CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Photographe au Journal depuis plusieurs années, Gilles Boutin mène depuis quelques mois un projet artistique afin de mettre à l’avant-plan les lieux marquants de Lévis. Pour conclure son projet, le photographe lévisien propose une nouvelle série de photos misant sur la technique de traînée lumineuse.

Rappelons d’emblée que la traînée lumineuse est une technique photographique qui permet «d’imprimer» les lumières de différents types de véhicule sans jamais qu’on puisse les distinguer clairement, en raison du temps d’exposition.

Reconnu pour ses nombreuses photos d’aurores boréales, Gilles Boutin est devenu un expert de cette technique qui lui a permis de capter dans le Grand Nord canadien ce phénomène lumineux atmosphérique caractérisé par des voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne. D’ailleurs, il y a quelques années, le photographe lévisien a formé une équipe de travail pour faire ce genre de photos au Club photo de Lévis, des œuvres qui ont été présentées à l’interne.

Au cours des dernières semaines, Gilles Boutin a abattu un travail colossal pour créer sa nouvelle série de photos. En effet, pour chaque photo ayant une traînée lumineuse, chaque photo doit avoir un temps d’exposition relativement long, et ce, alors que le photographe doit garder son appareil bien fixe.

«Ça nécessite vraiment un gros travail. Pour la série de photos de traînée lumineuse mettant en vedette Lévis, j’ai dû effectuer une vingtaine de sorties en soirée. Et on ne parle même pas de toutes les heures passées pour le traitement et la sélection. Cette technique nécessite des procédures particulières. La lentille de l’appareil doit avoir des filtres assombrissants pour avoir le moins de lumière possible pour la durée de l’exposition. Pour certains lieux, comme le secteur de la Traverse, il y a également un défi de temps puisque les traversées de traversier ne durent qu’environ 10 minutes», illustre-t-il.

Par contre, le photographe lévisien peut compter sur un outil bien spécial qu’il a conçu. En effet, il a pris les différentes photos de sa nouvelle série de photos de traînée lumineuse avec un trépied à trois têtes. Avec cet outil qu’il a utilisé au Nunavik et au Nunavut dans sa quête des aurores boréales, il dispose donc de trois appareils qu’il peut utiliser en même temps. Le tout lui permet d’utiliser des lentilles différentes et de prendre des photos avec des angles différents.

En plus de permettre aux Lévisiens de voir leur ville sous un nouvel angle, la nouvelle série de Gilles Boutin lui permet également d’aiguiser ses réflexes avant la reprise de la chasse aux aurores boréales. Absent du Québec depuis quelques années, le phénomène lumineux fera graduellement son retour à partir de 2022 d’ici le prochain pic, en 2025.

Notons finalement que  la nouvelle série de Gilles Boutin utilisant la technique de traînée lumineuse, ainsi que ses photos d’attraits lévisiens, peuvent être vues sur la page Facebook du Journal. Le travail du photographe lévisien portant sur les aurores boréales peut quant à lui être vu au banditdenuit.com.

Les plus lus

Conte de Noël - L’inspiration

Comme depuis quelques années,l’auteure lévisienne Brigitte Allard nous propose un nouveau conte de Noël pour vous imprégner de l’ambiance des Fêtes. Bonne lecture!

Une campagne de sociofinancement pour offrir des contes aux aînés

La Maison natale de Louis Fréchette a lancé une campagne de socio-financement pour son projet Contes en résidence pour les personnes aînées. Cette activité permettra d’apporter réconfort et plaisir aux personnes aînées en résidence publique et privée ou vivant de la solitude dans leur maison.

L’ensemble Vocazz sort un mini-album

Enregistré à distance et pendant le confinement, cet album, qui porte le nom de l’ensemble vocal de Québec, fait ressortir une grande complicité entre les chanteurs et une énergie contagieuse portée par chacune des pièces.

Echo Gospel célébrera Noël sur Facebook

C’est avec le classique Go Tell It on the Mountain que l’ensemble vocal Echo Gospel de Lévis proposera une performance aux abonnés de sa page Facebook, vidéo qui sera publiée le 24 décembre. Avec cette création, le groupe lévisien désire souhaiter de belles fêtes aux gens de la région.

Des dessins personnalisés pour encourager les jeunes

Le bédéiste et cinéaste lévisien Luca Jalbert a offert des caricatures à des jeunes de la région et d’ailleurs au Québec. Ce cadeau était une façon de remonter le moral aux adolescents ainsi que de les encourager dans cette période de restrictions causée par la pandémie de coronavirus.

Appel de dossiers pour les artistes de la région

Le centre d’artistes en art actuel Regart lance un appel de dossiers pour les artistes de Chaudière-Appalaches dans le cadre d’une collaboration avec le Centre Sagamie situé à Alma. Dans le cadre du projet Duo, un artiste du Saguenay-Lac-Saint-Jean sera jumelé avec un artiste de la région.

Star Académie : les deux candidats lévisiens restent dans la course

Dimanche 17 janvier, les téléspectateurs ont découvert pour la première fois les artistes sélectionnés au terme des auditions de Star Académie l’automne dernier. Les deux Lévisiens, Jacob Roberge, 22 ans, et Mathieu Michaud, 21 ans, font partie des 30 candidats sélectionnés à l’issue de cette première étape.