CRÉDIT : COURTOISIE

L’artiste de Québec expose ses peintures au Centre d’exposition Louise-Carrier. Résonances - Les murs se racontent est présentée du 8 septembre au 2 octobre.

«Toute grande ville contemporaine porte en son corps les traces du passage du temps.» Au fil de ses déambulations urbaines, Odette Théberge s’approprie les marques laissées. Elle s’intéresse aux surfaces vieillies et à leur histoire.

«Son regard recueille une succession d’incidents ou la lente intervention des années sur la matière. Adoptant le même langage visuel que celui de l’artisan original, usant des mêmes gestes et des mêmes stratégies, elle superpose les couches de matériaux, de couleurs, de textures et d’écriture. Sa démonstration devient un dialogue ininterrompu, souvent intime, quelquefois débordant avec la matière et la mémoire», présente-t-elle dans un texte écrit en collaboration avec Jacqueline Bouchard.

Formée aux Beaux-Arts de Québec, en histoire de l’art et en gravure, elle poursuit une carrière en arts visuels depuis 1970. De nombreuses expositions individuelles et collectives ainsi que la réalisation de plusieurs œuvres intégrées à l’architecture ont ponctué son parcours. De 1989 à 2007, elle a enseigné les arts au Cégep Limoilou.

Résonances - Les murs se racontent, peintures d’Odette Théberge, du 8 septembre au 2 octobre, au Centre d’exposition Louise-Carrier, situé au 33, rue Wolfe à Lévis. Le vernissage aura lieu en présence de l’artiste le dimanche 8 septembre, à 13h30. 

Odette Théberge donnera une conférence dans le cadre des Rencontres artistiques, au sujet de ses œuvres récentes, le dimanche 15 septembre à 14h. L’artiste reviendra sur le processus de création des 50 dernières années qui a mené à ses créations. La peintre reviendra sur les grandes périodes de sa production. Elle présentera également les différentes étapes qui ont conduit à la conception et à la réalisation des œuvres qui composent l’exposition en cours.

L’artiste animera également une visite commentée, le dimanche 29 septembre à 14h. En sa compagnie, le public parcourra l’exposition et découvrira une femme engagée et passionnée.

Les plus lus

La vague de Laurent Gagnon déferle à Lévis

Alors que le nouveau complexe aquatique de Saint-Nicolas ouvre enfin ses portes au public le 18 janvier, les premiers visiteurs découvriront, en plus des installations sportives, une œuvre sculpturale de l’artiste de Québec Laurent Gagnon. L’artiste nous a ouvert les portes de son atelier pendant le processus de création.

Le sapin de Léna

Comme chaque année, l'auteure lévisienne Brigitte Allard nous propose un conte de Noël de sa création. Bonne lecture!

12 danseuses lévisiennes avec Les Grands Ballets

Lors de la présentation de Casse-Noisette au Grand Théâtre de Québec en décembre dernier, 12 élèves de l’école Élédanse étaient du spectacle.

Regard artistique bienveillant sur la petite enfance

Dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits, le centre de la petite enfance (CPE) La Chiffonnelle (Mouvement Desjardins), a voulu mettre en lumière le nouveau programme éducatif des services de garde à la petite enfance.

Ses sculptures à Montréal

Le joueur de hockey vedette, Guy Carbonneau, a été intronisé au Temple de la renommée. Rosanne Pommerleau, sculptrice qui a récemment quitté Saint-Michel-de- Bellechasse pour s’installer à Saint-Gervais, a réalisé son portrait en bronze pour le musée des Canadiens. Guy Carbonneau est le troisième joueur sculpté par l’artiste en haut relief, après Rogatien Vachon et Mark Recchi.

Une œuvre de Daniel Bonneau au ministère de la Culture

Grâce à l’aide du député de Chauveau, Sylvain Lévesque, Daniel Bonneau, peintre naturaliste de Saint-Anselme, a pu remettre, le 17 décembre dernier, l’une de ses animations sur pierre à la ministre de la Culture du Québec, Nathalie Roy.

Un voyage inoubliable raconté

Le Club de photo de Lévis recevra Denis Bouchard, le 13 janvier dès 19h au Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald, dans le cadre de sa série d'activités. présentera une conférence sur son safari photo en Tanzanie.

Une nouvelle saison de rencontres littéraires foisonnantes

Autour d’une tasse de thé, les amateurs de mots sont conviés à des rencontres surprenantes et émouvantes avec des auteurs. La saison littéraire à la Maison natale de Louis Fréchette débute le 26 janvier.

Nadia Bélanger fait rimer blanc avec gourmand

Après le noir, l’artiste Nadia Bélanger vire au blanc. L’artiste revient à la Galerie d’Art des Deux-Ponts avec ses photographies culinaires, du 16 janvier au 29 février. Le visiteur est invité à redécouvrir l’art de la table d’un nouvel œil, celui de la photographe.