CRÉDIT : COURTOISIE

Regart poursuit sa programmation sous le thème de la collaboration. Le centre d’artistes en art actuel présente les œuvres, à la fois collaboratives et évolutives, d’Anouk Verviers dans la galerie et Sarah Chouinard-Poirier dans la vitrine, du 8 novembre au 15 décembre.

En résidence de création, Anouk Verviers est partie à la rencontre d’élèves d’écoles du territoire. L’artiste poursuit son projet Au milieu des bureaux empilés commencé dans des établissements au Québec et en Suisse.

À Lévis, elle a animé un atelier de thé au cours duquel la classe a été détournée de sa fonction première. Les meubles ont été empilés et installés au milieu sur le sol, les jeunes ont été invités à «se réapproprier le pouvoir de la parole».

Les jeunes développent alors leur propre critique du système scolaire à l’intérieur même de l’institution responsable de son application. Anouk Verviers traduit ensuite ces interactions dans «un corpus combinant extraits de conversations, traces du processus, vidéo et dessins, [qui] élabore un postulat politique sur notre rapport à l’éducation».

Les écrits des femmes à l’honneur

Cent collaboratrices ont proposé cent livres à la demande de Sarah Chouinard-Poirier pour constituer le répertoire du projet indexE. L’installation dans la vitrine présente cette bibliothèque singulière qui revendique le «désoubli» des ouvrages écrits par des femmes, ou des personnes s’identifiant comme femmes.

L’installation accueillera également des performances radiophoniques en direct et des lectures. Le public pourra y assister depuis le trottoir de la rue Saint-Laurent ou en diffusion directe sur le web.

Le vernissage se tiendra le vendredi 8 novembre, dès 18h, en présence des artistes.

Les plus lus

La relève artistique ne prend pas de pause

De jeunes artistes participent à des ateliers avec des professionnelles de l’art actuel dans le cadre du Concours de la relève de Village en Arts. Pandémie oblige, le mentorat se fait virtuellement via la plateforme Zoom. Et la création se porte bien.

Des expositions virtuelles pour des finissants du CLL

Plutôt que d’exposer leurs œuvres chez Regart et au Centre d’exposition Louise-Carrier comme leurs prédécesseurs, les 16 finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) présenteront leurs nouvelles œuvres sur le Web, du 12 mai au 15 août.

Le déconfinement de la culture débutera le 29 mai

C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.

L’art pour faire du bien

Depuis le début de la crise de la COVID-19, les Québécois ont fait preuve de créativité pour se changer les idées. Lévis n’y fait pas exception et plusieurs résidents de la ville ont utilisé l’art pour éloigner l’ennui tout en divertissant les membres de leur communauté.

COVID-19 : 400 M$ pour la culture

Le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, a annoncé le début de son plan de déconfinement du milieu culturel en annonçant des investissements de 400 M$ pour les différents secteurs du milieu, le 1er juin dernier lors de sa conférence de presse quasi quotidienne.