CRÉDIT : COURTOISIE

Les 11, 12 et 13 septembre se tenait le festival Contes du Littoral en Bellechasse en version virtuelle, pandémie oblige. Mettant en vedette des conteurs de la région, dont Nicolas Godbout et Jean Fradette, les spectacles de contes ont ainsi été présentés gratuitement en temps réel sur les réseaux sociaux.

Au cours de cette édition numérique du festival Contes du Littoral en Bellechasse, le spectacle Le Coquillage a été présenté à 48 classes de 12 écoles primaires sur le territoire de la MRC de Bellechasse. Plus de 800 élèves accompagnés de leurs enseignants ont pu assister à la performance de Mélanie Demers et Liette Remon, qui se produisaient sur la scène de la Maison de la culture de Bellechasse. De leur local respectif, ces élèves de la maternelle à la 6e année ont participé activement à la représentation.

Près d’une centaine de personnes ont assisté, dans le confort de leur foyer, au traditionnel collectif de conteurs du samedi soir présenté depuis le Moulin de Beaumont.  Une soirée qui a duré près de deux heures pour le plus grand plaisir des amateurs d’histoires.

Une vingtaine de citoyens de la municipalité de Beaumont, rassemblés pour l’occasion à l’église Saint-Étienne, ont vu défiler sur écran géant les conteurs et la conteuse Arleen Thibault, Nicolas Godbout, Jocelyn Bérubé et Jean Fradette. L’événement, qui était aussi diffusé à la fois sur Facebook et sur YouTube, a été suivi par des internautes partout au Québec.

La 23e édition des Contes du Littoral en Bellechasse s’est conclue avec la performance de la conteuse Yolaine Carrier, qui a déplié un long conte merveilleux pour le plaisir de nos oreilles.

Une cinquantaine de festivaliers de tous âges ont profité de cette matinée contée «pour vivre et partager un divertissement bien venu dans le contexte actuel», ont souligné les organisateurs.

L’organisation a aussi indiqué que le bilan de cette édition est positif. Le festival Contes du Littoral en Bellechasse devrait être de retour à l’automne 2021 avec une nouvelle édition.

Les plus lus

Un parcours historique d’une ferme à l’autre

Petits et grands sont invités à découvrir l’histoire de l’agriculture à Saint-Nicolas. Du 25 septembre au 25 octobre, l’exposition gratuite Histoires de récolte se déroulera sur les sites extérieurs de huit lieux différents sous la forme d’un rallye-concours.

Le peintre amoureux raconté dans un livre

C’est une histoire d’amour. Celle de Pauline et Clément. Dans un livre qui raconte leur vie, le journaliste Claude Desjardins partage les souvenirs de Papy, le peintre amoureux, comme il le nomme. Lors du lancement de l’ouvrage à Lévis, l’auteur en a lu des extraits, soulignant en même temps les 96 ans du peintre.

Des murales de RenéeRose sur les murs de l’abbaye

C’est en extérieur, sur les murs de l’ancienne abbaye cistercienne située à Saint-Romuald, que RenéeRose a créé sa dernière œuvre visible aux yeux des promeneurs. L’artiste a réalisé deux peintures murales à l’aérosol qui symbolisent l’esprit du lieu.

Une campagne pour financer son premier album

Installée à Lévis, la chanteuse et auteure-compositrice-interprète Haingo Nirina prépare son premier album entièrement francophone, Toujours plus loin. Pour que ce projet voit le jour, elle fait appel au soutien du public dans une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche.

Cinq bibliothèques de plus rouvriront le 6 octobre à Lévis

Les bibliothèques de la Ville de Lévis rouvriront progressivement au cours des prochaines semaines, et ce, dans le respect des directives de la Santé publique. Depuis le 25 juin, les lecteurs n’avaient accès qu’à trois des dix bibliothèques, une par arrondissement.

La musique appartient à celui qui commence tôt

Il a 15 ans et en est à sa deuxième participation à Jamais trop tôt, un projet qui rassemble de jeunes interprètes à travers le Canada. Léo Giroux a enregistré une chanson, qui figure sur l’album collectif, et l’a interprétée lors d’un spectacle, le 26 septembre.

Dix dates à ne pas manquer au Vieux Bureau de Poste

Cet automne, le Vieux Bureau de Poste (VBP) présente une programmation plus petite en raison de la pandémie. Une dizaine de spectacles sont à l’affiche au lieu de la trentaine habituelle. Les représentations se déroulent dans la salle lévisienne ou au Juvénat Notre-Dame, situé à proximité.

Une murale créée par des jeunes artistes de Lévis

Les adolescentes récipiendaires du Concours de la Relève artistique du symposium Village en Arts ont laissé libre cours à leurs talents artistiques afin de créer une murale sur la place éphémère qui laissera ensuite place au futur quartier Cocité, du constructeur Humaco Stratégies.

Le festival de conte de Lévis est annulé

Le Festival international du conte Jos Violon de Lévis, qui devait se tenir du 10 au 20 octobre prochain, est annulé, ont annoncé les organisateurs ce mercredi 30 septembre sur la page Facebook de l’événement. Avec le basculement de la région en zone rouge, les salles de spectacle doivent en effet fermer leur porte et les rassemblements sont interdits.

Tea For 20’s ravive la flamme des années folles

Le groupe de musique swing Tea For 20’s, composé de six musiciens et de la chanteuse Lily Thibodeau, sort son deuxième album. The Dipsy Doodle rassemble des standards de jazz traditionnel swing, dans un vivant hommage à la musique populaire des années 20.