collectif, ce bien national. Nous sommes très heureux et remercions la ministre de cette intention», a renchéri le maire de Saint-Michel-de-Bellechasse.

Les plus lus

Une association du PCQ dans Bellechasse

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a annoncé qu’une association locale est désormais en place dans la circonscription de Bellechasse. C’est par vidéoconférence que les membres du parti ont pris part à la création du groupe, le 6 octobre dernier.

Main-d’œuvre et nouvelles façons de faire dans la mire

Après avoir obtenu la confiance des Lévisiens pour un troisième mandat consécutif en novembre dernier, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, perçoit la prochaine année avec une foule de projets et d’enjeux en tête. À ses yeux, ceux qui retiendront le plus l’attention seront la pénurie de main-d’œuvre et l’adaptation des pratiques et des services à la nouvelle réalité qui a été créée par la COVID-...

La passerelle Harlaka accueillera maintenant les motoneigistes

Passant notamment au-dessus de l’autoroute 20 grâce à la passerelle Harlaka, un nouveau lien de 26 kilomètres permet maintenant aux motoneigistes de se déplacer directement entre Lévis et Bellechasse. C’est le 16 décembre que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le préfet de la MRC de Bellechasse, Yvon Dumont, et le maire de Saint-Henri, Germain Caron, ont annoncé la création du nouveau parcours...

Gilles Lehouillier teste positif à la COVID-19

La Ville de Lévis a laissé savoir, le 16 janvier, par voie de communiqué que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, avait obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, le 15 janvier dernier.

Une année à défendre son district et sa vision

Le conseiller du district Saint-Étienne et seul élu dans l’opposition à l’hôtel de ville de Lévis, Serge Bonin, envisage la prochaine année avec aplomb, lui qui en est à un premier mandat à titre de conseiller municipal. Tout au long de 2022, M. Bonin misera notamment sur le service aux citoyens, tiendra mordicus à ce que la municipalité soit des plus transparentes et invitera les Lévisiens à s’in...

Retour en classe et fin du couvre-feu

Accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, et du directeur national de la Santé publique par intérim, Dr Luc Boileau, le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmé, cet après-midi, le retour en classe des élèves pour le 17 janvier ainsi que la fin du couvre-feu.

Anglade veut une réunion d'urgence de l'Assemblée nationale

En raison de la détérioration de la situation épidémiologique du Québec, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ) et de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale, Dominique Anglade, a demandé, le 7 janvier, que la chambre se réunisse dès la semaine prochaine lors d'une séance extraordinaire.

COVID-19 : Legault en appelle à la solidarité des Québécois afin de respecter les mesures

Le premier ministre du Québec, François Legault, a fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 20 janvier. Alors que le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 se stabilise, le chef du gouvernement soutient cependant que le Québec ne peut se permettre de nouveaux assouplissements en raison de la gravité de la situation épidémiologique. Il a de nouveau fait appel ...

Lehouillier livre un plaidoyer pour la vaccination

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a reçu sa dose de rappel d'un vaccin contre la COVID-19 ce vendredi. À cette occasion, il a encore livré un nouveau plaidoyer en faveur de la vaccination comme solution à la crise sanitaire.

Sanimax : la Ville veut des résultats

Après que le dossier des mauvaises odeurs émanant de l'usine Sanimax de Charny a été de nouveau au cœur de l'actualité le 18 janvier, la Ville de Lévis a réitéré, lors de cette journée, son désir de voir bientôt l'implantation de solutions pour corriger le problème.