Marianne Poirie, alias l i l a, aborde des thèmes comme la solitude ou la noirceur dans des mélodies atmosphériques emplies de douceur et de poésie. CRÉDIT : COURTOISIE

L i l a est l’éclosion de l’auteure-compositrice-interprète Marianne Poirier, passée par La Voix en 2015. La chanteuse de Québec s’arrêtera au Vieux Bureau de Poste le 25 janvier avec un projet à son image, tantôt dark folk, tantôt dream pop, ambiant ou encore alternatif.

Il y a deux ans, Marianne Poirier est devenue l i l a. Choisi pour le son doux et la simplicité du mot, l i l a illustre l’identité artistique de la jeune chanteuse qui l’exprime dans un univers musical et visuel évanescent. Dans ses chansons comme sur le papier, fleurissent les idées de la créatrice.

Teintées de solitude et noirceur, les mélodies atmosphériques résonnent quelque part entre la mer et le ciel, dans un son fragile tel la glace qui craque. Oscillant entre tristesse et lumière, l i l a caresse des émotions en clair-obscur. «Quand je vis une émotion forte, c’est par l’art qu’elle s’exprime.»

«Ce ne sont pas des choses négatives pour moi. Ça fait partie de chacun de nous et c’est important d’y retourner, d’aller en soi, de vivre ces sentiments. On a le droit et c’est correct. C’est ce que j’essaie d’amener dans les spectacles.»

Une solitude confortable pour Marianne Poirier qui aime aussi être toute seule dans son petit espace, «être recueillie seule avec moi-même pour rassembler mes idées, lire ou écrire». Un plaisir qu’elle a envie de partager avec le public en ramenant les gens à eux-mêmes. 

S’arrêter un moment

«On dirait qu’on oublie souvent de s’arrêter, de prendre un moment et d’être calme, seul même. La majorité des gens pensent qu’être seul, ça veut dire être triste et ne pas avoir d’amis. Ce n’est pas ça. C’est important.»

Sa musique mélange les moments calmes et d’introspection, «avec d’autres plus légers ou plus rythmés qui donnent envie de danser pour ressentir le rythme».

Sur scène, l i l a sera accompagnée de quatre musiciens Anthony Cayouette guitare synthétiseur, voix), Pascal Larose-Picher (synthétiseur) et Audrey Paquet-Claeys (batterie).

Le groupe enregistre présentement de nouvelles maquettes et s’arrêtera en studio au printemps prochain. Un EP verra ensuite le jour qui fera suite à Quiet As Fire (décembre 2018) et Song From A Room (février 2018).

D’ailleurs, les spectateurs du Vieux Bureau de Poste pourront découvrir de nouvelles pièces.

Les plus lus

Une bibliothèque nouveau genre au temps du coronavirus

Pour faire face aux nombreuses restrictions dans la vie quotidienne qu’impose la crise du coronavirus, plusieurs initiatives de solidarité sont nées partout au Québec. Lévis ne fait pas exception, notamment grâce à Sébastien Chartrand. Pour permettre à ses concitoyens d’avoir accès à des livres, l’auteur lévisien a mis sur pied une bibliothèque mobile, le Livrensac.

Deux anciens élèves de l’Aubier à La Voix

À la suite de son audition à l’aveugle à La Voix, télédiffusée le 23 février dernier, le Lévisien Francis Bernier rejoignait l’équipe de Cœur de pirate et une autre Lévisienne sélectionnée deux semaines auparavant, Laurie Drolet. Les deux artistes âgés respectivement de 22 ans et 20 ans ont tous deux étudié la musique à l’École secondaire de l’Aubier dans la classe d’Annie Laflamme et de Christian...

Les talents du Collège de Lévis donne vie au Roi Lion

34 élèves sur scène, 30 choristes adultes et près de 200 costumes, il n’en fallait pas moins pour monter la comédie musicale Le Roi Lion. Girafes, éléphants, antilopes et autres animaux de la savane défileront au Collège de Lévis, le 2 avril prochain, pour la naissance du petit Simba.

L’art de chiller avec Jérôme 50 au VBP

Le 13 mars, Jérôme 50 amènera les spectateurs du Vieux Bureau de Poste (VBP)dans son camp de vacances, lieu imaginaire où s’unissent premières amours et questionnaires existentiels. Parolier hors pair accompagné de mélodies accrocheuses, l’auteur-compositeur présente son troisième album, sorti en juillet dernier.

Des Lévisiens en nomination aux Junos

Jazz Affair, un ensemble de jazz vocal dont font partie trois Lévisiens, a reçu une bonne nouvelle il y a quelques semaines. En effet, le groupe est en nomination dans la catégorie Meilleur album jazz vocal de l’année aux prix Junos, un prestigieux gala qui récompense les meilleurs artistes musicaux canadiens.

La Voix : Laurie Drolet passe à la prochaine étape, Francis Bernier éliminé

Les deux Lévisiens en lice à La Voix, Laurie Drolet et Francis Bernier, prenaient part à la deuxième étape du concours musical, les Duels, lors de l'émission télédiffusée hier sur les ondes de TVA (enregistrée avant la crise du coronavirus). Les deux artistes de la région ont connu des destins différents. Si Laurie Drolet poursuit l'aventure, Francis Bernier a été éliminé.

Une œuvre de Pierre Laliberté au parlement

Dans le cadre de l’exposition nomade Des œuvres qui donnent des ailes, présentée par la galerie d’art de Québec Urbania, le Lévisien Pierre Laliberté présente l’une de ses création afin de faire connaître au public les besoins des jeunes soutenus par la Maison Dauphine.

COVID-19 : les bibliothèques lévisiennes s'adaptent à la crise

Afin de permettre à tous ses abonnés de bénéficier des services en ligne, notamment des prêts de livres et revues numériques, le Service des bibliothèques et des lettres a annoncé, le 26 mars, qu'il a renouvelé tous les abonnements qui venaient à échéance prochainement.

Des talents réunis pour une généreuse soirée musicale

Les Productions ÉJVA présentent Ensemble, un grand concert bénéfice au profit de la paroisse Saint-Joseph de Lévis qui réunira le 28 mars des solistes et grands ensembles musicaux de la région. Les sous récoltés seront remis à la paroisse, dont une partie pour la musique professionnelle lors des célébrations.

La francophonie célébrée par un spectacle

Des artistes de la chanson, de la musique traditionnelle et du conte donneront un spectacle le 20 mars, à la Courtisane à Lévis. Tous ont répondu à l’invitation de la Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches qui organise cette soirée dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie.