Nicolas Dussault utilisera une plateforme qui permet d’interagir avec le public. CRÉDIT : JOCELYN GAGNÉ

Le pianiste lévisien Nicolas Dussault présente une série de cinq concerts instrumentaux en ligne. Les prestations seront commentées et chacune des soirées musicales se déroulera sous un thème différent.

C’est le 24 juin que Nicolas Dussault lancera sa série de concert en ligne avec un programme de musique québécoise concocté spécialement pour célébrer la Fête nationale.

Puis le 1er juillet, il rendra hommage aux grands et grandes pianistes, avant de revenir le 15 juillet avec une programmation dédiée à la musique de télévision.

Le 29 juillet, le pianiste interprétera des pièces à succès de la chanson française et italienne. Nicolas Dussault terminera le 12 août lors d’une soirée où il présentera ses coups de cœur, en compagnie de son invitée spéciale pour l’occasion, la chanteuse Joanne Métivier.

Alors que chaque été, le musicien parcourt les scènes des festivals ou se produit dans des événements, Nicolas Dussault ne se voyait pas passer une saison sans jouer pour le public. «Pour moi, l’été c’est la musique, c’est des spectacles et des concerts, partage-t-il. Or, avec la crise du coronavirus, tout a été annulé.»

Depuis que le virus l’a forcé à rester à la maison, Nicolas Dussault, qui est aussi professeur de piano à l’école de musique l’Accroche Notes, enseigne à distance grâce à la visioconférence.

Puisqu’il a déjà cette expérience et les outils pour jouer de la musique en ligne, il a décidé d’organiser des concerts virtuels.

«C’est technologiquement faisable et c’est même supporté par des sites de vente de billet, comme lepointdevente.com, qui offre une plateforme pour pouvoir diffuser des spectacles. La technologie est là, j’ai l’équipement pour et j’ai le goût de jouer.»

Une bonne connexion internet, un ordinateur performant, une interface audio, c’est-à-dire une carte de son professionnelle, et une caméra HD, voilà tous les outils dont le musicien a besoin pour donner un concert en direct en ligne.

«C’est de l’équipement informatique de studio, mais ce n’est pas de l’équipement qui coûte une fortune. C’est fait pour la maison», souligne Nicolas Dussault, qui pense ce type de projet accessible aux artistes.

Dans ce cadre virtuel, le musicien admet toutefois qu’il s’attend à ce que ce soit «étrange» de ne pas entendre les réactions du public en direct, comme les applaudissements. «Ça risque de donner l’impression qu’on parle dans le vide, puisqu’on n’est pas en présence des gens», craint Nicolas Dussault qui pense s’habituer rapidement à cette nouvelle configuration.

Si, «une partie du concert va ressembler en tout point à ce qu’on connaît, c’est-à-dire une sélection de pièces choisies que je vais présenter au micro, comme je fais d’habitude», prévoit-il, le spectacle sera interactif.

«Ce qui est intéressant avec la plateforme lepointdevente.com, c’est que les spectateurs vont pouvoir commenter pendant le concert. Plutôt qu’applaudir, ils peuvent envoyer un émoticône ou un commentaire écrit. Je vais voir l’écran pendant la prestation et même leur répondre en direct.»

Billets en vente à lepointdevente.com.

Les plus lus

De Lévis à Paris

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

District.Mao finaliste aux 73e Emmy Awards

C’est lors du dévoilement des nommés, le 13 juillet, que Marie-Odile Haince-LeBel ainsi que Caroline Lemieux, fondatrices de DM Productions, ont appris qu’elles étaient en nomination dans la catégorie des chorégraphies exceptionnelles pour les émissions de variété ou de téléréalité.

Programmation éclatée pour le retour de Festivent

C’est le 20 juillet que le Festivent de Lévis dévoilait sa programmation dans le cadre de Cet été, je parcours Lévis. L’événement se déroulera du 4 au 22 août prochain dans quatre différents sites à travers la ville.

Une Lévisienne primée à Village en Arts

C’est lors de la remise de prix virtuelle du 2 juillet dernier que l’artiste lévisienne, Louise Daigle, a appris qu’elle était récipiendaire de la troisième place du symposium Village en Arts de l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas.

Les Mea Culpa : début d’une carrière solo

Le 18 juin dernier, Les Mea Culpa, le premier mini-album (EP) de Lily Tea, est sorti sur toutes les plateformes numériques. L’artiste lévisienne a fait une semaine de résidence de création au Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald afin de préparer le lancement.

Critique - Braquage de banque au VBP

Le Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald invite le public à prendre ça cool cet été alors que la pièce Bonnie et Claud sera présentée jusqu’au 7 août. Les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec proposent à cette occasion une version haute en couleur de la comédie d’Yves Amyot.

L’art de la décroissance

Dans le cadre de sa programmation 2021-2023, Regart, le centre d’artistes en art actuel, invitait les artistes et commissaires à réfléchir à la décroissance. Ce seront donc 11 dossiers et 22 intervenants qui présenteront leurs pistes de réflexion sous différentes formes artistiques.

Une chanteuse qui trace son chemin

Originaire de Rivière-du-Loup et emménagée à Lévis il y a deux ans, la chanteuse Camila Woodman n’est qu’au début de sa carrière. Après avoir sorti son premier mini-album en 2018, elle proposera son premier album cet automne. Avec ce nouveau projet, la jeune artiste espère réussir à partager sa musique avec le public.

Du soutien pour 10 artistes lévisiens en émergence

La Ville de Lévis, en collaboration avec le gouvernement du Québec, a dévoilé le 17 juin dernier le nom des 10 artistes émergents qui se partagent une aide financière, à la hauteur de 61 000 $, afin de les soutenir dans leur démarche de professionnalisation et leurs projets qui favorisent les liens entre les arts et la collectivité.

L’Internationale d’art miniature de retour à Lévis

Le Centre d’exposition Louise-Carrier accueille les visiteurs pour la 11e édition de l’Internationale d’art miniature jusqu’au 5 septembre. Le vernissage de l’exposition a eu lieu le 27 juin dernier.