Grâce à son imposante collection de livres, Sébastien Chartrand a pu créer le Livrensac. CRÉDIT : COURTOISIE

Pour faire face aux nombreuses restrictions dans la vie quotidienne qu’impose la crise du coronavirus, plusieurs initiatives de solidarité sont nées partout au Québec. Lévis ne fait pas exception, notamment grâce à Sébastien Chartrand. Pour permettre à ses concitoyens d’avoir accès à des livres, l’auteur lévisien a mis sur pied une bibliothèque mobile, le Livrensac.

«J’étais chez Écolivres et j’ai vécu un événement marquant. Une quadragénaire m’a alors demandé des conseils de lecture pour sa mère qui ne peut plus sortir de chez elle. Je lui ai alors suggéré des livres virtuels, mais j’ai constaté que des personnes plus vulnérables n’ont pas la possibilité de se rendre dans des librairies ou n’ont pas accès aux livres virtuels», a partagé Sébastien Chartrand, sur l’origine de son projet.

Disposant d’une énorme collection de livres, l’auteur lévisien a alors eu l’idée de prêter gratuitement plus de 2 000 de ses volumes aux résidents du Grand Lévis. Afin de permettre aux gens de respecter les restrictions gouvernementales, Sébastien Chartrand livre, avec l’aide de sa conjointe et d’un ami, les livres réservés par les personnes intéressées par son service à leur domicile.

Mais avant qu’un livre de sa collection n’arrive à la maison de la personne qui désire le lire, une procédure avec des mesures précises de désinfection est respectée, pandémie oblige.

«Une fois par semaine, je mets de côté tous les livres qui ont été réservés sur mon comptoir qui a été désinfecté préalablement. Ensuite, je mets des gants de nitrile et un masque et je désinfecte chacun des livres. Par la suite, je les mets dans un sac et j’attends trois jours avant d’effectuer la livraison dans la boîte aux lettres, pour m’assurer qu’il n’y ait pas de virus à l’intérieur. Lorsqu’un livre revient chez moi, j’attends une semaine avant de le prêter à nouveau, en respectant évidemment les étapes de désinfection», a expliqué l’auteur de la trilogie du Crépuscule des arcanes et de GEIST – Les héritiers de Nikola Tesla.

Répondre à un besoin

Samedi dernier, Sébastien Chartrand a effectué sa troisième livraison dans le cadre de son initiative, qui a rejoint près d’une dizaine d’adresses dans la région. Grâce au bouche-à-oreille, il espère procurer des livres à une cinquantaine de foyers du Grand Lévis.

«J’ai du temps à consacrer et c’est important pour moi de faire du bénévolat. J’ai des livres qui dorment à la maison et il y a des gens qui n’ont rien à faire. Plonger dans un bon livre peut permettre à certains d’être moins seuls dans cette période particulière», a souligné l’auteur lévisien.

Pour en savoir plus sur l’initiative de Sébastien Chartrand et consulter la liste de livres disponibles, vous pouvez consulter le livreensac.blogspot.com/.

Les plus lus

Une bibliothèque nouveau genre au temps du coronavirus

Pour faire face aux nombreuses restrictions dans la vie quotidienne qu’impose la crise du coronavirus, plusieurs initiatives de solidarité sont nées partout au Québec. Lévis ne fait pas exception, notamment grâce à Sébastien Chartrand. Pour permettre à ses concitoyens d’avoir accès à des livres, l’auteur lévisien a mis sur pied une bibliothèque mobile, le Livrensac.

La solidarité à travers des autocollants

Grâce au travail de plusieurs artisans, dont la firme lévisienne de design graphique Pigment Design, plusieurs Québécois peuvent désormais afficher leur soutien à la lutte contre le nouveau coronavirus. Avec leur projet, Pigment Design et les autres partenaires produisent des autocollants pour inciter positivement leurs concitoyens à ne pas lâcher.

Les talents du Collège de Lévis donne vie au Roi Lion

34 élèves sur scène, 30 choristes adultes et près de 200 costumes, il n’en fallait pas moins pour monter la comédie musicale Le Roi Lion. Girafes, éléphants, antilopes et autres animaux de la savane défileront au Collège de Lévis, le 2 avril prochain, pour la naissance du petit Simba.

La Voix : Laurie Drolet passe à la prochaine étape, Francis Bernier éliminé

Les deux Lévisiens en lice à La Voix, Laurie Drolet et Francis Bernier, prenaient part à la deuxième étape du concours musical, les Duels, lors de l'émission télédiffusée hier sur les ondes de TVA (enregistrée avant la crise du coronavirus). Les deux artistes de la région ont connu des destins différents. Si Laurie Drolet poursuit l'aventure, Francis Bernier a été éliminé.

COVID-19 : les bibliothèques lévisiennes s'adaptent à la crise

Afin de permettre à tous ses abonnés de bénéficier des services en ligne, notamment des prêts de livres et revues numériques, le Service des bibliothèques et des lettres a annoncé, le 26 mars, qu'il a renouvelé tous les abonnements qui venaient à échéance prochainement.

Luca Jalbert soutient une famille durement éprouvée

L'artiste lévisien Luca Jalbert s'est joint au mouvement de solidarité envers le petit Jordan Gaudreault, un garçon de 9 ans de La Malbaie qui vit des temps difficiles.

COVID-19 : le VBP et DCL forcés de revoir leur programmation

Diffusion Avant-Scène, derrière le Vieux Bureau de Poste (VBP), et Diffusion Culturelle de Lévis (DCL), qui chapeaute notamment L’Anglicane, ont dû reporter ou annuler leurs spectacles à l’affiche en raison de la pandémie de la COVID-19. État de situation avec les directrices de chacun de ces diffuseurs lévisiens.

Des talents réunis pour une généreuse soirée musicale

Les Productions ÉJVA présentent Ensemble, un grand concert bénéfice au profit de la paroisse Saint-Joseph de Lévis qui réunira le 28 mars des solistes et grands ensembles musicaux de la région. Les sous récoltés seront remis à la paroisse, dont une partie pour la musique professionnelle lors des célébrations.

La francophonie célébrée par un spectacle

Des artistes de la chanson, de la musique traditionnelle et du conte donneront un spectacle le 20 mars, à la Courtisane à Lévis. Tous ont répondu à l’invitation de la Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches qui organise cette soirée dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie.

Le talent brut de Nicolas Gémus au VBP

L’auteur-compositeur-interprète sera de passage au Vieux Bureau de Poste (VBP), le 21 mars. Nicolas Gémus présentera son premier album Hiboux, qu’il a soigneusement muri et qui témoigne déjà de la maturité artistique du jeune musicien dans la vingtaine.