Audrey Larose-Zicat a fait partie de l’ensemble de chanteurs et de chanteuses qui a participé au volet musical des funérailles nationales de Guy Lafleur. Photo : Courtoisie

Deux artistes originaires de Lévis ont été au cœur des funérailles nationales de Guy Lafleur, l’ancien joueur étoile des Canadiens de Montréal, tenues à Montréal le 3 mai dernier. Audrey Larose-Zicat, une chanteuse d’opéra, et Jean-Michel Grondin, un organiste, ont fait partie de l’ensemble qui a interprété les pièces musicales lors de la cérémonie.

C’est en raison de la grande amitié liant la soprano originaire du secteur Bienville et le musicien originaire du secteur Christ-Roi qu’Audrey Larose-Zicat a pu vivre cette expérience hors de l’ordinaire. Depuis l’an dernier, Jean-Michel Grondin est l’organiste titulaire de la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde, l’église catholique de Montréal où allaient être célébrées les funérailles nationales de Guy Lafleur.

«On travaillait ensemble à l’Oratoire Saint-Joseph et vu notre grande amitié, il m’a amené avec lui pour chanter lors de cérémonies à la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde. Lorsqu’on a appris que les funérailles nationales de Guy Lafleur allaient être célébrées dans cette église, on s’est dit qu’on allait faire équipe avec d’autres artistes. Mon grand ami m’a donc donné cette belle opportunité de chanter de la belle musique avec de grands chanteurs pour un grand monsieur», a expliqué Mme Larose-Zicat, deux jours après la cérémonie.

Le chœur de 16 chanteurs professionnels dans lequel faisait partie la soprano originaire de Lévis et Jean-Michel Grondin à l’orgue ont assuré le volet musical de la cérémonie du début à la fin de cette dernière. À cette occasion, l’ensemble a notamment interprété le Requiem de Mozart et le Requiem de Fauré.

Une expérience marquante

Pour préparer la partie musicale des funérailles nationales, les deux artistes originaires de Lévis ont travaillé fort. Pendant une semaine, Jean-Michel Grondin a œuvré sur ce volet de la cérémonie, notamment puisque les proches de Guy Lafleur, le gouvernement du Québec et les Canadiens de Montréal avaient certaines demandes.

Pour sa part, Audrey Larose-Zicat a également constaté qu’une performance lors de funérailles nationales n’était pas la même chose que toute au-tre représentation qu’elle avait déjà vécue auparavant.

«La cérémonie était à 11h, mais nous avons dû arriver à 9h, le temps de se faire inspecter par la sécurité présente en raison de la participation des politiciens et des joueurs de hockey et de pouvoir pratiquer ensemble une fois avant la cérémonie. Montréal était complètement fermée. C’était très impressionnant d’entendre les gens à l’extérieur clamer le nom de Guy. On entendait leurs cris à travers les murs de la cathédrale. La sérénité de la célébration était aussi belle à voir», a partagé la chanteuse originaire de Lévis.

D’ailleurs, Audrey Larose-Zicat inscrit sa participation comme l’une de ses performances marquantes de sa carrière. «Au niveau musical, on a fait de la grande musique. J’ai vécu de beaux moments lors d’événements à Lévis et à Québec, mais ça, c’est un moment historique. Ce n’est pas quelque chose qui nous arrive tous les jours, même qu’on ne peut avoir la chance que de chanter une seule fois lors d’une cérémonie de cette envergure. C’est un privilège», a-t-elle illustré.

Avoir la chance de chanter

Après avoir vécu cette expérience hors de l’ordinaire, la chanteuse d’opéra, qui a eu la chance de performer en Europe plus tôt dans sa carrière, espère prendre part à des concerts au cours des prochains mois.

«Que ce soit à Lévis ou ailleurs, j’espère pouvoir faire des concerts bientôt. Avec la pandémie, tout est tombé et on repart en quelque sorte de zéro. J’ai la chance de chanter à l’Oratoire Saint-Joseph et à la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde, mais j’espère pouvoir obtenir d’autres occasions de chanter», a conclu l’artiste qui réside désormais dans la région de Montréal.

Les plus lus

Première réussie pour Country Storm

Tenue du 5 au 7 mai à Saint-Étienne-de-Lauzon, la première édition de Country Storm a été couronnée de succès.

Un Lévisien reçoit un Prix Monde de poésie

Un élève de cinquième secondaire de l’École Pointe-Lévy, Étienne Martineau, a remporté les Prix Galaxie Québec 2022 et Monde 2022 de la 37e édition du Concours international de poésie de Trois-Rivières dans la catégorie des 15 à 17 ans.

Un peu de Lévis aux funérailles nationales de Guy Lafleur

Deux artistes originaires de Lévis ont été au cœur des funérailles nationales de Guy Lafleur, l’ancien joueur étoile des Canadiens de Montréal, tenues à Montréal le 3 mai dernier. Audrey Larose-Zicat, une chanteuse d’opéra, et Jean-Michel Grondin, un organiste, ont fait partie de l’ensemble qui a interprété les pièces musicales lors de la cérémonie.

Faire connaître une réalité d’autrefois par l’écriture

À une époque pas si lointaine, les femmes, bien que certaines se trouvaient au sommet de la monarchie, avaient rarement le pouvoir sur leur destin. Le Bouclier et l’Olivier – La reine déchue est le premier roman d’une duologie publié en mars dernier par la Lévisienne Arianne T. Lessard qui relate ce pan de l’histoire.

Hit The Floor de Lévis célèbre ses 10 ans

Après deux ans d’attente, Hit The Floor (HTF) de Lévis pourra enfin célébrer son 10e anniversaire, lors de son volet lévisien qui aura lieu du 19 au 23 mai prochain au Centre des congrès de Lévis.

Rock et vedettes québécoises à l’honneur au Festivent

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que le directeur général de Festivent, Sébastien Huot, a dévoilé, le 25 mai, la programmation musicale de la 39e édition du festival lévisien. Pour son retour sous une mouture plus traditionnelle après les chambardements de la pandémie, l’événement mettra en vedette les performances de groupes de rock américains et britanniques dans le vent...

La musique classique envahit l’ESL le temps d’un week-end

L’Orchestre symphonique de Lévis (OSL) a lancé en grande pompe sa première édition du Weekend classique, le 10 mai dernier. Du 27 au 29 mai prochains, l’église Saint-David-de-l’Auberivière sera bercée par cinq concerts de musique classique diversifiés d’artistes de tous azimuts.

Hymne au printemps en support aux Ukrainiens à l’Église de Saint-Anselme

En collaboration avec la Fabrique Saint-Anselme, la soprano Rachelle Thibodeau a mis sur pied un concert-bénéfice, Hymne au printemps, en support et hommage au peuple ukrainien. Au cours de l’événement, des dons seront récoltés pour la cause et six musiciens prendront part à ce spectacle présenté le 22 mai à 15h à l’Église de Saint-Anselme.

Expositions par les finissants en arts visuels du Cégep de Lévis

Les finissants en arts visuels du Cégep de Lévis présentent leurs expositions Collectarium et Sortir du cadre, qui allient peinture, sculpture et photographie, jusqu’au 18 mai. Le vernissage de Sortir du cadre sera notamment présenté à L’Anglicane, le jeudi 12 mai prochain, à 19h.

La musique légère et excentrique de William Hennessey au VBP

L'auteur-compositeur-interprète William Hennessey invite les mélomanes de la région à découvrir son univers folk urbain francoricain lors de son spectacle au Vieux Bureau de Poste de Saint-Romuald, le 6 mai prochain.