Cet été, entrez dans La maison hantée. Pour la saison estivale, le théâtre est de retour à Lévis pour sa 15e édition avec une comédie frissonnante et réjouissante d’Yvon Brochu à découvrir jusqu’au 24 août. Personnages loufoques et mystères glaçants, les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec brûlent les planches et le public s’amuse.

Deux comédiennes s’exilent à la campagne pour y trouver l’inspiration et écrire une comédie. Mais à peine installées, voilà  qu’un facteur éleveur de cochons, une commère obsédée par ses pets-de-sœur et d’autres villageois plus loufoques les uns des autres frappent à la porte de la résidence louée pour l’été par Mireille et Lucie. Chacun de ces énergumènes révèle peu à peu les secrets de cette vieille maison où, chose certaine, ce n’est pas l’inspiration qui manque.

Une comédie savoureuse

Comédie savoureuse jouant habilement avec les codes de l’horreur et de l’épouvante, La maison hantée charme et fait rire par les performances hautes en couleur ainsi que par la complicité sur scène de Gaïa Cherrat Naghshi dans le rôle de Mireille, Noémie F. Savoie qui interprète Lucie, Samuel La Rochelle, un facteur aux multiples visages, et Maureen Roberge sous les traits de Madame Saint-Louis. L’atmosphère travaillée qui plonge le spectateur dans une ambiance sonore et visuelle des plus captivantes est signée par la scénographe originaire de Lévis, Delphine Gagné, elle aussi finissante du Conservatoire d’art dramatique de Québec, qui a conçu les décors, l’éclairage et les costumes.

Un rythme maîtrisé

Dès les premières minutes, le public est happé par l’énergie débordante et le rythme réglé au quart de tour, parfaitement maîtrisé par les quatre comédiens. Brillamment interprétées, les répliques s’enchaînent ponctuées par les rires du public. Le texte d’Yvon Brochu, vif et drôle, laisse à peine le temps aux spectateurs d’entrevoir les indices qui expliquent le mystère de la bâtisse.

Pourquoi autant de frayeurs et de phénomènes étranges dans cette petite maison de campagne? Est-elle vraiment hantée?

La maison hantée, au Vieux Bureau de poste, les mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 20h, jusqu’au 24 août. Les billets sont disponibles sur le site Internet  www.vieuxbureaudeposte.com ou par téléphone au 418 839-1018.

15 ans de théâtre d’été

Pendant la saison estivale, où de nombreux concerts et festivals sont à l’affiche, les trois membres fondateurs de l’organisme ayant repris la gestion du Vieux Bureau de Poste au milieu des années 2000 voulaient se démarquer par leur programmation d’été. 

Sur le traversier qu’il prenait souvent, Stéphane Michaud entend la conversation d’une jeune femme assise non loin de lui. Finissante du Conservatoire d’art dramatique de Québec, elle vient de monter une pièce de théâtre. Il n’en fallait pas plus à Stéphane Michaud pour démarrer l’aventure qui en est à sa 15e édition cette année. 

«C’est là que j’ai eu un déclic. Je me suis dit qu’on pourrait proposer du théâtre d’été», se souvient-il. La proposition est lancée, les élèves acceptent. «Ils nous ont rappelés, on les a rencontrés et ils ont amené leur projet. Ils ont monté une pièce. Ça a été un succès!»

Après un deuxième été concluant, le Vieux Bureau de Poste conclut une entente avec le Conservatoire pour que le théâtre revienne chaque année.

Les plus lus

La vague de Laurent Gagnon déferle à Lévis

Alors que le nouveau complexe aquatique de Saint-Nicolas ouvre enfin ses portes au public le 18 janvier, les premiers visiteurs découvriront, en plus des installations sportives, une œuvre sculpturale de l’artiste de Québec Laurent Gagnon. L’artiste nous a ouvert les portes de son atelier pendant le processus de création.

Le sapin de Léna

Comme chaque année, l'auteure lévisienne Brigitte Allard nous propose un conte de Noël de sa création. Bonne lecture!

12 danseuses lévisiennes avec Les Grands Ballets

Lors de la présentation de Casse-Noisette au Grand Théâtre de Québec en décembre dernier, 12 élèves de l’école Élédanse étaient du spectacle.

Regard artistique bienveillant sur la petite enfance

Dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits, le centre de la petite enfance (CPE) La Chiffonnelle (Mouvement Desjardins), a voulu mettre en lumière le nouveau programme éducatif des services de garde à la petite enfance.

Ses sculptures à Montréal

Le joueur de hockey vedette, Guy Carbonneau, a été intronisé au Temple de la renommée. Rosanne Pommerleau, sculptrice qui a récemment quitté Saint-Michel-de- Bellechasse pour s’installer à Saint-Gervais, a réalisé son portrait en bronze pour le musée des Canadiens. Guy Carbonneau est le troisième joueur sculpté par l’artiste en haut relief, après Rogatien Vachon et Mark Recchi.

Une œuvre de Daniel Bonneau au ministère de la Culture

Grâce à l’aide du député de Chauveau, Sylvain Lévesque, Daniel Bonneau, peintre naturaliste de Saint-Anselme, a pu remettre, le 17 décembre dernier, l’une de ses animations sur pierre à la ministre de la Culture du Québec, Nathalie Roy.

Une nouvelle saison de rencontres littéraires foisonnantes

Autour d’une tasse de thé, les amateurs de mots sont conviés à des rencontres surprenantes et émouvantes avec des auteurs. La saison littéraire à la Maison natale de Louis Fréchette débute le 26 janvier.

Un voyage inoubliable raconté

Le Club de photo de Lévis recevra Denis Bouchard, le 13 janvier dès 19h au Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald, dans le cadre de sa série d'activités. présentera une conférence sur son safari photo en Tanzanie.

Nadia Bélanger fait rimer blanc avec gourmand

Après le noir, l’artiste Nadia Bélanger vire au blanc. L’artiste revient à la Galerie d’Art des Deux-Ponts avec ses photographies culinaires, du 16 janvier au 29 février. Le visiteur est invité à redécouvrir l’art de la table d’un nouvel œil, celui de la photographe.

Concours d’œuvres d’art : la liste des artistes dévoilée

Les œuvres choisies dans le cadre de la 22e édition du Concours d’œuvres d’art de Diffusion culturelle de Lévis seront présentées du 26 janvier au 26 février au Centre d’exposition Louise-Carrier.