Dawn Tyler Watson, à l’affiche le 29 août. CRÉDIT : JERRY CADIEUX

En moins de deux semaines, trois des quatre spectacles de la courte saison d’été de L’Anglicane, annoncée à la suite de la reprise des activités dans la salle de spectacle, affichent complets. L’Anglicane vient également de dévoiler sa programmation d’automne.

Seulement 40 billets étaient disponibles pour chacune des dates de la saison qui débute le 13 août. Les places ont trouvé preneur dans un temps record. Si les arts vivants ont vocation à rassembler le public autour des artistes, l’objectif est atteint pour cette programmation qui «fait du bien», dans un esprit «léger, joyeux et réconfortant». 

Une voix exceptionnelle

Quelques places sont encore disponibles pour le concert de la chanteuse canadienne au timbre électrisant, Dawn Tyler Watson, qui présente Mad Love Intime. Accompagnée d’un musicien, elle repousse les limites traditionnelles du blues, avec un son infusé de jazz, de soul et de rock. 

«C’est une chanteuse extraordinaire», présente Diane Blanchette, directrice générale et artistique de Diffusion culturelle de Lévis, l’organisme derrière L’Anglicane. Elle a une présence sur scène remarquable et une voix à venir nous chatouiller les entrailles.» Dawn Tyler Watson a remporté avec Mad Love, sorti en 2019, le Juno du meilleur album blues 2020.

La chanteuse, qui a fait ses débuts avec Paul Deslauriers, évolue sur la scène musicale depuis plus de 15 ans. Avec son énergie à tout rompre, la prestation de cette reine du blues s’annonce relevée et pleine d’émotions. À découvrir le 29 août.

Un retour à l’essence de la scène 

«On en revient à l’essence même du spectacle», se réjouit la directrice qui croit «aux bienfaits des arts vivants, en cette ‘‘communion’’ d’un public réuni qui vibre au même diapason que des artistes sur scène». 

«La rencontre en personne et le partage d’une représentation unique parce qu’elle se passe ici et maintenant avec les gens qui s’y trouvent, nous semblent répondre à des désirs humains profonds et c’est ce que nous vous proposons de revivre à L’Anglicane.»

Dans ces conditions toutefois, la billetterie reste déficitaire en raison du nombre très réduit de spectateurs. «Sans l’aide du CALQ (Conseil des arts et des lettres du Québec), on y arriverait difficilement», reconnaît-elle.  

Les consignes en vigueur

Des mesures sanitaires seront mises en place pour assurer la sécurité de tous : lavage des mains, distanciation physique et port du masque lors des déplacements dans les espaces communs et dans la salle. Les spectateurs pourront ensuite retirer leur couvre-visage une fois assis. 

Seul le parterre sera ouvert. Afin de minimiser les déplacements, les spectacles de cette saison estivale seront présentés sans entracte. Le bar restera fermé, mais un cocktail de bienvenue sera offert au public afin de célébrer ce retour en salle.

Demandez le programme

Julien Lacroix ouvrira la saison d’automne tout en humour avec Jusqu’ici tout va bien, le 24 septembre au Cégep Lévis-Lauzon. 

Succès coup de cœur du public, l’hommage à Simon & Garfunkel et Cat Stevens, Time It Was, sera de retour le 26 septembre et le 30 janvier.

The Lost Fingers, dont fait partie la chanteuse lévisienne Rosalie Roberge, enflammeront la scène le 23 octobre. 

L’humoriste Billy Tellier sera sur scène le 6 novembre avec Hypocrite(s).

Dans la série chanson, Luc De Larochellière et Andrea Lindsay reviennent avec leur deuxième opus, S’il n’y avait que nous, le 7 novembre. Première partie : Lauma. 

La comédie Broue, qui fait rire tout le Québec depuis de nombreuses années, sera présentée le 13 novembre au Cégep Lévis-Lauzon, par le nouveau trio composé de Benoit Brière, Martin Drainville et Luc Guérin.

Les sœurs Boulay chanteront La mort des étoiles, le 3 décembre.

La Lévisienne Caroline Rochefort présentera un parfait mélange de comédie et d’acrobaties, le 5 décembre, avec Gladys recherche mari, un spectacle mis en musique par Lily Thibodeau et Martin Lizotte.

Mariana Mazza sera en rodage avec Impolie, les 18 et 19 décembre.

À venir en 2021

L’humoriste Alexandre Barrette (30 avril), Luce Dufault (1er mai), la comédienne Sophie Faucher et la Correspondance de Frida Kahlo (14 mai), la pièce de théâtre Le dernier sacrement (26 et 27 mai), David Goudreault (11 septembre) et Linda Lemay (26 et 27 novembre).

Réservations : langlicane.com ou 418 838-6000.

 

Les plus lus

Une autrice lance un appel pour créer un recueil de textes

La Lévisienne Florence Guay invite les plumes d’ici et d’ailleurs à contribuer à un ouvrage collectif à paraître. Le recueil sera composé d’histoires vécues et réelles qui racontent un moment extraordinaire de la vie de leur auteur.

Au pied du mur, ils se relèvent

Des jeunes du CAPJ, le Centre aide et prévention jeunesse, ont joué les modèles pour Wartin Pantois. L’artiste de Québec les a photographiés, puis a réalisé un collage sur un mur de Lévis. L’un d’eux, Duncan Mazou, raconte cette expérience artistique dans laquelle il s’est reconnu.

Une expo qui fait du bien

Tout en tendresse, Jacynthe Bergeron illustre le lien profond qui nous unit à ce qui nous entoure. «Prendre soin de la nature, c’est prendre soin de notre nature profonde. Si on y regarde de plus près, elles ne font qu’un», dit l’artiste. Elle expose ses œuvres jusqu’au 16 août à l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas.

La poésie sort dans la ville

Le projet #SORTONSLAPOÉSIE s’affiche depuis le 29 juillet dans différents lieux de Lévis. Présentés sur des panneaux, les 14 poèmes sont à découvrir jusqu’à la fin août.

Le public de L'Anglicane au rendez-vous

En moins de deux semaines, trois des quatre spectacles de la courte saison d’été de L’Anglicane, annoncée à la suite de la reprise des activités dans la salle de spectacle, affichent complets. L’Anglicane vient également de dévoiler sa programmation d’automne.

Regart met aux enchères des œuvres en canne

Levée de fonds au profit du Centre d’artistes en art actuel, l’Encann’ se déroule sur les réseaux sociaux, jusqu’au 11 septembre. Cette cinquième édition virtuelle rassemble 36 artistes, dont plusieurs œuvres sont mise à l’encan chaque semaine.

Une pause artistique devant la vitrine de Regart

Jusqu'au 26 juillet, l'artiste Marilou Kenny-Gagnon expose son installation Fictions logiques (phase 1) dans la vitrine du centre d'artistes en art actuel, Regart. Une œuvre à découvrir depuis l'extérieur de la galerie lors d'une balade dans le quartier de la Traverse ou d'un arrêt au quai Paquet.

Gowan en spectacle virtuel le 16 juillet

Populaire au Québec et ailleurs dans le monde dans les années 80 et 90, l’artiste canadien est le claviériste et le chanteur principal du légendaire groupe Styx depuis 21 ans. Le spectacle de Gowan sera diffusé le 16 juillet à 20h30.

Des capsules en ligne pour découvrir l’opéra

Série de capsules opératiques, «Folies et paillettes d’opéra» est diffusée tous les vendredis soirs de l’été, par l’Opéra de Lévis. Ces courtes vidéos présentent de façon légère, humoristique et coquette des airs d’opéra et d’opérette.

Opéra de Lévis : une dixième capsule participative

L'Opéra de Lévis invite le public à participer à une capsule supplémentaire qui sera diffusée le vendredi 11 septembre à 20h. Tout l'été l'organisme met en ligne de courtes vidéos afin de faire découvrir les arts lyriques.