Photo : Teddy ATTIA/M6

L’humoriste originaire de Lévis, Jean-Michel Martel, a pris part à la première ronde de la 17e saison du concours de talents télévisé français La France a un incroyable talent, lors de l’émission télédiffusée le 25 octobre. Ce dernier a présenté un numéro d’humour visuel à sa sauce et les quatre juges, Sugar Sammy, Éric Antoine, Marianne James et Hélène Ségara, ont été unanimes et ont offert quatre oui à l’humoriste.

«Mon gérant m’a proposé qu’on l’essaie. Je trouvais ça complètement absurde, donc j’ai embarqué dans le projet. C’était pour vivre une expérience un peu absurde et advienne que pourra, j’ai envoyé une vidéo d’audition et ils m’ont sélectionné», explique au Journal en riant Jean-Michel Martel.

C’est l’envie de sortir de sa zone de confort qui l’a également poussé à partir en France à la fin août afin de participer à cette première ronde d’auditions devant public et télévisée. Ce dernier s’est mesuré à toutes sortes d’artistes avec des talents extrêmement différents, soit des chanteurs, des danseurs, des magiciens et plusieurs autres.

«Je pense que si j’avais offert un numéro de stand-up classique, ça aurait été difficile, mais mon style d’humour a joué en ma faveur dans le processus de sélection», partage le Lévisien qui a livré un numéro où il présentait un cours d’arts plastiques dont il déconstruit de façon absurde des dessins.

Une adaptation déjà connue

«Le numéro était solide parce que je l’ai joué énormément au Québec, mais c’est toujours stressant quand il faut aller l’essayer sur un autre continent. Le sens de l’humour n’est pas le même, on ne rit pas des mêmes choses, nos codes humoristiques ne sont pas les mêmes, il y a toujours cette crainte-là. Normalement, je ne m’en fais pas, mais quand je suis filmé, c’est différent!», exprime-t-il.

Cependant, Jean-Michel Martel n’était pas à son premier voyage sur le Vieux-Continent, lui qui avait présenté ses numéros avec l’École nationale de l’humour et qui avait remporté le prix Révélation lors du ComediHa! 2019. Ce prix venait notamment avec une participation à trois festivals de la francophonie, dont en Suisse, en Belgique et à Paris.

«J’ai pu roder ce numéro-là quelques fois en Europe. J’y ai fait quelques légères modifications dans le choix des mots pour m’assurer d’être bien compris, mais c’est tout, c’était vraiment une légère adaptation pour moi», souligne l’humoriste.

Les juges ont notamment indiqué qu’il avait proposé un numéro efficace, rythmé et original, c’est ce qui lui a mérité cette unanimité autour de la table de délibération des juges.

Bien que le public était nombreux lors de l’enregistrement, c’est plutôt les caméras qui ont créé un peu de stress chez le Lévisien puisqu’une mauvaise performance ou un faux pas peut être ainsi immortalisé à la télévision.

La suite

Ce sont 120 talents qui tentent de remporter la bourse de 100 000 euros remise au grand gagnant. Avec ses quatre oui, Jean-Michel Martel attend toujours de savoir s’il accèdera ou non à la prochaine étape qu’est celle de la demi-finale. Toutefois, les chances sont grandes que son parcours se poursuive étant donné son résultat lors de la première ronde.

S’il obtient son laissez-passer pour la demi-finale, l’humoriste lévisien souhaite conserver sa signature humoristique, mais étonner de nouveau le public et les juges avec son prochain numéro.

«Je veux maintenir mon humour visuel, mais de continuer à surprendre. Si jamais je me rends en demi-finale, les gens ne seront pas déboussolés, mais je veux offrir quelque chose de nouveau», conclut-il.

Les plus lus

Victoire et accomplissement littéraire d’un jeune auteur

Publié aux Éditions GML, le livre de l’auteur lévisien Alexandre Côté intitulé Mon nom c'est Bob est un roman policier aux accents humoristiques destiné à un jeune public (8 à 13 ans). Le lancement du livre s’est déroulé le 3 novembre dernier à l’école secondaire de l’Envol.

Grande Fréchetterie : rassemblement festif dans le Vieux-Lévis

À l’occasion d’un grand événement-concert de Noël qui rassemblera 70 artistes lévisiens, la Grande Fréchetterie du 4 décembre prochain sera l’occasion de participer à un partage musical et de contes à l’église Notre-Dame, dès 13h30.

Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 : dévoilement des finalistes

À l’occasion du dévoilement des Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches_(CCNCA), la Ville de Lévis a annoncé les trois organismes finalistes pour le Prix Ville de Lévis : l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, la Maison natale de Louis Fréchette et l’Orchestre symphonique de Lévis. Les finalistes des Prix du Conseil des arts et d...

Un recueil de nouvelles réalisé par l’autrice Florence Guay

Percer la brume est un recueil de nouvelles publié aux Éditions GML et écrit par une vingtaine d’auteurs et d’autrices de diverses régions du Québec. L’autrice lévisienne et réalisatrice du projet Florence Guay se réjouit de cette deuxième publication de type collectif, la dernière de sa carrière littéraire. Le lancement du livre s’est tenu en octobre dernier à Beaumont.

Voyage au cœur de soi et du territoire

Né à Lévis en 1953 et résidant de Montréal depuis la fin des années 70, l’auteur et ancien directeur des éditions du Noroît pendant 30 ans, Paul Bélanger, présente son plus récent recueil de poèmes intitulé Traverses.

Les Louanges remporte deux Félix au Gala de l’ADISQ

Lors du dernier Gala de l’ADISQ du 6 novembre dernier, l’auteur-compositeur-interprète natif de Lévis, Vincent Roberge alias Les Louanges, ainsi que son équipe ont remporté deux Félix dans les catégories Prise de son et mixage de l’année, ainsi que Pochette d’album de l’année.

Décroissance et art relationnel à l’honneur chez Regart

Dans le cadre de sa programmation sur deux ans qui propulse la création et la réflexion autour du thème de la décroissance, le centre d’artistes en art actuel, Regart, reçoit Laurent Gagnon à son espace galerie. Les visiteurs pourront apprécier son œuvre immersive Faire du lien pendant toutes les étapes de création, du 11 novembre au 18 décembre. Le point culminant de la conception se déroulera le...

Nouvel atelier de joaillerie dans le Vieux-Charny

L’artiste en métier d’art lévisienne Kim Paquet a créé L’atelier .925 dans le Vieux-Charny au courant de l’été 2022. Ouvert au public, son espace est un véritable lieu d’échange et de création. Elle offre aussi ses collections de bijoux faits à la main et prêts à porter en cohérence avec ses valeurs et sa vision humaniste.

Un concert de Noël pour l’église de Saint-Michel

L’église de Saint-Michel-de-Bellechasse sera l’hôte d’un concert de Noël caritatif, le dimanche 27 novembre à 14h.

Un duo d’autrices mère et fille publie un premier roman augmenté

Aux éditions AppLit, qu’elles ont elles-mêmes créé, Lora Boisvert et Carolyn Chouinard viennent de publier un premier roman jeunesse augmenté intitulé Bandits des mers, destiné aux enfants de 9 ans et plus. Le lancement se tiendra le 12 novembre à la bibliothèque Francine-McKenzie dans le quartier Saint-Jean-Chrysostome.