Photo : Courtoisie

L’artiste en métier d’art lévisienne Kim Paquet a créé L’atelier .925 dans le Vieux-Charny au courant de l’été 2022. Ouvert au public, son espace est un véritable lieu d’échange et de création. Elle offre aussi ses collections de bijoux faits à la main et prêts à porter en cohérence avec ses valeurs et sa vision humaniste.

À la fois son propre atelier de travail et espace créatif favorisant la rencontre, Kim Paquet accueille les personnes qui désirent fabriquer leurs propres bijoux et qui veulent en faire créer sur mesure.

«J’aime me connecter à ma communauté en l’encourageant à exprimer son vécu par la création, par exemple en matérialisant un souvenir ou en transformant un bijou. Afin de vivre un moment en famille ou entre amis, je peux accueillir jusqu’à six personnes dans mon atelier pour un partage de connaissances et des techniques de base. Ces rencontres sont importantes pour moi à l’égard d’une transmission des savoirs dans mon espace créatif. J’offre de commencer avec l’argent sterling qui est l’une de mes matières premières», a-t-elle abordé.

Détentrice d’un diplôme d’études collégiales à l’École de joaillerie de Montréal et d’un baccalauréat en métier d’art au Nova Scotia College of Art and Design, elle a exposé son travail au Canada, en Espagne, en Roumanie, au Portugal, en France et aux États-Unis.

Auparavant intervenante sociale, Kim Paquet dit avoir «trouvé l’équilibre dans l’aspect concret du travail en atelier».

«Autant dans le travail social que dans l’art et la création, ce qui compte pour moi c’est le processus plutôt que le résultat final. Le travail social et humain est pour moi, parfois abstrait, puisqu’on ne peut pas toujours connaître les résultats des interventions réalisées. Les étapes accomplies au cours d’un processus artistique sont intéressantes à vivre, un peu comme dans le développement humain», a-t-elle ajouté.

Métier d’art

L’artiste crée selon une démarche bien à elle, en utilisant l’argent sterling (aussi connu sous le nom d’argent 925), des métaux précieux, de l’or, des perles et des pierres précieuses, comme le saphir, le zircon et l’émeraude. Boucles d’oreilles, colliers, bracelets et bagues composent son corpus d’œuvres.

«Ce qui m’intéresse, c’est la pureté de la ligne, la géométrie et surtout les contrastes entre les formes. J’utilise par exemple des matériaux nobles, en contraste avec des matériaux plus bruts comme l’acier, la pierre ou le métal. L’une de mes idées principales, selon mes thématiques, est qu’il y a de la beauté dans tout. Je récupère tous les matériaux, tout est conçu et réparé dans mon atelier. Il faut aussi savoir que ce n’est pas une bijouterie régulière, on n’y trouve pas de bijoux d’ailleurs et tout est fait à la main», a-t-elle conclu.

L’artiste offre aussi des cours à l’extérieur de son atelier. Elle part avec son coffre à outils à la rencontre d’élèves du secondaire ou de personnes dans les ressources communautaires, par exemple. Il est possible de consulter son site Web pour plus d’information au kimpaquet.ca.

Les plus lus

Victoire et accomplissement littéraire d’un jeune auteur

Publié aux Éditions GML, le livre de l’auteur lévisien Alexandre Côté intitulé Mon nom c'est Bob est un roman policier aux accents humoristiques destiné à un jeune public (8 à 13 ans). Le lancement du livre s’est déroulé le 3 novembre dernier à l’école secondaire de l’Envol.

Grande Fréchetterie : rassemblement festif dans le Vieux-Lévis

À l’occasion d’un grand événement-concert de Noël qui rassemblera 70 artistes lévisiens, la Grande Fréchetterie du 4 décembre prochain sera l’occasion de participer à un partage musical et de contes à l’église Notre-Dame, dès 13h30.

Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 : dévoilement des finalistes

À l’occasion du dévoilement des Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches_(CCNCA), la Ville de Lévis a annoncé les trois organismes finalistes pour le Prix Ville de Lévis : l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, la Maison natale de Louis Fréchette et l’Orchestre symphonique de Lévis. Les finalistes des Prix du Conseil des arts et d...

Un recueil de nouvelles réalisé par l’autrice Florence Guay

Percer la brume est un recueil de nouvelles publié aux Éditions GML et écrit par une vingtaine d’auteurs et d’autrices de diverses régions du Québec. L’autrice lévisienne et réalisatrice du projet Florence Guay se réjouit de cette deuxième publication de type collectif, la dernière de sa carrière littéraire. Le lancement du livre s’est tenu en octobre dernier à Beaumont.

Voyage au cœur de soi et du territoire

Né à Lévis en 1953 et résidant de Montréal depuis la fin des années 70, l’auteur et ancien directeur des éditions du Noroît pendant 30 ans, Paul Bélanger, présente son plus récent recueil de poèmes intitulé Traverses.

Les Louanges remporte deux Félix au Gala de l’ADISQ

Lors du dernier Gala de l’ADISQ du 6 novembre dernier, l’auteur-compositeur-interprète natif de Lévis, Vincent Roberge alias Les Louanges, ainsi que son équipe ont remporté deux Félix dans les catégories Prise de son et mixage de l’année, ainsi que Pochette d’album de l’année.

Décroissance et art relationnel à l’honneur chez Regart

Dans le cadre de sa programmation sur deux ans qui propulse la création et la réflexion autour du thème de la décroissance, le centre d’artistes en art actuel, Regart, reçoit Laurent Gagnon à son espace galerie. Les visiteurs pourront apprécier son œuvre immersive Faire du lien pendant toutes les étapes de création, du 11 novembre au 18 décembre. Le point culminant de la conception se déroulera le...

Nouvel atelier de joaillerie dans le Vieux-Charny

L’artiste en métier d’art lévisienne Kim Paquet a créé L’atelier .925 dans le Vieux-Charny au courant de l’été 2022. Ouvert au public, son espace est un véritable lieu d’échange et de création. Elle offre aussi ses collections de bijoux faits à la main et prêts à porter en cohérence avec ses valeurs et sa vision humaniste.

Un concert de Noël pour l’église de Saint-Michel

L’église de Saint-Michel-de-Bellechasse sera l’hôte d’un concert de Noël caritatif, le dimanche 27 novembre à 14h.

Un duo d’autrices mère et fille publie un premier roman augmenté

Aux éditions AppLit, qu’elles ont elles-mêmes créé, Lora Boisvert et Carolyn Chouinard viennent de publier un premier roman jeunesse augmenté intitulé Bandits des mers, destiné aux enfants de 9 ans et plus. Le lancement se tiendra le 12 novembre à la bibliothèque Francine-McKenzie dans le quartier Saint-Jean-Chrysostome.