CRÉDIT:COURTOISIE

Décodeur des relations entre les deux sexes, la comédie adaptée du livre à succès de John Gray Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus sera présentée à L’Anglicane le 27 juillet.

Depuis dix ans, le monologue théâtral bat des records de popularité au théâtre. Avec humour et légèreté, Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus aborde les rapports entre les gentes féminine et masculine. 

 «On est beaucoup sur scène… Mais je suis tout seul, plaisante Jamin Choutki de la Comédie de Montréal. Le comédien est de retour à Lévis où le public a déjà pu le voir dans plusieurs comédies. «C’est un spectacle-conférence.» 

Un professeur et une foule de personnages

C’est un professeur qui parle. Il explique les relations entre les hommes et les femmes par des mises en situation. Et joue ainsi tous les personnages qui apparaissent au fil de la présentation. Toute une performance pour l’unique comédien de la pièce. «Ça explique comment l’un ou l’autre peut réagir face à diverses situations, comment chacun se définit», présente Jamin Choutki.

«On a chacun un côté masculin et un côté féminin, ajoute-t-il. Donc, on peut se reconnaître d’un bord ou de l’autre. Ce n’est pas lié qu’au sexe. On rit des travers des uns et des autres. Et on s’y reconnait, alors on rit doublement.»

Le public s’amuse

Et il aime voir les réactions amusées du public. «C’est un peu interactif, et les gens réagissent au-delà de ce qu’on peut espérer. C’est ça qui est très drôle!»

Quand le comédien parodie la chanson de Claude François Comme d’habitude, les spectateurs participent. «C’est le public qui fait la chute en chantant comme d’habitude. C’est très drôle!»

Il ne doute pas que les gens se reconnaitront et riront encore de la pièce une fois rentrés chez eux quand les situations de la vie quotidienne leur rappelleront ce qu’ils ont vu sur scène. «C’est un spectacle qui est là pour amuser», prévient le comédien.

Réservations par téléphone au 418 838-6000 ou sur la billetterie en ligne de la salle, billetterie.langlicane.com.

Les plus lus

Déferlante de bombes pour Sean Paul au Festivent

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le Festivent s’agrandit pour accueillir plus de monde

Le Festivent a dévoilé une nouvelle scénographie pour sa scène principale. Sur le deuxième site, la superficie d’accueil a été doublée. Le festival lévisien se tiendra du 31 juillet au 4 août.

Patrice Michaud sans accroc au Festivent

C’est un Patrice Michaud solide accompagné de ses musiciens qu’ont accueilli à bras ouverts les festivaliers du Festivent Ville de Lévis sur la scène Hydro-Québec, hier soir. L’auteur-compositeur-interprète a offert une prestation complètement folle à la foule nombreuse.

Un succès pour la 37e édition du Festivent

Le Festivent Ville de Lévis a conclu ses festivités le 4 août dernier, celles-ci avaient débuté le 31 juillet. Le festival de Saint-Jean-Chrysostome comptait parmi ses têtes d’affiche Weezer, les Cowboys Fringants et Sean Paul pour ne nommer que ceux-là.

Festivent : Le bal est ouvert avec Smash Mouth

Après avoir fracassé des records d’affluence en 2018, les attentes étaient élevées en cette première soirée de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis, le mercredi 31 août. C’est la formation californienne Smash Mouth qui avait la tâche ardue de performer en premier sur la toute nouvelle scène Loto-Québec.

La Chicane rallume la flamme

Le public n’a pas boudé les retrouvailles, bien au contraire, avec le groupe qui a marqué le rock québécois des années 1990, jusqu’au milieu des années 2000. De passage sur la scène Hydro-Québec du Festivent vendredi soir, La Chicane a offert une prestation enlevée et touchante à la foule qui n’avait rien oublié des paroles de ses plus grands succès.

Festivent : Effervescence musicale signée Gregory Charles

Le dernier invité à fouler les planches de la scène Hydro-Québec pour l’édition 2019 du festival était nul autre que le généreux Gregory Charles. Le virtuose, entouré d’une équipe de six musiciens, a mis le feu à la place en laissant libre cours à la musique.

Weezer et sa performance impeccable

Le parc Champigny était bien plein hier soir lorsque la tête d’affiche de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis s’est présentée sur la scène Loto-Québec. Weezer s’est organisé pour offrir une performance sans flafla à la hauteur de sa renommée.

Ça jazze à Lévis avec des spectacles hauts en couleur

Le Festival Jazz etcetera, qui a débuté hier soir, fait vibrer les rues du Vieux-Lévis jusqu’à dimanche, pour une treizième année consécutive. En ouverture, Roxanne Burns and the Gentlemen, Daniel Thouin et la Lévisienne Carmen Genest, accompagnée de Joël Thibault and the Outsiders, se sont succédés sur les deux scènes.