Un nouveau lien de 26 kilomètres permet maintenant aux motoneigistes de se déplacer directement entre Lévis et Bellechasse. CRÉDIT : JOSYANNE PRESCOTT

Passant notamment au-dessus de l’autoroute 20 grâce à la passerelle Harlaka, un nouveau lien de 26 kilomètres permet maintenant aux motoneigistes de se déplacer directement entre Lévis et Bellechasse. C’est le 16 décembre que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le préfet de la MRC de Bellechasse, Yvon Dumont, et le maire de Saint-Henri, Germain Caron, ont annoncé la création du nouveau parcours qui emprunte le parcours Harlaka et la Cycloroute de Bellechasse.

Les utilisateurs pourront débuter leur parcours au stationnement sans frais aménagé dans le parc industriel de Lauzon, sur la rue des Riveurs. Une fois la passerelle traversée, ils pourront parcourir les 11 premiers kilomètres en direction de Saint-Henri, puis continuer leur périple avec le prolongement de 15 kilomètres sur la Cycloroute de Bellechasse vers Saint-Anselme. Le nouveau lien permettra notamment aux motoneigistes de se déplacer sur le vaste territoire de la Chaudière-Appalaches et d’améliorer l’offre touristique de ce sport.

«Cette utilisation quatre saisons ne date pas d’hier. Toute cette idée date de 2017 alors que nous avions réalisé la passerelle Harlaka pour le vélo. C’est 26 kilomètres et ça peut sembler anodin, mais c’est l’importance du lien et sa pérennité dans le temps aussi, a souligné M. Lehouillier. Il s’agit à n’en pas douter d’un important outil de promotion, une activité pour nos populations respectives et les visiteurs qui viendront alimenter notre industrie touristique.»

Notons que l’entretien des parcours est réalisé par quatre clubs de motoneige qui gèrent 425 kilomètres de sentiers balisés dans la région. Ce nouveau tracé de motoneige entre la Ville de Lévis et la MRC de Bellechasse témoigne d’une volonté commune de poursuivre, en partenariat, le développement des deux milieux, a ajouté Yvon Dumont.

Un projet en partenariat

 La réalisation de ce sentier a été rendue possible grâce à un partenariat entre Lévis et Bellechasse. En effet, la Ville a contribué à hauteur de 285 000 $ au projet en plus d’accueillir le stationnement incitatif dans le parc industriel Lauzon. Pour sa part, la MRC de Bellechasse s’occupe d’assurer l’utilisation du droit de passage par les motoneigistes sur la Cycloroute. Le montage financier du projet a été complété par une subvention de 100 000 $ du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) du gouvernement provincial.

Rappelons que la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec compte près de 11 000 membres dans la région, dont 3 000 membres au sein des clubs lévisiens. Les retombées économiques annuelles de l’industrie s’élèvent à 42 M$ en Chaudière-Appalaches, dont plus de 10 M$ à Lévis. À l’échelle provinciale, cette industrie génère plus de 3 G$ annuellement.

Les plus lus

Une association du PCQ dans Bellechasse

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a annoncé qu’une association locale est désormais en place dans la circonscription de Bellechasse. C’est par vidéoconférence que les membres du parti ont pris part à la création du groupe, le 6 octobre dernier.

Main-d’œuvre et nouvelles façons de faire dans la mire

Après avoir obtenu la confiance des Lévisiens pour un troisième mandat consécutif en novembre dernier, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, perçoit la prochaine année avec une foule de projets et d’enjeux en tête. À ses yeux, ceux qui retiendront le plus l’attention seront la pénurie de main-d’œuvre et l’adaptation des pratiques et des services à la nouvelle réalité qui a été créée par la COVID-...

La passerelle Harlaka accueillera maintenant les motoneigistes

Passant notamment au-dessus de l’autoroute 20 grâce à la passerelle Harlaka, un nouveau lien de 26 kilomètres permet maintenant aux motoneigistes de se déplacer directement entre Lévis et Bellechasse. C’est le 16 décembre que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le préfet de la MRC de Bellechasse, Yvon Dumont, et le maire de Saint-Henri, Germain Caron, ont annoncé la création du nouveau parcours...

Une année à défendre son district et sa vision

Le conseiller du district Saint-Étienne et seul élu dans l’opposition à l’hôtel de ville de Lévis, Serge Bonin, envisage la prochaine année avec aplomb, lui qui en est à un premier mandat à titre de conseiller municipal. Tout au long de 2022, M. Bonin misera notamment sur le service aux citoyens, tiendra mordicus à ce que la municipalité soit des plus transparentes et invitera les Lévisiens à s’in...

Hausse de taxes de 2,8 % à Saint-Lambert-de-Lauzon

Les élus de Saint-Lambert-de-Lauzon ont adopté le 20 décembre, lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal, le budget 2022 de la Municipalité. Lors du prochain exercice financier, les contribuables lambertins verront leur compte de taxes subir une hausse de 2,8 %, pour tous les secteurs.

Gilles Lehouillier teste positif à la COVID-19

La Ville de Lévis a laissé savoir, le 16 janvier, par voie de communiqué que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, avait obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, le 15 janvier dernier.

Anglade veut une réunion d'urgence de l'Assemblée nationale

En raison de la détérioration de la situation épidémiologique du Québec, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ) et de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale, Dominique Anglade, a demandé, le 7 janvier, que la chambre se réunisse dès la semaine prochaine lors d'une séance extraordinaire.

Retour en classe et fin du couvre-feu

Accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, et du directeur national de la Santé publique par intérim, Dr Luc Boileau, le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmé, cet après-midi, le retour en classe des élèves pour le 17 janvier ainsi que la fin du couvre-feu.

Lehouillier livre un plaidoyer pour la vaccination

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a reçu sa dose de rappel d'un vaccin contre la COVID-19 ce vendredi. À cette occasion, il a encore livré un nouveau plaidoyer en faveur de la vaccination comme solution à la crise sanitaire.

Lachance se réjouit des investissements dans Bellechasse

La députée provinciale de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a dressé son bilan de la dernière année, le 16 décembre dernier. À cette occasion, l’élue caquiste s’est notamment félicitée que le gouvernement provincial ait investi plus de 47 M$ au cours des 12 derniers mois dans sa circonscription.