CRÉDIT:COURTOISIE

Décodeur des relations entre les deux sexes, la comédie adaptée du livre à succès de John Gray Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus sera présentée à L’Anglicane le 27 juillet.

Depuis dix ans, le monologue théâtral bat des records de popularité au théâtre. Avec humour et légèreté, Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus aborde les rapports entre les gentes féminine et masculine. 

 «On est beaucoup sur scène… Mais je suis tout seul, plaisante Jamin Choutki de la Comédie de Montréal. Le comédien est de retour à Lévis où le public a déjà pu le voir dans plusieurs comédies. «C’est un spectacle-conférence.» 

Un professeur et une foule de personnages

C’est un professeur qui parle. Il explique les relations entre les hommes et les femmes par des mises en situation. Et joue ainsi tous les personnages qui apparaissent au fil de la présentation. Toute une performance pour l’unique comédien de la pièce. «Ça explique comment l’un ou l’autre peut réagir face à diverses situations, comment chacun se définit», présente Jamin Choutki.

«On a chacun un côté masculin et un côté féminin, ajoute-t-il. Donc, on peut se reconnaître d’un bord ou de l’autre. Ce n’est pas lié qu’au sexe. On rit des travers des uns et des autres. Et on s’y reconnait, alors on rit doublement.»

Le public s’amuse

Et il aime voir les réactions amusées du public. «C’est un peu interactif, et les gens réagissent au-delà de ce qu’on peut espérer. C’est ça qui est très drôle!»

Quand le comédien parodie la chanson de Claude François Comme d’habitude, les spectateurs participent. «C’est le public qui fait la chute en chantant comme d’habitude. C’est très drôle!»

Il ne doute pas que les gens se reconnaitront et riront encore de la pièce une fois rentrés chez eux quand les situations de la vie quotidienne leur rappelleront ce qu’ils ont vu sur scène. «C’est un spectacle qui est là pour amuser», prévient le comédien.

Réservations par téléphone au 418 838-6000 ou sur la billetterie en ligne de la salle, billetterie.langlicane.com.

Les plus lus

La vague de Laurent Gagnon déferle à Lévis

Alors que le nouveau complexe aquatique de Saint-Nicolas ouvre enfin ses portes au public le 18 janvier, les premiers visiteurs découvriront, en plus des installations sportives, une œuvre sculpturale de l’artiste de Québec Laurent Gagnon. L’artiste nous a ouvert les portes de son atelier pendant le processus de création.

Le sapin de Léna

Comme chaque année, l'auteure lévisienne Brigitte Allard nous propose un conte de Noël de sa création. Bonne lecture!

12 danseuses lévisiennes avec Les Grands Ballets

Lors de la présentation de Casse-Noisette au Grand Théâtre de Québec en décembre dernier, 12 élèves de l’école Élédanse étaient du spectacle.

Regard artistique bienveillant sur la petite enfance

Dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits, le centre de la petite enfance (CPE) La Chiffonnelle (Mouvement Desjardins), a voulu mettre en lumière le nouveau programme éducatif des services de garde à la petite enfance.

Ses sculptures à Montréal

Le joueur de hockey vedette, Guy Carbonneau, a été intronisé au Temple de la renommée. Rosanne Pommerleau, sculptrice qui a récemment quitté Saint-Michel-de- Bellechasse pour s’installer à Saint-Gervais, a réalisé son portrait en bronze pour le musée des Canadiens. Guy Carbonneau est le troisième joueur sculpté par l’artiste en haut relief, après Rogatien Vachon et Mark Recchi.

Une œuvre de Daniel Bonneau au ministère de la Culture

Grâce à l’aide du député de Chauveau, Sylvain Lévesque, Daniel Bonneau, peintre naturaliste de Saint-Anselme, a pu remettre, le 17 décembre dernier, l’une de ses animations sur pierre à la ministre de la Culture du Québec, Nathalie Roy.

Une nouvelle saison de rencontres littéraires foisonnantes

Autour d’une tasse de thé, les amateurs de mots sont conviés à des rencontres surprenantes et émouvantes avec des auteurs. La saison littéraire à la Maison natale de Louis Fréchette débute le 26 janvier.

Un voyage inoubliable raconté

Le Club de photo de Lévis recevra Denis Bouchard, le 13 janvier dès 19h au Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald, dans le cadre de sa série d'activités. présentera une conférence sur son safari photo en Tanzanie.

Nadia Bélanger fait rimer blanc avec gourmand

Après le noir, l’artiste Nadia Bélanger vire au blanc. L’artiste revient à la Galerie d’Art des Deux-Ponts avec ses photographies culinaires, du 16 janvier au 29 février. Le visiteur est invité à redécouvrir l’art de la table d’un nouvel œil, celui de la photographe.

Concours d’œuvres d’art : la liste des artistes dévoilée

Les œuvres choisies dans le cadre de la 22e édition du Concours d’œuvres d’art de Diffusion culturelle de Lévis seront présentées du 26 janvier au 26 février au Centre d’exposition Louise-Carrier.