À l'ouverture jeudi, les averses de début de soirée n'ont pas découragé les festivaliers et la soirée s'est poursuivie sous un ciel clément. CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Le Festival Jazz etcetera, qui a débuté hier soir, fait vibrer les rues du Vieux-Lévis jusqu’à dimanche, pour une treizième année consécutive. En ouverture, Roxanne Burns and the Gentlemen, Daniel Thouin et la Lévisienne Carmen Genest, accompagnée de Joël Thibault and the Outsiders, se sont succédés sur les deux scènes.

Festival de rue situé au cœur de Lévis, Jazz etcetera présente une vingtaine de spectacles, sur quatre jours, aux tonalités variées et toujours chaudes, jazz, blues, soul, funky et big band.

Tout comme l'été dernier, le Festival présentera tous ses concerts sur ses deux scènes, dans le quadrilatère de la rue Saint-Louis et de la côte du Passage. L'avenue Bégin sera piétonnière durant le Festival et des spectacles d'animation de rue y seront présentés.

Vendredi Blues

Le vendredi 100 % blues est de retour ce soir avec la présentation de trois spectacles : Guy Bélanger Band et son invitée Kim Richardson (à 18h30, sur la scène Desjardins), Paul DesLauriers Band et son invité Dawn Tyler Watson (à 20h15, sur la scène St-Louis) et, directement de l'Australie, The Lachy Doley Group (à 21h45, sur la scène Desjardins).

Du jazz pour tous le samedi

Le samedi 10 août, la journée débutera dès 15h avec le groupe Les Évadés, un collectif instrumental à l’univers sonore éclectique, mélangeant des influences jazz, rock et world. Leur second album Black Mamba fusionne une section rythmique à la guitare, la basse et la batterie dérivée de l’esthétique pop-rock à une section de cordes violon et violoncelle qui confère une dimension lyrique, voire classique à leur musique.

Puis, l'ensemble Rémi-Jean LeBlanc sera sur la scène St-Louis à partir de 16h15.

Suivront à 17h45, sur la scène Desjardins, Mathieu Fiset & The RoboJazz Band. Jeune musicien basé à Québec, sa musique est dominée par les claviers, les synthétiseurs et les percussions, et rythmée par des accents jazz fusion, R&B, rock progressif, classique et musique électronique.

Gabrielle Shonk rendra hommage à Billie Holiday sur la scène St-Louis, dès 19h.

À partir de 20h30, le groupe Busty and the Bass donnera une prestation sur la scène Desjardins.

Pour terminer la soirée, le house band Bill’s Bounce Club sera présent dès 22h, sur la scène Saint-Louis, pour faire bouger le public sur sa musique à saveur disco et funk. Composé d’Alex Blanchette au chant, Simon Guay à la guitare, Edouard Robertson à la basse, François Pelletier à la batterie, William Lévesque au clavier ainsi que des invités surprises, le groupe revisitera de vieux succès des années 70 et 80 à sa manière.

De plus, L'Anglicane présentera Bryan Lee, Six String Therapy, à 20h.

Le dimanche, on garde le rythme

Dimanche 11 août, la traditionnelle messe jazzée aura lieu dès 10h15 à l'Église Notre-Dame de la Victoire de Lévis.

La scène St-Louis accueillera dès 13h le Manitou Quartet, un quatuor au jazz moderne, inspiré par les géants du passé et les innovateurs contemporains. Les musiciens interprèteront un répertoire plein de fraîcheur, dont plusieurs compositions colorées et introspectives.

Nouvelle R, trio à saveur jazz et musique du monde, foulera les planches de la scène St-Louis, dès 14h15. Ses trois membres composent, arrangent et interprètent des œuvres en s'efforçant de développer une sonorité nouvelle, chaleureuse et énergique. Depuis sa création, le trio s'est donné comme mission de réconcilier le grand public avec la musique jazz.

Le Festival prendra fin avec l'Orchestre d'harmonie des Chutes avec 45 musiciens sur scène qui présenteront leur spectacle Et si on dansait?

 

Les plus lus

Déferlante de bombes pour Sean Paul au Festivent

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le Festivent s’agrandit pour accueillir plus de monde

Le Festivent a dévoilé une nouvelle scénographie pour sa scène principale. Sur le deuxième site, la superficie d’accueil a été doublée. Le festival lévisien se tiendra du 31 juillet au 4 août.

Patrice Michaud sans accroc au Festivent

C’est un Patrice Michaud solide accompagné de ses musiciens qu’ont accueilli à bras ouverts les festivaliers du Festivent Ville de Lévis sur la scène Hydro-Québec, hier soir. L’auteur-compositeur-interprète a offert une prestation complètement folle à la foule nombreuse.

Un succès pour la 37e édition du Festivent

Le Festivent Ville de Lévis a conclu ses festivités le 4 août dernier, celles-ci avaient débuté le 31 juillet. Le festival de Saint-Jean-Chrysostome comptait parmi ses têtes d’affiche Weezer, les Cowboys Fringants et Sean Paul pour ne nommer que ceux-là.

Festivent : Le bal est ouvert avec Smash Mouth

Après avoir fracassé des records d’affluence en 2018, les attentes étaient élevées en cette première soirée de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis, le mercredi 31 août. C’est la formation californienne Smash Mouth qui avait la tâche ardue de performer en premier sur la toute nouvelle scène Loto-Québec.

Festivent : Effervescence musicale signée Gregory Charles

Le dernier invité à fouler les planches de la scène Hydro-Québec pour l’édition 2019 du festival était nul autre que le généreux Gregory Charles. Le virtuose, entouré d’une équipe de six musiciens, a mis le feu à la place en laissant libre cours à la musique.

La Chicane rallume la flamme

Le public n’a pas boudé les retrouvailles, bien au contraire, avec le groupe qui a marqué le rock québécois des années 1990, jusqu’au milieu des années 2000. De passage sur la scène Hydro-Québec du Festivent vendredi soir, La Chicane a offert une prestation enlevée et touchante à la foule qui n’avait rien oublié des paroles de ses plus grands succès.

Weezer et sa performance impeccable

Le parc Champigny était bien plein hier soir lorsque la tête d’affiche de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis s’est présentée sur la scène Loto-Québec. Weezer s’est organisé pour offrir une performance sans flafla à la hauteur de sa renommée.

Ça jazze à Lévis avec des spectacles hauts en couleur

Le Festival Jazz etcetera, qui a débuté hier soir, fait vibrer les rues du Vieux-Lévis jusqu’à dimanche, pour une treizième année consécutive. En ouverture, Roxanne Burns and the Gentlemen, Daniel Thouin et la Lévisienne Carmen Genest, accompagnée de Joël Thibault and the Outsiders, se sont succédés sur les deux scènes.