Mathilde Gauvin et Victor Bégin ont été élèves à l’École de musique Jésus-Marie. CRÉDIT : COURTOISIE

Lors des examens de l’École préparatoire Anna Marie Globenski de l’Université Laval, Victor Bégin et Mathilde Gauvin, tous deux élèves à l’École de musique Jésus-Marie, ont obtenu la meilleure note dans leur catégorie respective. Au total, 2 000 examens ont été réalisés dans 6 catégories partout au Québec.

Victor Bégin, violoncelliste et pianiste, est arrivé premier pour son 9e degré de violoncelle, dans la catégorie Instrument autre que le piano, 6e à 10e degré, ex-æquo avec une autre élève du Québec. Le musicien a également obtenu son 7e degré de piano classique. Victor a étudié le violoncelle avec le professeur Richard Pageau, à l’École de musique Jésus-Marie. L’élève poursuit ses études en sciences de la nature au Cégep de Lévis-Lauzon.

La violoniste Mathilde Gauvin a quant à elle obtenu la meilleure note dans la catégorie 11e degré, Instrument autre que le piano. Mathilde a étudié le violon avec Maryse Violette, professeure et directrice pédagogique de l’École de musique Jésus-Marie. Mathilde poursuit ses études en musique au Cégep de Sainte-Foy et enseigne le violon à l’École de musique Jésus-Marie. 

L’élève a par la même occasion remporté la première bourse du mérite Pauline St-Hilaire d’une valeur de 200 $, du nom de la fondatrice de l’école lévisienne, créée en 2018 pour récompenser les efforts de ses élèves à l’obtention de leur 11e degré instrumental aux examens du programme de musique de l’Université Laval. Il faut dire que très peu d’élèves se rendent à ce dernier degré, qui marque la fin du cycle d’apprentissages pour la plupart des instruments. 

Les plus lus

La relève artistique ne prend pas de pause

De jeunes artistes participent à des ateliers avec des professionnelles de l’art actuel dans le cadre du Concours de la relève de Village en Arts. Pandémie oblige, le mentorat se fait virtuellement via la plateforme Zoom. Et la création se porte bien.

Des expositions virtuelles pour des finissants du CLL

Plutôt que d’exposer leurs œuvres chez Regart et au Centre d’exposition Louise-Carrier comme leurs prédécesseurs, les 16 finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) présenteront leurs nouvelles œuvres sur le Web, du 12 mai au 15 août.

Le déconfinement de la culture débutera le 29 mai

C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.

L’art pour faire du bien

Depuis le début de la crise de la COVID-19, les Québécois ont fait preuve de créativité pour se changer les idées. Lévis n’y fait pas exception et plusieurs résidents de la ville ont utilisé l’art pour éloigner l’ennui tout en divertissant les membres de leur communauté.