Photo 1 : Tommy Grandbois, photo 2 : Frédéric Provençal, photo 3 : Coralie Lavoie, photo 4 : Gabrielle Paquet, photo 5 : Alexis Asselin et Bastien Desrochers - CRÉDITS : GILLES BOUTIN

Le grand gagnant de la finale locale de Cégeps en spectacle est Tommy Grandbois. L’auteur-compositeur-interprète s’est démarqué par sa prestation, qui combinait effets vidéo et musicaux avec le chant, sur la scène du Cégep de Lévis-Lauzon le 5 février. L’humoriste Frédéric Provençal a raflé le Deuxième Prix et le Prix du public.

C’est la «créativité et la profondeur de la voix» de Tommy Grandbois qui ont charmé le jury. Reparti avec les grands honneurs, l’étudiant en cinéma a présenté deux de ses compositions sur fond de projections vidéo, qu’il avait lui-même réalisées.

En plus de sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète était accompagné d’une bande sonore. Composée et enregistrée par Tommy Grandbois, cette musique participait de l’ambiance singulière imaginée par l’artiste.

Pour mettre en scène sa Schizophrénie musicale, il s’était entouré d’instruments suggérant la présence d’autres musiciens. «Mais sur scène j’étais seul. Les musiciens qui m’accompagnaient étaient dans ma tête», illustre Tommy Grandbois.

Dans ses textes, l’auteur évoque «ces chemins qu’on trouve par nos expériences», l’incertitude des choix et le retour à un instinct plus primaire qui invite à «juste vivre, sans avoir à se soucier des autres».

«Ce prix, c’est vraiment le fun. C’est le fruit du temps que j’ai mis dans mon travail», partage-t-il au lendemain de la soirée. Celui qui aimerait continuer en musique à l’université veut saisir la chance donnée par les concours afin de se lancer et faire de sa passion une carrière.

Tommy Grandbois participera à la finale régionale, le 14 mars, au Cégep Beauce-Appalaches. Le lauréat aura aussi l’opportunité de jouer au Vieux Bureau de Poste l’automne prochain.

Le public conquis par l’humour

Les membres du jury ont aussi récompensé «l’immense talent de communicateur et l’aisance sur scène» de l’humoriste Frédéric Provençal. «La justesse et la finesse» de ses textes lui ont permis de remporter deux trophées, dont le Prix du public qui fait la joie du jeune talent.

«C’est comme si j’avais gagné dans mon cœur. Je voulais que les gens rient et faire une bonne performance», lance-t-il au lendemain de son numéro.

C’est chez le dentiste, parce qu’il en a la phobie et que ça le stresse, et le coiffeur que l’humoriste a emmené son public. D’anecdotes réelles qui lui sont arrivées, Frédéric Provençal a imaginé des situations, quelque peu romancées, et surtout très drôles.

Celui qui mise sur la spontanéité se fie à son public pour trouver la bonne énergie et sortir la joke qui fera se tordre de rire les spectateurs. «Le spectacle suit une ligne, explique-t-il. Je n’apprends pas un texte par cœur, parce que quand tu te trompes, que tu dis un autre mot, tu risques de ne plus savoir où tu en es et bégayer.» 

Inspiré par les humoristes de la relève, Frédéric Provençal s’est d’abord fait remarqué en classe. Mais le «tannant» s’est finalement trouvé grâce à un professeur de secondaire 5 qui l’a poussé à faire son premier stand-up plutôt que de le punir. C’est à l’École nationale de l’humour que l’étudiant en cinéma espère poursuivre son apprentissage et se faire un nom parmi les grands du rire.

Le troisième prix a été décerné à l’interprète Coralie Lavoie. L’humoriste Gabrielle Paquet s’est vu remettre le prix Coopsco dans le volet création. La soirée était conduite par le duo d’animateurs formé d’Alexis Asselin et Bastien Desrochers qui ont joué les textes humoristiques du comédien, idéiste, script-éditeur et metteur en scène, Jocelyn Paré.

Les plus lus

La voix de Laurie Drolet séduit Coeur de pirate

La Lévisienne Laurie Drolet a impressionné lors de son audition à l'aveugle à La Voix, télédiffusée le 9 février. Tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a finalement décidé de joindre l'équipe de Coeur de pirate.

Finale locale de Cégeps en spectacle : Tommy Grandbois remporte le Premier Prix

Le grand gagnant de la finale locale de Cégeps en spectacle est Tommy Grandbois. L’auteur-compositeur-interprète s’est démarqué par sa prestation, qui combinait effets vidéo et musicaux avec le chant, sur la scène du Cégep de Lévis-Lauzon le 5 février. L’humoriste Frédéric Provençal a raflé le Deuxième Prix et le Prix du public.

Une expo pour les jeunes à la rencontre des animaux

Après être partie à la rencontre des animaux du monde puis des oiseaux dans les albums jeunesse créés par deux grands-mamans de Lévis, la petite abeille bleutée Belavie rencontre cette fois son jeune public dans une exposition présentée à la bibliothèque Jean-Gosselin, à Charny.

L’univers de Ça fout la chienne s’agrandit

Nouvelle collection de roman, comic book ainsi qu’un magazine, un balado et une série sur le Web, c’est tout un univers d’épouvante et fantastique à lire, à regarder et à découvrir qu’a développé le bédéiste et réalisateur lévisien, Luca Jalbert, avec Ça fout la chienne.

Une Lévisienne à La Voix

Par voie de communiqué, TVA a dévoilé, le 4 février, l'identité de candidats qui prendront part aux auditions à l'aveugle de la prochaine saison de La Voix. Laurie, une Lévisienne, participera notamment à cette première partie du concours musical.

Concours d’œuvres d’art : la liste des artistes dévoilée

Les œuvres choisies dans le cadre de la 22e édition du Concours d’œuvres d’art de Diffusion culturelle de Lévis seront présentées du 26 janvier au 26 février au Centre d’exposition Louise-Carrier.

Les gagnantes du Concours d’œuvres d’art de DCL dévoilés

L’artiste lévisienne Ghislaine Riendeau a remporté le Premier prix du Concours d’œuvres d’art. Diffusion culturelle de Lévis (DCL)a dévoilé les gagnants le 26 janvier lors du vernissage de l’exposition.

Le jeu dans la peau

Diplômé en littérature et théâtre du Cégep de Lévis-Lauzon, Pierre-Alexis St-Georges poursuit son chemin à l’École nationale de théâtre de Montréal. Le comédien, qui s’est fait remarquer dans la télésérie Clash, s’apprête à monter sur les planches dans une pièce créée par les finissants en Interprétation, Création et production et Scénographie.

Les mélodies atmosphériques de l i l a au Vieux Bureau de Poste

L i l a est l’éclosion de l’auteure-compositrice-interprète Marianne Poirier, passée par La Voix en 2015. La chanteuse de Québec s’arrêtera au Vieux Bureau de Poste le 25 janvier avec un projet à son image, tantôt dark folk, tantôt dream pop, ambiant ou encore alternatif.

Un hiver bien rempli au Vieux Bureau de Poste

Cette saison, le Vieux Bureau de Poste (VBP) propose plus de trente spectacles en chansons, en humour et en musique.