CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Les talents d’ici réunis sur la scène de Surface ont chanté, dansé et jonglé dans un écrin de lumière, avec la ville de Québec pour décor. Présenté par la municipalité de Lévis, le spectacle gratuit est de retour pour deux soirs encore, ce vendredi 19 juillet et le samedi 20 juillet à 21h, au quai Paquet.

Ils sont 28 artistes émergents de la Chaudière-Appalaches et de Québec à participer à cette troisième édition de Surface, intitulée Virer à l'envers. Pendant une heure trente, musique, danse et cirque se marient, du folk à l’électro, en passant par le hip-hop, le swing et la chanson française. Et, c’est aussi dans les airs que le spectacle s’apprécie avec un très beau numéro de sangles aériennes de Claire Hopson à 60 pieds de haut. 

Cette année encore, Surface privilégie les reprises de succès musicaux d’artistes internationaux plutôt que la création originale. Au programme : un medley Daft punk à la sauce pop de Mc12, des succès de Mark Ronson et Miley Cyrus revisités en version country par Jessica Pruneau, Beyoncé aux rythmes rock’n’roll et swing de Melvis and the Jive Cats, un classique de Serge Gainsbourg en harmonies vocales par De Si Belles entremêlé d’électro de Millimetrik et le nouveau Stromae Yann Brassard, avec ses accents rock & jazz. 

Les danseurs de la troupe Motion et le duo Willow, qui a participé à l’émission Révolution, accompagneront les interprètes dans leurs prestations, ainsi que le jongleur Marcelo Carrillo Matta et l’artiste de body painting, Julie Caouette.

Un visuel impressionnant 

Trois scènes, cinq écrans et une installation lumineuse impressionnante, les créateurs de Surface ont misé sur des effets visuels qui font sensation. Surface est produit par Evenma et la conception est réalisée par Matièrs, une entreprise de Québec spécialisée dans la création de spectacles et d’installations multimédias.

Nouveauté cette année, un petit groupe du public profite du spectacle dans une zone située au milieu des installations. Les performances des artistes se déroulent au plus près des spectateurs grâce au podium qui s’avance dans la foule.

Le public est invité à voter pour son artiste favori, qui remportera une bourse de 1000 $. Il est possible de participer jusqu’à ce soir sur la page Facebook de Léviko Hyudai qui offre le prix.

Dès 16h aujourd’hui et 11h demain, les cinq camions de cuisine de rue serviront des mets variés et il y aura de la musique sur le quai Paquet. Le spectacle Surface débutera vers 21 h.


Les plus lus

Déferlante de bombes pour Sean Paul au Festivent

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le Festivent s’agrandit pour accueillir plus de monde

Le Festivent a dévoilé une nouvelle scénographie pour sa scène principale. Sur le deuxième site, la superficie d’accueil a été doublée. Le festival lévisien se tiendra du 31 juillet au 4 août.

Patrice Michaud sans accroc au Festivent

C’est un Patrice Michaud solide accompagné de ses musiciens qu’ont accueilli à bras ouverts les festivaliers du Festivent Ville de Lévis sur la scène Hydro-Québec, hier soir. L’auteur-compositeur-interprète a offert une prestation complètement folle à la foule nombreuse.

Un succès pour la 37e édition du Festivent

Le Festivent Ville de Lévis a conclu ses festivités le 4 août dernier, celles-ci avaient débuté le 31 juillet. Le festival de Saint-Jean-Chrysostome comptait parmi ses têtes d’affiche Weezer, les Cowboys Fringants et Sean Paul pour ne nommer que ceux-là.

Festivent : Le bal est ouvert avec Smash Mouth

Après avoir fracassé des records d’affluence en 2018, les attentes étaient élevées en cette première soirée de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis, le mercredi 31 août. C’est la formation californienne Smash Mouth qui avait la tâche ardue de performer en premier sur la toute nouvelle scène Loto-Québec.

La Chicane rallume la flamme

Le public n’a pas boudé les retrouvailles, bien au contraire, avec le groupe qui a marqué le rock québécois des années 1990, jusqu’au milieu des années 2000. De passage sur la scène Hydro-Québec du Festivent vendredi soir, La Chicane a offert une prestation enlevée et touchante à la foule qui n’avait rien oublié des paroles de ses plus grands succès.

Festivent : Effervescence musicale signée Gregory Charles

Le dernier invité à fouler les planches de la scène Hydro-Québec pour l’édition 2019 du festival était nul autre que le généreux Gregory Charles. Le virtuose, entouré d’une équipe de six musiciens, a mis le feu à la place en laissant libre cours à la musique.

Weezer et sa performance impeccable

Le parc Champigny était bien plein hier soir lorsque la tête d’affiche de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis s’est présentée sur la scène Loto-Québec. Weezer s’est organisé pour offrir une performance sans flafla à la hauteur de sa renommée.

Ça jazze à Lévis avec des spectacles hauts en couleur

Le Festival Jazz etcetera, qui a débuté hier soir, fait vibrer les rues du Vieux-Lévis jusqu’à dimanche, pour une treizième année consécutive. En ouverture, Roxanne Burns and the Gentlemen, Daniel Thouin et la Lévisienne Carmen Genest, accompagnée de Joël Thibault and the Outsiders, se sont succédés sur les deux scènes.