Deux des musiciens du groupe Ô-Celli lors des présentations devant les élèves.� Photo : Marie-Ève Groleau

Trois des artistes de Ô-Celli, un octuor de violoncellistes basé en Belgique, ont offert un atelier musical à deux classes de première année de l’École Notre-Dame, 11 jours avant un spectacle à L’Anglicane. Invités par Diffusion culturelle de Lévis et L’Anglicane, les artistes ont offerts ces rencontres d’une durée de 45 minutes chacune, le 17 octobre en matinée. �

À l’instar du volet Culture à l’école et en appui au domaine des arts du programme de l’école québécoise, inviter des artistes spécialistes de leur art pour la tenue d’ateliers est «pratique courante» à l’école primaire du Vieux-Lévis.

«Cette année, par exemple, des écrivains et des bédéistes viendront donner à leur tour des ateliers de médiation culturelle et les enseignants pourront par la suite, faire du réinvestissement de la présentation en référence à la visite, dans le contexte de la classe. Ici, dans le Vieux-Lévis, nous sommes à proximité de L’Anglicane, les élèves sont déjà sensibles au fait que la culture et les artistes sont importants, qu’ils soient peintres, musiciens, sculpteurs ou issus d’autres disciplines. Ce type de rencontre avec les artistes d’expérience permet aux élèves de découvrir une passion pour la musique ou d’en poursuivre une, en plus des cours réguliers d’arts plastiques, de musique et d’art dramatique. Voir, toucher les instruments et les matériaux favorise le développement de la créativité», a expliqué la directrice de l’École Notre-Dame, Cathie Guay.

De passage à Lévis, deux des musiciens de l’ensemble Ô-Celli ont permis aux élèves de mieux connaître l’instrument du violoncelle ainsi que les différents instruments à cordes d’un orchestre.

«Au milieu d’une tournée de 15 concerts au Québec et au Canada, ces ateliers pédagogiques nous permettent de nous rapprocher des gens, ce qui est important à l’occasion de notre passage dans la communauté. Le principe de la classe est de présenter les instruments, en quoi ils sont faits, comment ils résonnent, quels sont les noms des parties d’un instrument. Nous donnons l’occasion aux élèves de poser des questions, de se montrer sensible, de toucher à leur sens, même si parfois, ils sont déjà en contact avec la musique et les langages artistiques. À travers ce partage et les démonstrations musicales, nous abordons des notions de géographie, en projetant une carte du monde des pays d’où proviennent les matériaux composés des instruments à cordes», a présenté le cofondateur de l’ensemble Ô-Celli et l’un des huit violoncellistes, Alexandre Beauvoir.

Selon les enseignantes des deux classes de première année, l’émerveillement est au cœur de cette activité de médiation culturelle.

«S’émerveiller et sans écran afin d’approfondir les connaissances générales est primordial. Par le partage de connaissances des artistes, on sème de petites graines chez nos élèves! En tant qu’enseignante, je parle de certains sujets, selon mes connaissances générales et c’est appréciable de recevoir des artistes qui partagent leur propre corpus de connaissances, spécialistes de leur art», a ajouté l’une des enseignante.

Démocratisation culturelle

La programmation de Diffusion cultuelle de Lévis offre plusieurs spectacles destinés à un jeune public ainsi que pour un grand public.

«Nous accueillons des milliers de jeunes à nos activités. Des ateliers en classe préparent les élèves à mieux apprécier les spectacles, qui sortent souvent des sentiers battus. L’atelier de ce matin est exceptionnel et nous avons choisi l’École Notre-Dame qui est notre voisine, à l’occasion de ce partage offert par les artistes de Ô-Celli dans la communauté», a présenté le coordonnateur aux arts de la scène à Diffusion culturelle de Lévis, Francis Patenaude.

Présenté à l’Anglicane le 28 octobre, le concert de l’ensemble Ô-Celli marque un passage lors de leur grande tournée canadienne. Le répertoire offert lors de cette soirée invitera le public à apprécier les œuvres de compositeurs et musiciens de Verdi à Queen, en passant par Strauss ou Piazzolla.

Les plus lus

Victoire et accomplissement littéraire d’un jeune auteur

Publié aux Éditions GML, le livre de l’auteur lévisien Alexandre Côté intitulé Mon nom c'est Bob est un roman policier aux accents humoristiques destiné à un jeune public (8 à 13 ans). Le lancement du livre s’est déroulé le 3 novembre dernier à l’école secondaire de l’Envol.

Grande Fréchetterie : rassemblement festif dans le Vieux-Lévis

À l’occasion d’un grand événement-concert de Noël qui rassemblera 70 artistes lévisiens, la Grande Fréchetterie du 4 décembre prochain sera l’occasion de participer à un partage musical et de contes à l’église Notre-Dame, dès 13h30.

Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 : dévoilement des finalistes

À l’occasion du dévoilement des Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches_(CCNCA), la Ville de Lévis a annoncé les trois organismes finalistes pour le Prix Ville de Lévis : l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, la Maison natale de Louis Fréchette et l’Orchestre symphonique de Lévis. Les finalistes des Prix du Conseil des arts et d...

Un recueil de nouvelles réalisé par l’autrice Florence Guay

Percer la brume est un recueil de nouvelles publié aux Éditions GML et écrit par une vingtaine d’auteurs et d’autrices de diverses régions du Québec. L’autrice lévisienne et réalisatrice du projet Florence Guay se réjouit de cette deuxième publication de type collectif, la dernière de sa carrière littéraire. Le lancement du livre s’est tenu en octobre dernier à Beaumont.

Voyage au cœur de soi et du territoire

Né à Lévis en 1953 et résidant de Montréal depuis la fin des années 70, l’auteur et ancien directeur des éditions du Noroît pendant 30 ans, Paul Bélanger, présente son plus récent recueil de poèmes intitulé Traverses.

Les Louanges remporte deux Félix au Gala de l’ADISQ

Lors du dernier Gala de l’ADISQ du 6 novembre dernier, l’auteur-compositeur-interprète natif de Lévis, Vincent Roberge alias Les Louanges, ainsi que son équipe ont remporté deux Félix dans les catégories Prise de son et mixage de l’année, ainsi que Pochette d’album de l’année.

Décroissance et art relationnel à l’honneur chez Regart

Dans le cadre de sa programmation sur deux ans qui propulse la création et la réflexion autour du thème de la décroissance, le centre d’artistes en art actuel, Regart, reçoit Laurent Gagnon à son espace galerie. Les visiteurs pourront apprécier son œuvre immersive Faire du lien pendant toutes les étapes de création, du 11 novembre au 18 décembre. Le point culminant de la conception se déroulera le...

Nouvel atelier de joaillerie dans le Vieux-Charny

L’artiste en métier d’art lévisienne Kim Paquet a créé L’atelier .925 dans le Vieux-Charny au courant de l’été 2022. Ouvert au public, son espace est un véritable lieu d’échange et de création. Elle offre aussi ses collections de bijoux faits à la main et prêts à porter en cohérence avec ses valeurs et sa vision humaniste.

Un concert de Noël pour l’église de Saint-Michel

L’église de Saint-Michel-de-Bellechasse sera l’hôte d’un concert de Noël caritatif, le dimanche 27 novembre à 14h.

Un duo d’autrices mère et fille publie un premier roman augmenté

Aux éditions AppLit, qu’elles ont elles-mêmes créé, Lora Boisvert et Carolyn Chouinard viennent de publier un premier roman jeunesse augmenté intitulé Bandits des mers, destiné aux enfants de 9 ans et plus. Le lancement se tiendra le 12 novembre à la bibliothèque Francine-McKenzie dans le quartier Saint-Jean-Chrysostome.