Caroline Guay et Steve Barakatt espèrent que les participants au cocktail-bénéfice du 30 mai seront nombreux à prendre part à l’encan tenu lors de la soirée. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en présence de gens d’affaires, de donateurs et de politiciens que la 12e campagne de financement annuelle de l’École de musique Jésus-Marie (EMJM) a été lancée, le 25 avril dernier. Grâce à cette initiative qui sera cette année sous la présidence d’honneur de Steve Barakatt, compositeur et pianiste de renommée internationale originaire de Québec, l’institution du Vieux-Lauzon espère récolter 40 000 $.

«J’ai eu la chance d’étudier dans un établissement similaire lorsque j’étais jeune, où la même passion de vouloir inspirer les jeunes et la volonté de créer un monde meilleur étaient présentes. C’est ce que la musique représente. C’est de jouer ensemble, de se comprendre, de partager ensemble une passion. Une passion qui est de plus en plus nécessaire dans une société qui recherche les valeurs de la musique», a d’emblée expliqué M. Barakatt, sur l’importance de la 12e campagne de financement annuelle de l’EMJM.

Comme lors des précédentes éditions, les sous récoltés par l’initiative permettront essentiellement à la plus ancienne école musicale de Lévis d’acheter de nouveaux instruments. Également, la campagne permet chaque année à l’institution d’offrir un soutien financier à des élèves qui désirent poursuivre leur formation musicale.

Présentement en cours, la campagne de financement annuelle de l’EMJM se conclura le 30 mai prochain lors du traditionnel cocktail-bénéfice. L’événement se déroulera dans l’école du Vieux-Lauzon.

Un président d’honneur impliqué

Le lancement de l’initiative annuelle a aussi permis aux dirigeants de l’EMJM de dévoiler l’engagement important que consentira Steve Barakatt au profit de l’institution.

En plus de son rôle de président d’honneur de la 12e édition de la campagne de financement annuelle, le pianiste renommé s’impliquera afin de faire rayonner cette cause lévisienne et agira à titre de conseiller artistique pour l’école pour les trois prochaines années.

«Cette année, pour la campagne de financement annuelle, nous avons fixé un objectif ambitieux de 40 000 $. Mais grâce à l’implication de notre président d’honneur, nous avons bon espoir d’atteindre cet objectif. L’engagement de M. Barakatt pour les trois prochaines années est très significatif pour nous, car il nous confirme que notre contribution au développement des gens et leur bien-être sont reconnus», a souligné Caroline Guay, directrice générale de l’EMJM.

Pour en savoir plus sur la campagne de financement annuelle de l’institution ou pour faire un don, vous pouvez consulter le www.emjm.org/dons/.

Les plus lus

Amener la musique dans les quartiers du Québec

Depuis le début de la crise sanitaire, plusieurs initiatives sont nées pour permettre aux Québécois de se divertir tout en restant sur leur propriété, dont une qui a vu le jour à Lévis. Depuis le 23 juin, les artistes de la région Patrick Dumoulin, Samuel Jalbert-Raymond et Jérémy Plante font vivre la tournée Nomade, une série de concerts mobiles à travers le Québec.

The Young Cast de retour sur NBC le 23 juin

La troupe du studio de danse lévisien District.Mao s'est qualifiée grâce à sa performance présentée le 9 juin dernier à l'émission américaine World of Dance sur NBC. The Young Cast reviendra le 23 juin devant les juges pour défendre sa place dans cette quatrième saison de la compétition.

Un concert à la maison comme si on y était

Le Vieux Bureau de Poste (VBP), avec 17 autres diffuseurs de Réseau Centre dont fait partie la salle lévisienne, diffuseront une série de cinq spectacles en ligne. Malgré une scène bien vivante, l’horizon reste flou pour le déconfinement des salles de spectacles.

Cartographies imaginaires en vitrine

Composée de 16 gravures rehaussées au crayon de couleur, Nous ne contrôlons pas le soleil est une installation de Marie-Claude Drolet. L’œuvre est exposée dans la vitrine de Regart jusqu’au au 26 juin.

Exposition : Louis-Fréchette et Moi à découvrir cet été

La Maison natale de Louis Fréchette a rassemblé 15 artistes qui évoquent dans leurs créations la mémoire de l’écrivain lévisien et son œuvre littéraire. L’exposition d’arts visuels est présentée du 24 juin au 1er septembre.

Le comic book de Ça fout la chienne prend forme

Dans les cartons du Lévisien Luca Jalbert depuis quelques mois, le comic book annuel qui remplacera le magazine trimestriel Ça fout la chienne a littéralement pris son envol en raison de la crise du coronavirus.

La 23e édition de Village en Arts est ouverte

Depuis hier, l'édition 2020 de Village en Arts est accessible au public en ligne. Organisée par l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas, cette exposition virtuelle remplace la 23e mouture de l'événement, qui aurait dû se tenir dans le parc Le Picart cette fin de semaine.

Nicolas Dussault donnera des concerts en ligne cet été

Le pianiste lévisien Nicolas Dussault présente une série de cinq concerts instrumentaux en ligne. Les prestations seront commentées et chacune des soirées musicales se déroulera sous un thème différent.

Du rap québécois virtuel

Le 12 juin dernier, le groupe de rap lévisien Taktika a présenté un concert virtuel de rap québécois. Le spectacle a été tourné en direct de L’Anti Bar et Spectacles à Québec et était disponible sur le Web.

Les comédiens passent devant la caméra

Devant un parterre de sièges vides, les comédiens se donnent la réplique. L’un des spectacles à l’affiche cet été dans la programmation du Théâtre ambulant, présentée par la Ville de Lévis, est en cours de captation sur la scène de L’Anglicane.